12/11/19

Article sur Les Ravages des écrans par Norbert Czarny dans En attendant Nadeau.

C’est une scène devenue très courante : des enfants ou adolescents, réunis en un lieu, ne se regardent pas, ne se parlent pas. Ils ont les yeux fixés sur le petit écran de leur téléphone ou de leur console portable. Rien ni personne n

12/11/19

Recension du livre Les Ravages des écrans par Vincent Edin sur le site d'Usbek & Rica.

Le neurologue et psychiatre allemand Manfred Spitzer abhorre tout ce qui crée de la dépendance chez les humains. Or, il se trouve que les smartphones et les jeux vidéo appartiennent à cette famille, avec des formes d’addiction qui frappent

08/11/19

Recension de Samedi soir, dimanche matin par Patrick Schindler sur le site du Monde libertaire.

Jacques Baujard, qui dirige la collection Lampe-tempête aux éditions L’échappée, nous explique dans la préface de cet ouvrage, sa démarche et l’aventure épique ayant amené les éditions à racheter les droits de Samedi soir, Dimanche matin d

08/11/19

Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe classé dans les 100 romans qui ont façonné notre monde par la BBC.

La BBC s'est lancée dans une grande opération visant à célébrer la littérature anglophone, dans la perspective de l'anniversaire de la publication de Robinson Crusoe, en 1719. Dans le cadre des réjouissances, un jury composé d'écrivains, de

08/11/19

Interview-recension de Christophe Cailleaux, l'un des coordinateurs de Critiques de l'école numérique, par Pascal Hérard sur TV5 Monde.

L'ouvrage collectif Critiques de l'école numérique est un pavé de 400 pages dans "la mare de l'engouement pour l'éducation 2.0". Plus de 20 professionnels y témoignent et analysent les problèmes de plus en plus importants que "le tout

27/10/19

Matthieu Conquet de l'émission "Et je remets le son" sur France Inter a choisi Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe comme livre de la semaine.

Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe aux éditions L'Echappée, un roman culte, adapté au cinéma qui a inspiré Ken Loach, Madness, The SMiths ou Artic Mondeys...  Jacques Baujard, biographe et libraire à Quilombo, 23 rue Voltaire à

24/10/19

Belle recension de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe signée Eugénie Bourlet dans Le Nouveau Magazine littéraire.

5 étoiles.

L'Angleterre jeune et révoltée des années 1960 et la musique qui va avec. Réédition d'un classique.

« Dès votre naissance, vous étiez capturé par l'air frais contre lequel vous vous débattiez en criant. » Du turbin de l'usine aux

24/10/19

Belle recension de Germaine Berton. Une anarchiste passe à l'action signée Abel Mestre dans Le Monde des livres.

Sur l'affaire Germaine Berton : « C'est ce fait divers emblématique de l'entre-deux-guerres que le journaliste Frédéric Lavignette reconstitue à partir d'archives et de coupures de presse. Le livre est un bel objet, de grand format, avec

21/10/19

Entretien de François Jarrige, coordinateur de Critiques de l'école numérique, par Pauline Porro dans Marianne (18-24 octobre).

L'école est la dernière institution sociale et culturelle qui résiste au numérique, et, pour certains, c'est un scandale. L'école numérique est avant tout un projet qui entend remodeler l'ensemble des pratiques pédagogiques au moyen du

21/10/19

Recension de Technopoly par Laurent Ottavi dans Marianne (18-24 octobre).

C'est l'éternel débat de la poule et de l'œuf. Les uns affirment qu'une technologie ne prospère que dans une culture qui la rend possible, quand les seconds expliquent le contraire. Neil Postman, théoricien et critique américain des médias

12/10/19

Recension de Germaine Berton par Sylvain Boulouque sur le site Nonfiction.

Frédéric Lavignette retrace une histoire au croisement de la chronique juridique et de l’action politique : l’affaire Germaine Berton. La jeune anarchiste en 1923 a tenté d’assassiner le chef de l’Action française, Léon Daudet. Elle a

12/10/19

Recension de Technopoly par Nicolas Celnik dans Libération.

La critique formulée par Neil Postman contre l’importance que prend la technologie dans la société voit juste à bien des endroits. Il critiquait l’asservissement de la culture par l’image bien avant que les Instagramers deviennent une

04/10/19

Émission « Affaires sensibles » consacrée à Germaine Berton sur France Inter.

02/10/19

Recension de Technopoly par Pierre Thiesset dans La Décroissance (octobre).

Nul doute que ce livre de Neil Postman, enfin traduit en français, nourrira les âmes rebelles d'aujourd'hui : toutes les tendances qu'il analyse n'ont fait que s'aggraver depuis. [...]

02/10/19

Entretien de Christophe Cailleaux à lire dans La Décroissance (octobre).

Puisque la vie s'écoule désormais essentiellement devant des écrans, le bouleversement de la condition humaine engendré par l'informatisation à tout-va est une question majeure de notre temps. L'ouvrage collectif Critiques de l'école

21/09/19

Long entretien de Pierre Bitoun réalisé par Nedjma Vanegmond dans Marianne (n° 175).

Coauteur du Sacrifice des paysans. Une catastrophe sociale et anthropologique, le sociologue Pierre Bitoun évoque la longue tradition des fictions et documentaires consacrés aux agriculteurs.

Pour consulter l'entretien en ligne : https:/

12/09/19

Recension de Technopoly par David Zerbib dans Le Monde.

L’un des ouvrages majeurs du théoricien ­américain des médias Neil ­Postman (1931-2003) paraît aujourd’hui en français : il reste d’une actualité frappante. Quand [...] Neil ­Postman publia Technopoly aux Etats-Unis, en 1992, Internet n’en

04/09/19

Belle chronique de Charles Jacquier sur Divertir pour dominer 2 dans le journal CQFD (septembre).

Il y a dix ans, un volume collectif intitulé Divertir pour dominer s'était livré à un examen roboratif du "lavage de cerveaux" télévisuel et de la publicité. On y trouvait aussi une critique de l'idéologie sportive et de l'horreur

30/07/19

Belle recension du Totalitarisme industriel publiée sur le site de la Bibliothèque Farainheit 451

Recueils des « Chroniques du terrain vague » de Bernard Charbonneau écrites pour La Gueule ouverte, entre 1972 et 1977, et de ses articles parus dans Combat nature de 1974 jusqu’à sa mort, en 1996. Il y fustige le saccage des campagnes par

12/07/19

Recension de Divertir pour dominer 2 publiée dans la revue Kairos (juin-juillet).

Les éditions L'échappée optent pour une sociologie critique quand la mode actuelle est à la sociologie "compréhensive" et relativiste pour laquelle tout fait social, de par son existence même, recèle un ou des aspects positifs qu'il faut

02/07/19

Bel article d'Ulysse Baratin consacré aux En-dehors sur le site du journal En attendant Nadeau.

Entre Ménilmontant et la Seine-Saint-Denis, former des communautés, remettre en cause les rapports de genre, suivre un régime végétarien strict et, enfin, échapper à l’État comme au salariat. 2019 ? Non, début du XXe siècle, au sein de

02/07/19

Entretien d'Anne Steiner par Kévin Boucaud-Victoire à lire sur le site de Marianne.

"Ce n'est pas dans cent ans qu'il faut vivre en anarchiste", expliquaient les "En-dehors". Ces anarchistes individualistes de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle refusaient autant les normes bourgeoises que le mythe du "grand

01/07/19

Belle recension de Méditerranée par Charles Jacquier à découvrir dans la revue Phoenix (n° 31).

Le lecteur habitué d’Istrati retrouvera [dans Méditerranée] les principales caractéristiques et qualités de son écriture (art du contre, de la narration) ainsi que ses thèmes de prédilection. Il en est ainsi de son empathie avec l’humanité,

01/07/19

Recension du Modernisme réactionnaire par Charles Jacquier dans Le Monde diplomatique du mois de juillet.

Il est courant d’opposer modernité et tradition, progrès et réaction. Le rapprochement de ces deux termes à propos du nazisme peut paraître paradoxal. L’historien Jeffrey Herf démontre pourtant, au fil d’une enquête fouillée sur ses

29/06/19

Chronique sur les En-Dehors à decouvrir sur le site de la revue Ballast.

D’un visage reconnu c’est une foule qui se dévoile. À travers la figure de Rirette Maîtrejean, l’historienne Anne Steiner dresse le portrait d’un courant libertaire assez peu connu, celui des individualistes. Autour d’elle une multitude d

25/06/19

Recension en avant-première de Samedi soir, dimanche matin par Victor De Sepausy sur Actualitté.

 

Quelque part, finement placé, entre Ken Loach et Charles Bukowski, on retrouve Alan Sillitoe. La langue, certes, les sujets aussi. L’écrivain britannique, décédé en avril 2010, reviendra sous les couleurs de la collection Lampe-tempête de

24/06/19

Entretien inédit de Renaud Garcia à lire sur le site de la revue Ballast.

La mobilisation des gilets jaunes et la 5G, le dérèglement climatique et les fédérations libertaires, l’écofascisme et les zombies que nous serions devenus : quel est le lien ? Un philosophe, Renaud Garcia. Décroissant, il invite les

15/06/19

Recension de Pouvoir de détruire, pouvoir de créer par Michel Lapierre dans Le Devoir.

Si l’utopisme de Bookchin n’est pas sans se rapprocher un peu des idées de Marx, son rejet radical de « la hiérarchie comme telle » l’éloigne de toutes les formes de marxisme expérimentées par divers pays. L’originalité de fonder sa pensée

10/06/19

Recension des En-Dehors par Emmanuel Lemieux sur Les Influences.

D’une traite chaleureuse, nourrie par une solide documentation, dans un style vif et précis, l’historienne des mouvements radicaux Anne Steiner, maîtresse de conférences au département de sociologie de l’Université de Nanterre, a consacré

10/06/19

Chronique de Jean Rouzaud consacrée à Divertir pour dominer 2 sur Nova.

Depuis les jeux du cirque dans l’Empire romain, on comprend l’intérêt des gouvernants à divertir les foules, les amuser, afin qu’ils votent pour vous et… se contentent  de davantage de spectacle. Se divertir paraît anodin, mais c’est là

06/06/19

Recension de Divertir pour dominer 2 par Evelyne Pieiller dans Le Monde diplomatique du mois de juin.

[...] la parution du recueil collectif Divertir pour dominer 2 entend renouer avec la tradition intellectuelle de la critique de la culture de masse, sous le parrainage de l’école de Francfort, de l’intellectuel américain Christopher Lasch

04/06/19

Belle recension de Vivre par vie par Catherine Marin sur le site Reporterre.

Sous sa couverture rouge et noire, la traduction intégrale des mémoires d’Emma Goldman, révolutionnaire anarchiste et féministe, vaut son pesant de plaisir. Intitulé Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions, ce truculent récit,

28/05/19

Recension de Pouvoir de détruire, pouvoir de créer par Clément Granjean dans Terre & Nature.

Oubliez le petit livre rouge, voici le petit livre vert ! Ce recueil rassemble huit pamphlets de Murray Bookchin, militant américain qui a dessiné le profil de l’écologie sociale dans les années 1960. Pour ce penseur et tribun radical

13/05/19

Interview de Cédric Biagini sur Divertir pour dominer 2 à lire sur le site de Marianne.

Dans Divertir pour dominer 2 : la culture de masses toujours contre les peuples (L'échappée, 2019), qu'il a édité et coordonné, Cédric Biagini s'attaque aux séries. Selon lui, "l'immédiateté et la facilité de la perception d'une série

08/05/19

Interview de Cédric Biagini et Patrick Marcolini, coordinateurs de Divertir pour dominer 2, dans La Décroissance (mai).

Alors que l'industrie du divertissement capte toujours plus notre attention, que partout les zombies modernes ont les yeux rivés sur leurs écrans portables, que les esprits sont chloroformés par les flots d'images qui viennent à nous, les

04/05/19

Belle chronique de Christophe Bier de Divertir pour dominer 2 dans l'émission "Mauvais Genres" sur France Culture.

Tel est le sous-titre de Divertir pour dominer 2 qui fait la démonstration des enjeux destructeurs du visionnage boulimique des séries, de l’addiction aux jeux vidéo, de la pornographie banalisée, de l’invasion des musées par les marques.

30/04/19

Entretien de Daniel Blanchard, préfacier de Pouvoir de détruire, pouvoir de créer, à lire sur le site de Marianne.

Si Bookchin est encore méconnu en France, il faut cependant souligner que depuis quelques années, il fait l'objet d'une redécouverte, avec la publication de nombre de ses écrits. En ce début 2019, les éditions L’Échappée publient Pouvoir de

16/04/19

Article sur Pouvoir de détruire, pouvoir de créer par Pierre Madelin sur le site du Comptoir.

Les Éditions L’échappée, fidèles à leurs bonnes habitudes, ont récemment publié un recueil de textes extrêmement intéressants du philosophe écologiste et anarchiste américain Murray Bookchin, le principal théoricien de l’écologie sociale. L

10/04/19

Recension des Panthères noires par Sylvie Tanette dans Les Inrocks.

Composé en partie de précieux témoignages d'anciens militants, ce livre publié en 2006 inscrit le Black Panther Party (BPP) dans le temps long de l'histoire politique des États-Unis. Né au milieu des années 1960, puisant ses sources chez

09/04/19

Anne Steiner a participé à la très bonne émission LSD - La Série Documentaire consacrée à Alexandre Marius Jacob sur France Culture.

"J’ai préféré être voleur que volé. Le droit de vivre ne se mendie pas, il se prend" déclarait avec panache Alexandre Marius Jacob, voleur et anarchiste, qui théorisa son art au début du XXème siècle.

Figure incontournable de l’illégalisme,

04/04/19

Article sur Le Totalitarisme industriel par Berthold Bies dans Le Télégramme.

Le nom de Bernard Charbonneau (1910-1996), un peu oublié ces dernières années, risque bien de revenir sur le devant de l’actualité de la pensée si, comme c’est hélas probable, la destruction de la planète par les humains continue au rythme

01/04/19

Recension du Totalitarisme industriel par Mehdi Benallal dans Le Monde diplomatique (avril).

Ce recueil rassemble des articles publiés dans les revues La Gueule ouverte (de 1972 à 1977) et Combat nature (de 1974 à 1996). Bernard Charbonneau (1910-1996) répète alors à qui veut bien l’entendre la même vérité brûlante : « Nous sommes

31/03/19

Entretien de Frédéric Thomas sur Rimbaud révolution à lire sur le site Révolution permanente.

Chercheur au Centre Tricontinental de Louvain, Frédéric Thomas revient dans son dernier ouvrage, "Rimbaud révolution", sur un certain nombre de liens cardinaux entre poésie et transformation révolutionnaire de la société. Et notamment sur

29/03/19

Recension de Rimbaud révolution par Adeline Baldacchino sur le site de la revue Ballast.

Ce court texte a le mérite de mettre en lumière une intuition forte, celle qui s’attache aux pouvoirs de la poésie, celle de faire de l’action la sœur du rêve et de défendre à tout prix la possibilité d’un « bonheur non discipliné », fidèle

28/03/19

Recension du Totalitarisme industriel par Emmanuel Lemieux dans Marianne (22-28 mars).

Longtemps, ceux qui lisaient les textes du chroniqueur Bernard Charbonneau, disparu en 1996, tenaient d'une secte fervente et multiple. Dans la galerie des penseurs de l'écologie politique et critiques antiproductivistes bien mieux insérés

18/03/19

Portrait de Jean-Jacques Pauvert par Chantal Aubry dans l'émission « La Compagnie des auteurs » sur France Culture.

En faisant sortir les œuvres de Sade de la censure à laquelle elles étaient jusque-là condamnées, Jean-Jacques Pauvert a bouleversé le monde de l'édition. Nous retraçons le parcours de cet éditeur engagé et provocant. Nous sommes en

16/03/19

Documentaire sur Jean-Jacques Pauvert à découvrir dans l'émission « Une vie, une œuvre » sur France Culture.

Faire le portrait de Jean-Jacques Pauvert, c'est revisiter l’histoire de l'édition et de la censure ; c’est s’interroger avec lui sur la littérature érotique et les écrits du Marquis de Sade, et c'est s’attacher à une personnalité hors

15/03/19

Recension de Burning Country par Eugénie Bourlet dans Le Nouveau Magazine littéraire.

Dans une enquête historique qui retrace les origines et l'évolution du soulèvement réprimé en Syrie depuis huit ans par le régime de Bachar el-Assad et ses alliés, les journalistes Leila Al-Shami et Robin Yassin-Kassab ont donné la parole à

11/03/19

Recension de Rimbaud révolution par Jean-Claude Leroy sur le site de Mediapart.

Ce Rimbaud Révolution que viennent de publier les éditions L'Échappée nous fait courir de la Commune et des Communards – Rimbaud fut l'ami de quelques-uns d'entre eux à Paris et à Londres – à la « défaite du surréalisme » en passant par un

06/03/19

Longue recension de L'Intelligence artificielle ou l'Enjeu du siècle par Luc Vigier dans le n° 1210 de Quinzaines.

Éric Sadin est aujourd'hui l'un des grands observateurs du numérique. De L'Humanité augmentée (2013) à La Silicolonisation du monde (2016), il a décrit les dangers sociaux, éthiques et politiques de la « techno-idéologie ». Son dernier

05/03/19

Recension du Totalitarisme industriel par Pierre Madelin sur le site du Comptoir.

S’il serait sans doute exagéré de dire que Bernard Charbonneau est à la mode, il est en revanche indéniable qu’il bénéficie depuis quelques années d’un intérêt accru, largement mérité au vue de la force de sa pensée, sans doute l’une des

19/02/19

Recension de Pogo par Vanessa Maury-Dubois dans le magazine Longueur d'ondes.

Entre 1986 et 1991, Roland Cros, photographe du mouvement punk-rock alternatif français et du groupe Bérurier Noir, a arpenté tous les lieux de concerts, d’échanges et de partages, ceux où on laisse libre cours au subversif, à l’anarchique

16/02/19

Article sur La Part maudite dans l'œuvre de François Villon d'Alice Becker-Ho dans Les Lettres françaises.

Six siècles se sont écoulés depuis l’aventure terrestre de Maître François Villon et son oeuvre recèle encore de nombreux mystères, offrant aux différentes écoles et mouvements successifs une matière d’exégèses infinies. Longtemps mal

14/02/19

Entretien d'Anne Steiner sur les luttes de classes populaires à la "Belle Époque" dans l'émission "Sortir du capitalisme".

Une histoire des luttes des classes populaires en France à la « Belle Époque » à partir de Le Temps des révoltes. Une histoire en cartes postales des luttes sociales à la « Belle Époque » (L’Échappée, 2015) et de Le goût de l’émeute.

09/02/19

Note de lecture sur Rimbaud révolution par Didier Epsztajn sur le blog Entre les lignes entre les mots.

Un livre pour le présent, le passé à réinvestir, la promesse de la révolution, l’égalité et la liberté et cette poésie indispensable à la pensée. Une invitation à relire Arthur Rimbaud, les communard·es, les surréalistes, le révolté Karl

04/02/19

Article sur Rimbaud révolution par Franz Himmelbauer sur le site Lundimatin.

Je suis tombé dessus un peu par hasard (objectif, aurait ajouté André Breton). En effet, voici ce que j’ai pu lire le 6 janvier dernier en furetant sur Internet (Mediapart pour être précis) : sous le titre « Paradoxal silence autour de la

30/01/19

Double page consacrée à Vivre ma vie par Frédérique Roussel dans Libération.

Originaire de Russie et arrivée à New York en 1889, l’anarchiste charismatique lutta sans relâche en faveur des ouvriers tout en vivant à fond ses relations amoureuses. Sa captivante autobiographie vient d’être intégralement traduite.
Une p

22/01/19

Daniel Vassaux et Fabrice Larcade sont invités à parler de Stratégie dans l'émission "La vie est un roman" sur Aligre FM.

10/01/19

Article consacré à la facette politique de Rimbaud par Chloé Leprince sur France Culture.

À 19 ans, Arthur Rimbaud écrivait à Jules Andrieu, figure importante de la Commune de Paris. Cette proximité passée totalement inaperçue est revenue en lumière, fin 2018, à la faveur d'une lettre inédite retrouvée dans des archives

07/01/19

Article sur Vivre ma vie par Berthold Bies dans Le Télégramme.

Voilà un document de toute première force, dont n’avaient été publiées en français que des versions partielles, voire édulcorées. Le vaste tableau qu’est la destinée d’Emma Goldman (1869-1940), qui traverse l’émigration des peuples du vieux

06/01/19

Article de Frédéric Thomas à lire sur le site de Médiapart.

Docteur en sciences politiques passionné par les études rimbaldiennes, Frédéric Thomas a trouvé une étonnante lettre inédite du poète, datant de 1874, qui le montre en relation avec le réseau des communards en exil. Il s'interroge sur le

05/01/19

Interview d'Éric Sadin dans L'Humanité par Pierric Marissal.

04/01/19

Chronique de Tout ! par Noël Godin dans Siné Mensuel.

Sur le front de la révolution sexuelle explosive : Tout ! Gauchisme, contre-culture et presse alternative dans l'après-Mai 68, de Manus Mc Grogan. L'épopée de l'éphémère quinzomadaire foutraque étiquetté mao-spontex qui osa en France

02/01/19

Chronique sur Stratégie par Noël Godin dans Siné Mensuel.

Sur le front de l'agitation moderne hard : La Librairie de Guy Debord. Stratégie, orchestrée par Laurence Le Bras. Une constellation de fiches de lectures fricassées par Debord et portant avant tout sur l'art de la guerre, extrêmement

02/01/19

Recension de Pauvert l'irréductible par Olivier Cariguel dans Le Nouveau Magazine littéraire.

Légende de l’édition, Jean-Jacques Pauvert a collectionné les poursuites pour outrage aux mœurs, les interdictions de vente aux mineurs, les condamnations. Sa publication des œuvres de Sade, le retentissement d’Histoire d’O, ou les volumes

19/12/18

Longue recension de Vivre ma vie par Ulysse Baratin à lire dans En attendant Nadeau.

Qui se souvient encore d’Emma Goldman ? Plus grand monde. Et pourtant, cette Russe émigrée aux États-Unis fut une figure importante des mouvements révolutionnaires au tournant du XXe siècle. Ses mémoires paraissent enfin dans leur

07/12/18

Recension de Vivre ma vie par Catherine Malabou dans Le Monde des Livres.

C'est un événement. Les éditions de L'Échappée offrent pour la première fois, dans un magnifique livre rouge, la traduction intégrale de l'autobiographie d'Emma Goldman (1928), fascinant trajet de vie qui, jusqu'à présent, n'avait eu droit

07/12/18

Article sur Pauvert l'irréductible par Macha Séry dans Le Monde des Livres.

"P" comme "prouesse". Avec l'itinéraire de cet "irréductible", spécialiste de la littérature érotique à laquelle il consacra plusieurs sommes érudites, Chantal Aubry a accompli un travail remarquable, aussi savant que fervent. La biographe

04/12/18

Belle recension de Pauvert l'irréductible par Laurent Rigoulet dans Télérama.

Dans ce portrait au long cours, Chantal Aubry explore les arcanes d’aventures rocambolesques, semées d’interminables procès que furent la publication d’Histoire d’O et des œuvres complètes du Marquis de Sade, auquel Jean-Jacques Pauvert fut

28/11/18

Belle recension de Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions par Emilien Bernard dans Le Canard enchaîné.

[...] Si ce récit est passionnant, ce n'est pas seulement pour les mille vies qu'Emma Goldman a vécues, mais par sa sensibilité à fleur de peau, éloignée de tout dogmatisme. Toujours, elle s'interroge, se remet en question, évolue au gré

26/11/18

Les bonnes feuilles de Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions sont à découvrir sur le site de Lundimatin.

Quatre-vingt-sept ans après sa parution dans sa version originale en anglais, les éditions L’Echappée publient enfin une traduction intégrale de Living my Life, les mémoires d’Emma Goldmann (1869-1940). Ce retard était d’autant plus

24/11/18

Laure Batier et Jacqueline Reuss présentent Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions dans l'émission « Chroniques Rebelles » sur Radio libertaire.

24/11/18

Recension de Stratégie par Bethold Bies dans Le Télégramme.

Ce volume baptisé « Stratégie » est le premier d’une série consacrée aux lectures de l’auteur de “La société du spectacle”. Ces notes font partie d’un vaste corpus d’inédits aujourd’hui regroupés au département des manuscrits de la

23/11/18

Recension du Modernisme réactionnaire par Danielle Cohen-Levinas dans le n° 1204 de La Nouvelle Quinzaine littéraire.

Plus qu’une enquête, Jeffrey Herf pro­pose une archéologie du totalitarisme nazi, de l’appartenance à une identité nationale, de l’exaltation délirante d’une Weltanschauung (« vision du monde»), dont les racines eurent des ramifications

22/11/18

Éric Sadin est l'invité de Mathieu Vidard dans l'émission "La Tête au carré" sur France Inter.

Dans son tout dernier livre, L'Intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle. Anatomie d'un antihumanisme, l'écrivain philosophe Éric Sadin égratigne les penseurs, experts, défenseurs , commissions, rapports autour de l’intelligence

22/11/18

Longue recension de Vivre ma vie par Pierre Madelin à lire sur le site du Comptoir.

La première chose qui vient à l’esprit lorsque l’on referme la monumentale autobiographie d’Emma Goldman que viennent de publier les éditions L’Échappée est la suivante : comment est-il possible qu’il ait fallu attendre presque un siècle

21/11/18

Entretien avec les deux traductrices de l'autobiographie d'Emma Goldman dans le numéro de novembre de CQFD.

Entre fresque historique et ode à la révolte, cet ouvrage-fleuve de 1 000 pages serpente à travers la fièvre du mouvement ouvrier américain, les prémices autoritaires de la révolution bolchevique, les luttes antimilitaristes ou encore le

17/11/18

Article sur L'Intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle par Mark Hunyadi à lire dans Le Temps.

Il se trouve encore de bons esprits pour penser que la technique est moralement neutre, à l’image du couteau de cuisine que je peux utiliser pour découper mon steak ou mon voisin. L’outil ne serait qu’un outil, et seules les fins auxquelles

16/11/18

Recension de Stratégie par Frédérique Roussel dans Libération.

C’est un splendide objet, au sujet a priori austère, mais qui permet d’avoir accès à la source du charbon de Guy Debord (1931-1994). Ce grand lecteur de Clausewitz, Hegel ou encore Machiavel n’annotait jamais ses livres et reportait sur des

10/11/18

Très bel article sur Pauvert l'irréductible par Frédérique Roussel dans Libération.

Les morts ne parlent plus, et emportent avec eux leur part d’ombre. Il y a parfois des vivants que leur stature passée fascine, et que l’honnêteté talonne au point d’ouvrir leurs tombeaux pour dissiper ces ombres. Qu’apportent ces

10/11/18

Recension du Modernisme réactionnaire par Robert Maggiori dans Libération.

Entre le moment de sa publication en Grande-Bretagne (1984), et celui de sa traduction française tardive, cet ouvrage est devenu en Europe et aux États-Unis un classique. Ce n’était pas gagné d’avance, car, en général, on considère que la «

08/11/18

Recension du Modernisme réactionnaire par Nicolas Weill dans Le Mondes des Livres.

Dans ce classique de l'histoire des idées, publié en 1984, mais traduit seulement aujourd'hui en français, l'historien américain Jeffrey Herf, professeur émérite à l'université du Maryland,s'attache à résoudre une équation toujours

07/11/18

Bel article de Vanessa Maury-Dubois sur I'm your man à découvrir dans Longueur d'ondes.

Cette biographie exceptionnelle et minutieusement agrémentée de témoignages de proches, d’extraits d’interviews ou de son autobiographie romanesquement déguisée, est enfin disponible en français. Sylvie Simmons, journaliste musicale qui a

05/11/18

Interview d'Éric Sadin à lire aujourd'hui dans le quotidien L'Écho.

Penseur du numérique, Eric Sadin s’est notamment intéressé aux nouveaux dispositifs de contrôle ainsi qu’au développement de la Silicon Valley. Il vient de publier un nouvel ouvrage : L’Intelligence artificielle ou l’enjeu du siècle.

01/11/18

Éric Sadin est l'invité de Tiphaine de Rocquigny dans l'émission "Entendez-vous l'éco ?" sur France Culture.

L’industrie du numérique est en train de redéfinir le corps et ses frontières, à partir de normes parfois économiques plutôt qu’éthiques. Que nous disent les rêves transhumanistes et les passions que ceux-ci déchaînent sur la façon dont

01/11/18

Recension de L'Intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle par Pierre Madelin sur le site du Comptoir.

D’année en année, de livre en livre, Eric Sadin s’affirme comme l’un des penseurs les plus stimulants (et les plus critiques) du numérique, dont l’expansion doit être appréhendée selon lui comme une véritable révolution civilisationnelle.

31/10/18

Entretien de Pierre Druilhe, réalisé par François Spinner, à lire dans le numéro d'automne de N'Autre école.

30/10/18

Recension de L'Intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle, par Anastasia Colosimo, dans "Le Journal de la philo" sur France Culture.

Le philosophe Éric Sadin publie un nouvel ouvrage qui questionne l'intelligence artificielle, l'obsession de notre époque, et son application à tous les domaines économiques et sociaux, s’imposant comme énonciatrice de vérité. L’homme ne s

29/10/18

Belle recension de La Part maudite dans l'œuvre de François Villon, par Freddy Gomez, à lire dans À contretemps.

Alice Becker-Ho – « poète, essayiste et traductrice », comme dit sobrement la quatrième de couverture de ce beau volume – s’applique, de livre en livre, à sa manière très singulière, transversale et comparative, à contrarier la cohorte des

25/10/18

Longue recension de L'Intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle par Claire Chartier dans L'Express.

Dernièrement, on l'aura noté, s'alarmer des fantaisies prométhéennes du transhumanisme est devenu aussi banal que de vanter les vertus de la méditation ou des câlins aux troncs d'arbres. En revanche, plonger dans le grand bain de l

25/10/18

Chronique sur L'Intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle par Roger-Pol Droit dans Le Monde des livres.

Comme chacun sait, plus moyen d’échapper à l’intelligence artificielle (IA). Nos poches, nos voitures, nos objets sont connectés. Nos neurones aussi, dit-on. Hebdomadaires et quotidiens, séminaires et symposiums sont saturés d’interventions

24/10/18

Recension du Modernisme réactionnaire par Philippe Douroux dans Philosophie Magazine.

Ce livre est devenu une référence essentielle pour les historiens. Il fut le premier, dès 1984, à analyser la solidité de la construction idéologique du nazisme, trop souvent réduit àl’irruption désordonnée de la brutalité extrême en

24/10/18

Politis fait sa une sur l'Intelligence artificielle et Erwan Manac'h consacre un bel article au dernier livre d'Éric Sadin.

Le philosophe ÉRIC SADIN observe, avec le développement de l’intelligence artificielle, une « mise au ban de l’humain », par et pour l’industrie du numérique.

Pour lire l'intégralité de l'article : www.politis.fr/articles/2018/10/eric-sadin

23/10/18

Chronique de Pauvert l'irréductible par Jean Rouzaud sur Radio Nova.

Ce n’est ni le premier ni le dernier livre sur Jean-Jacques Pauvert, l’éditeur à succès des années 60 et 70, qui a laissé un tag ineffaçable dans le monde feutré de l’édition française, et ce, dès la fin des années 50. [...] Précoce,

23/10/18

Recension du Modernisme réactionnaire par Marc Lebiez en une du site En attendant Nadeau.

Enfin traduit, après plus de trente ans d’attente, Le modernisme réactionnaire de Jeffrey Herf analyse la manière dont l’idéologie nazie s’est imposée, et l’ambiguïté de son positionnement face aux enjeux de la modernité. Du nazisme, d

23/10/18

Double-page d'entretien dans Libération autour de L'Intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle d'Éric Sadin.

22/10/18

Belle recension de Pauvert l'irréductible par Francis Matthys dans La Libre Belgique.

Figure mythique de l'édition française et auteur lui-même, Jean-Jacques Pauvert se voit légitimement qualifié d'« irréductible » par Chantal Aubry dans la biographie qu'elle lui consacre. Pénétrant et nuancé, documenté en diable, cet

19/10/18

Interview d'Éric Sadin par Pascal Hérard à lire sur le site de TV5Monde.

L'Intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle, le dernier ouvrage d'Éric Sadin, n'est pas un ouvrage difficile à lire, malgré l'ambition qu'il comporte de traiter ce sujet dans toutes ses dimensions, mêmes les plus complexes. Et c'est

15/10/18

Grand entretien de Chantal Aubry, interrogée par Éric Dussert, dans Le Matricule des anges du mois d'octobre.

C’est un modèle de recherche : Pauvert l’irréductible démontre qu’à force de travail, une biographie peut être équilibrée, riche et n’occulter aucun aspect d’une existence, fût-elle riche. Son objet, Jean-Jacques Pauvert, incarne depuis les

14/10/18

Recension d'I'm your man par Philippe Richard dans Ouest France.

On ne manque pas de bonnes (et de moins bonnes) biographies de Leonard Cohen, l’immense poète-musicien canadien dont la musique épousait la vie (ou le contraire). Parmi les plus récentes, celle de Liel Leibowitz (A Broken Hallelujah), même

05/10/18

Extraits photos de Pogo à découvrir sur le site de Radio Nova.

De la chanson française – légèrement débraillée, type métal hurlant –, c'est l'objet du livre, recueil de photos d’époque – Pogo. Regards sur la scène punk française (1986-1991) –, signé Roland Cros. [...] « Un bon coup de pied au cul quoi

04/10/18

Le photographe Roland Cros répond aux questions d'Amélie Quentel dans une longue interview à lire sur le site des Inrocks.

Des poings levés, des iroquoises, de la joie, des poules, de la musique, des masques, de la sueur, de l’amour, des slams, de la liesse, de l’énergie, des gens morts et d'autres vivants, de la beauté et parfois de la mélancolie : voilà ce

29/09/18

En attendant la parution de Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions d'Emma Goldman, "Une vie, une œuvre" sur France Culture vient tout juste de lui consacrer une émission avec Jacqueline Reuss, l'une des traductrices !

Emma Goldman naît dans l'empire russe en 1869. Elle émigre aux États-Unis à seize ans et y devient anarchiste et féministe. Emprisonnée, empêchée de parler, déportée en Union Soviétique en 1919, elle se battra toute sa vie pour défendre sa

28/09/18

Belle présentation de Pauvert l'irréductible par Laurent Lemire dans Livres hebdo.

Derrière la figure de Jean-Jacques Pauvert (1926-2014), Chantal Aubry fait revivre une époque où l'édition et les mentalités étaient chahutées par les flibustiers de Saint-Germain-des-Prés. [...] Pendant quelques décennies cet histrion de l

24/09/18

Présentation de Pogo par Richard Gaitet dans l'émission « Nova Book Box ».

Une exploration documentée de ce bordel organisé qui secoua l’Hexagone, d’abord via le « carnaval politique » de Bérurier Noir, puis dans la fosse et les coulisses des concerts de Parabellum, Washington Dead Cats, Ludwig von 88, des Thugs

23/09/18

Recension du Modernisme réactionnaire par Mark Hunyadi dans Le Temps.

Pour l’historien Jeffrey Herf, le national-socialisme n’était pas anti-moderne. Il l’explique dans un essai enfin traduit en français.
À sa sortie en 1984, l’ouvrage Le Modernisme réactionnaire de l’historien américain Jeffrey Herf, un

23/09/18

Le FIFIGROT - Festival Groland à Toulouse - 2018 a récompensé dans la catégorie Essais & documents le livre de Charles Reeve : Le Socialisme sauvage !

L'échappée souhaite remercier chaleureusement les membres du jury et tout particulièrement le flibustier Noël Godin, pour avoir soumis l'idée de faire participer l'essai de Charles Reeve sur l'auto-organisation et la démocratie directe paru

19/09/18

Une bien belle recension de Pogo par David Dufresne sur son blog davduf.net.

Durant quelques années, les meilleures, 1986-1991, Roland Cros s’est promené de squatts en salles de concerts, d’arrière-bars et festivals sauvages, un 24x36 en noir et blanc. Il n’avait qu’un 35 mm, celui du regard humain, pas de flash,

19/08/18

Recension de Méditerranée par Berthold Bies dans Le Télégramme.

« Auteur d’une œuvre importante, le Roumain Panaït Istrati (1884-1935) est une des figures majeures de la littérature prolétarienne. Ses essais, notamment sur son expérience de la révolution et du communisme, n’ont rien perdu de leur acuité

29/07/18

I'm Your Man de Sylvie Simmons dans l'émission "Le masque et la plume" sur France Inter.

« I’m Your Man, c’est, traduite par Elisabeth Domergue et Françoise Vella aux éditions L'échappée, la grosse biographie que consacre l’Américaine Sylvie Simmons au mythique chanteur et poète canadien Leonard Cohen, disparu en 2016 à 82 ans.

20/07/18

Recension de Méditerranée et Les Arts et l'Humanité d'aujourd'hui par Patrick Schindler dans Le Monde Libertaire n°1797.

(...) Visionnaire, sa conférence remporte un triomphe partout où elle passe. Il s'agit en effet d'un texte magnifique sur la vacuité de l'art tourné uniquement dans nos sociétés modernes vers le profit commercial, avec l'appui de ces

18/07/18

Recension d'I'm your man par Jean-Luc Porquet dans Le Canard Enchaîné.

« Dans "I'm your Man" (L'échappée), Sylvie Simmons retrace la vie chaotique, mystique et poétique de l'homme qui chanta "Suzanne", "Marianne", et les anges déchus.

(...) Cohen sait ses fragilités. Il ne triche pas, ne truque pas. Ce qu'il

13/07/18

Recension de Méditerranée et des Arts et l'Humanité d'aujourd'hui par Sébastien Banse dans Les Lettres françaises.

« Après la Présentation des Haïdoucs, en 2014, les éditions L'échappée nous donnent aujourd’hui deux nouveaux ouvrages de Panaït Istrati (1884-1935), écrivain roumain de langue française.

Méditerranée regroupe ses deux derniers romans, Leve

11/07/18

Entretien de Marc Perelman dans l'émission « Babylone » sur RTS.

«  C'est le lieu de toutes les émotions et de tous les mythes: les stades vivent de joie, de communion, de chants, de victoires, de passion et d'une certaine idée de la liberté. Mais c'est aussi l'expérience de la peur, de la haine, de la

10/07/18

Un bel article consacré à Panaït Istrati par Bruno Le Dantec dans le n° 167 de CQFD.

« Ces derniers temps, un regain éditorial ressuscite Panaït Istrati. Ce conteur né venu de Roumanie devint écrivain francophone à succès, sans cesser de rouler sa bosse avec gourmandise. Jusqu'à ce que, de retour d'URSS, il trempe sa plume

09/07/18

Recension de Tout ! par Sylvain Boulouque dans L'Ours.

« L'un des meilleurs ouvrages sur 68. [...] Manus Mc Grogan apporte une œuvre importante à la connaissance et à la compréhension de l'immédiat après 68 par la publication de sa thèse sur la contre-culture de ces années. Il montre comment la

07/07/18

Un article sur Le Gaffeur à découvrir sur le site Un dernier livre avant la fin du monde.

« Un cri de liberté et d'émancipation. »

Pour lire l'article en entier : http://www.undernierlivre.net/gaffeur-jean-malaquais/

04/07/18

Compte rendu des Quilombos par Frédéric Thomas dans Dissidences.

« Le principal intérêt du livre de Flávio dos Santos Gomes, publié originellement au Brésil en 2015, est d’analyser en détails l’histoire et l’hétérogénéité de ces quilombos et de ne pas céder à une image héroïque de ceux-ci, sans pour

03/07/18

Recension de Tout ! par Jean-Claude Leroy dans Mediapart.

« De cette "quand même heureuse" période post 68, en guise de presse symptomatique, la mémoire retient habituellement Actuel, Charlie Hebdo, La Gueule ouverte, et bien sûr Libération. Anars, écolos, gauchistes fusent de partout, et sont à

30/06/18

I'm Your Man : coup de cœur de la semaine dans l'émission « La Tribune des critiques » sur France Inter.

29/06/18

Recension d'Aventures chez les transhumanistes par Philippe Vion-Dury dans Socialter.

« Le transhumanisme a généré son lot de commentaires et d’analyses, pour la plupart critiques de cette idéologie qui renie la condition humaine et redéfinit les frontières de l’espèce. Le journaliste et essayiste Mark O’Connell nous fournit

27/06/18

Un article sur Le Socialisme sauvage dans Le Monde diplomatique par Jean-Jacques Gandini.

« Dans cet essai très éclairant et bien documenté, Charles Reeve revisite les grands moments de l’histoire du mouvement socialiste des deux derniers siècles. De la Révolution française à celle des "œillets" au Portugal en 1974, en passant

26/06/18

Recension d'Aventures chez les transhumanistes dans le magazine Books.

« ...les transhumanistes ne sont pas uniquement des illuminés marginaux qui s'implantent des puces électroniques dans le bras ou veulent rester vierges en attendant l'arrivée de "sexbots". Certains comptent parmi les plus grosses fortunes

25/06/18

Recension de Tout ! sur le site de Radio Nova par Jean Rouzaud.

« Ce livre tente de faire revivre les espoirs, mais aussi les désordres, les luttes intestines, les rivalités des ces contestataires déchainés, dont l’unité était inexistante et les revendications contradictoires. »

Pour lire l'article en

25/06/18

Michka Assayas consacre deux émissions spéciales de « Very Good Trip » sur France Inter, à Sylvie Simmons et son livre I'm your man. La vie de Leonard Cohen.

« Sylvie Simmons est une journaliste musicale réputée, et elle est l'auteur de plusieurs biographies dont I'm your man : la vie de Leonard Cohen parue aux éditions L'Échappée. Michka Assayas l'a rencontrée.

[...] Sylvie Simmons a tissé un

24/06/18

Recension du livre I'm your man. La vie de Leonard Cohen dans Le Berry Républicain.

« Enfin ! Le livre définitif sur Leonard Cohen, sorti en 2012 aux États-Unis, vient d'être traduit et publié en France. I'm your man, écrit par Sylvie Simmons, l'une des meilleures journalistes musicales du monde anglo-saxon, décrit avec

22/06/18

Recension du livre Aventures chez les transhumanistes dans CQFD de Christian Goby.

« Crever ? C'est pour les nazes, clament les transhumanistes. Deux ouvrages reviennent sur ce refus du trépas. À ma droite, Aventures chez les transhumanistes, du journaliste irlandais Mark O'Connell ; à ma gauche, Homme augmenté, humanité

21/06/18

I'm your man. La vie de Leonard Cohen à l'honneur dans les colonnes des Lettres françaises, par Abigail Avalange, Sébastien Banse, Clément Bosqué et Sylvie Simmons.

« Je suis épris de [lui] comme une jeune fille », écrivait Søren Kierkegaard à propos de Mozart, promettant de fonder « une secte qui, non contente de [le] placer […] au pinacle, n’admet encore personne d’autre que lui ». Sa musique,

20/06/18

Recension du livre Méditerranée dans En attendant Nadeau de Jean Lacoste.

« Périodiquement, on redécouvre quel prodigieux conteur a été Panaït Istrati. Mais c’est aussi son actualité qui nous frappe. Méditerranée réunit Lever du soleil et Coucher du soleil, les deux derniers livres publiés en 1934 et 1935 par

18/06/18

Sur les ondes de Radio Nova, chronique de Jean Rouzaud consacrée à Panaït Istrati.

« Panaït Istrati, auteur maudit ? Découvrir si tard un auteur aussi unique montre bien dans quel monde nous vivons. Car, comme d’autres penseurs errants, Israti (1884 -1935) écrivain tardif et récalcitrant, se retrouve inconnu du grand

18/06/18

Recension de Tout ! Gauchisme, contre-culture et presse alternative dans l'après-Mai 68 dans Politis.

« On les appelait "mao-spontex", étrange hybridation anti-staliennne entre maoïsme et praxis libertaire. La plupart étudiants, ils animaient le groupuscule "Vive la Révolution". Leur journal, Tout !, était ouvert à toutes les libérations :

15/06/18

Compte rendu de Quilombos dans Lectures par Sébastien Rozeaux.

« Flávio dos Santos Gomes est l’un des meilleurs spécialistes de l’histoire de l’esclavage au Brésil. Dans ses nombreux travaux, il a toujours eu le souci de rendre voix à ces esclaves, qu’il ne faut pas voir uniquement comme les victimes

13/06/18

Recension du livre I'm Your Man dans Télérama par François Gorin.

« La monumentale biographie de Leonard Cohen I'm Your Man dissèque les multiples vies du poète. [...] Peu de musiciens valent un livre de cinq cents pages. Mais il suffit d’avoir fréquenté la discographie de Leonard Cohen pour savoir que sa

09/06/18

Entretien de Georges Da Costa, traducteur de Quilombos, dans l'émission "Lusitania" sur Aligre FM.

01/06/18

Belle recension d'I'm Your Man dans le magazine Elle par Clémentine Goldszal.

« Certains le savaient poète, ont entendu parler de son goût pour les monastères, de ses ascendances juives... Il y a tout cela, bien sûr, dans la biographie de Sylvie Simmons, l'une des plus grandes critiques musicales anglo-saxonnes. Tout

28/05/18

Recension du livre I'm Your Man sur le blog du Doigt dans l'œil.

« Cette biographie est une somme unique en son genre, étayée des témoignages de tous les acteurs et partenaires qui ont accompagné Leonard Cohen dans son parcours mystique et musical, toujours intimement liés. »

Pour lire l'article en

26/05/18

Jean-Pierre Siméon conseille la lecture du texte de Panaït Istrati, Les Arts et l'Humanité d'aujourd'hui dans l'émission Des mots de minuit.

« Un ami m'a mis dans les mains un tout petit bouquin paru à L'échappée, un tout petit livre de Panaït Istrati, un grand auteur roumain de la moitié du XXe siècle. Et ce titre s'intitule Les Arts et l'Humanité d'aujourd'hui. Et il est d'une

23/05/18

Chronique de I'm Your Man sur le site de Mediapart.

« Cette biographie de Leonard Cohen arrive à point : chaleureuse mais retenue, empathique mais juste, dans la proximité mais avec suffisamment de recul pour assurer une approche objective. »

Pour lire l'article en entier : https://blogs

19/05/18

Marion Rousset parle d'Aventures chez les transhumanistes dans Télérama.

« "À supposer que la vie ait la moindre signification, j'ai tendance à penser qu'elle est essentiellement liée à notre condition animale, à la naissance, à la reproduction, et à la mort", confie le journaliste et essayiste irlandais Mark O

17/05/18

Recension d'Aventures chez les transhumanistes sur le site de Mediapart.

« Ils ont beau être impayables, ils mobilisent des capitaux énormes, les transhumanistes sont légions, et pourtant fort singuliers, le journaliste irlandais Mark O’Connell les a rencontrés, il a retenu son sourire, mais l’a glissé en

17/05/18

Un bel article sur I'm Your Man dans Le Monde des Livres.

« Le chanteur et poète canadien Leonard Cohen a suscité, dans la dernière décennie de son existence, une floraison bibliographique, avec au moins une dizaine de biographies, essais et exégèses publiés. [...] Enfin traduite, la biographie de

15/05/18

Recension du livre Aux origines de la décroissance par Jean-Joseph Boillot dans Alternatives économiques.

« Dans les pays riches, on discute de la répartition des fruits de la croissance, mais aussi des « dégâts du progrès », avec l’apparition des courants écologiques et de la décroissance comme le montre si bien un livre récent (Aux origines

10/05/18

Jacques Baujard, directeur de la collection « Lampe-tempête », nous parle d'Istrati dans l'émission « La danse des mots » sur RFI.

04/05/18

Recension de I'm Your Man par Laurent Lemire dans Livres Hebdo.

« Écrivain, compositeur, interprète, moine bouddhiste, Leonard Cohen (1934-2016) fut surtout poète et homme à femmes jusqu’à l’excès. Il les séduisait avec cette voix du dépressif qui oscille entre la prière et la lamentation. Il y a tout

02/05/18

Recension du livre Aux origines de la décroissance dans Le Monde diplomatique.

« La décroissance ne saurait être réduite à l’écologie politique radicale. Si l’environnement est au cœur de sa démarche, c’est en fonction d’enjeux indissociablement philosophiques, éthiques, sociaux et économiques. Trois éditeurs rendent

01/05/18

Belle recension du Sens des limites dans CQFD.

« Depuis la parution du Désert de la critique, où il ambitionnait de re-cimenter nos appuis face à certains débords de la déferlante postmoderne, Renaud Garcia suit le même fil. Celui d'une tradition où se mêlent plusieurs courants.

29/04/18

Recension d'Aventures chez les transhumanistes à découvrir dans Les Inrocks.

26/04/18

Recension de Quilombos dans Le Figaro.

« Parmi les monuments qui perpétuent la mémoire afro-brésilienne de l’esclavage, une statue de Zumbi a été érigée dans le centre de Rio de Janeiro, à proximité de la Praça Onze. Héros résistant du quilombo de Palmares, en plein coeur du

21/04/18

Article de Mark Hunyadi dans Le Temps.

« Le journaliste Mark O’Connell sonde la fascination des mortels pour l’éternité radieuse promise par les nouvelles technologies. Son reportage en immersion auprès d’apprentis sorciers 4.0. vaut mille analyses sur le sujet. »

Pour lire l

19/04/18

Recension par Antonin Padovani dans Up le Mag.

Le transhumanisme, le mouvement international prônant l’ouverture du corps humain au potentiel infini des nouvelles technologies, existerait de fait. C’est en tout cas ce que tente de prouver le journaliste et essayiste irlandais Mark O

04/04/18

Recension du Sens des limites et interview de Renaud Garcia dans La Décroissance.

« Renaud Garcia, professeur de philosophie, vient de publier un livre dont le titre devrait parler aux partisans de la décroissance : Le Sens des limites. Contre l'abstraction capitaliste. Il pose une question essentielle à notre époque de

02/04/18

Le Refus d'obéissance dans le numéro d'avril de la revue S!lence.

« Gloire littéraire et autorité morale mondialement reconnue, Tolstoï est aussi, durant les 30 dernières années de sa vie (il meurt en 1910), un penseur politique constamment censuré. Les éditions L'Échappée ont la bonne idée de rééditer

09/03/18

Présentation du Socialisme sauvage de Charles Reeve dans le numéro de mars de CQFD.

« Un beau titre (et un sous-titre explicite) pour retracer deux siècles de mouvements en butte aux courants autoritaires. [...] Pour concocter ce livre extrêmement dense, l’auteur a ainsi passé quatre ans à éplucher sa bibliothèque et

07/03/18

Entretien de Claire Richard dans l'émission de radio « Les Oreilles Loin du Front »

05/03/18

Entretien d'Alain Troyas et de Valérie Arrault sur le site du Comptoir.

02/03/18

Présentation du livre Quilombos par le traducteur Georges Da Costa dans l'émission « RFI Convida ».

Pour écouter (ou réécouter) l'émission en portugais : http://br.rfi.fr/cultura/20180302-rfi-convida-livro-mocambos-e-quilombos

28/02/18

Recension sur le site de la revue Ballast

« 2017 voyait les 20 ans de la disparition de Cornelius Castoriadis. Et pourtant, la pensée politique de cet inclassable qui sut ne tomber dans aucun des pièges tendus par le vingtième siècle reste encore mal connue au-delà des cercles

08/02/18

Un article sur Neel Doff paru dans Les Lettres françaises.

« C’est en 1911 que parut Jours de famine et de détresse, le premier livre de Neel Doff. L’auteure, alors âgée de 51 ans, était l’épouse respectable d’un avocat d’Antwerp après avoir été la veuve de Fernand Brouez, éditeur de La Société

05/02/18

Texte de Jean-Claude Leroy à lire sur le site de Mediapart.

« Puisque, comme on a pu le lire sur certains murs de nos villes il n’y a pas bien longtemps, une autre fin du monde est possible, voyons comment d’autres devenirs ont déjà été dessinés, esquissés, désirés lors des mouvements

01/02/18

Une recension d'On achève bien les éleveurs à découvrir dans le dernier numéro de La Décroissance.

« La fin des paysans, cela fait des décennies que des essayistes la déplorent. Si on veut un tant soit peu la contrecarrer, il va bien falloir s'atteler à une critique radicale de ce qui la provoque : la société industrielle. C'est ce que

21/01/18

Claire Richard dans l'émission « La Fabrique de l'Histoire » sur France Culture.

« Une nouvelle semaine pour réfléchir à l'histoire des Noirs américains. Ce matin il sera question des représentations dans l'art du XVIIIème et XIXème siècle ainsi que des Young Lords, mouvement latino américain inspiré des batailles des

17/01/18

Un article sur On achève bien les éleveurs à lire dans L'Express.

« Que désirons-nous voir dans nos assiettes ? Quels moyens nos sociétés doivent-elles consacrer à notre alimentation ? Ces questions, si essentielles, sont encore trop négligées. Autant dire que l'ouvrage que nous proposent Aude Vidal et

09/01/18

Une recension de Vive les décroissants par Pascal Fioretto dans Fluide glacial.

« Voici enfin réuni en un seul volume tout ce qu'il faut savoir sur l'éco-tartufferie triomphante. »

03/01/18

Une belle recension d'Émilien Bernard sur les Young Lords dans les colonnes du Canard enchaîné.

« Pendant quelques années, [...] les Young Lords font feu de tout bois. D'abord focalisés sur l'indépendance de Porto Rico (dont la plupart sont originaires), ils plongent vite dans le cambouis social. Après l'"offensive des poubelles", ils

01/01/18

Un article d'Alexis Brocas sur Le Refus d'obéissance
dans Le Nouveau Magazine Littéraire de janvier.

« Coup de tonnerre sans précédent dans le ciel de la pensée, Discours de la servitude volontaire ne fut pas sans postérité : plus de trois siècle après sa rédaction, on en retrouve des pans entiers dans la doctrine de Tolstoï. Plus

20/12/17

Recension de Makhno dans Tout sur l'histoire.

« Personnage peu connu de l’histoire russe, Makhno n’en mérite pas moins que l’on s’intéresse à lui. Juste après la révolution russe de 1917, ce jeune anarchiste lève une armée qui, pendant trois ans, va combattre aussi bien l’Armée rouge

12/12/17

Un article sur Nicholas Carr dans Philosophie Magazine.

« L'auteur montre, études à l'appui, comment l'abandon progressif de l'usage des sens engourdit l'esprit, abaisse la réactivité, érode mes compétences. Ou comment l'écran lisse de l'ordinateur, qui convertit l'empreinte sensorielle du monde

11/12/17

La chronique de Jean-François Carrite sur Vive les décroissants dans Psikopat.

« Les décroissants, ces êtres étranges dont on a parfois du mal à saisir les contours. Parfois caricaturaux, surtout caricaturés, un peu mystiques, un peu missionnaires, ils ont choisi de mettre en pratique leurs pensées. Bien évidemment, c

04/12/17

Un touchant hommage rendu à Neel Doff dans Le Télégramme.

« Ce livre, parfait exemple de la qualité (trop méconnue) de la littérature prolétarienne, a frôlé le Goncourt en 1911. Il a ouvert à son auteur une voie d’écriture discrète mais passionnante, balisée de plusieurs titres. Voila réédité un

03/12/17

Clémentine Delait dans le mensuel belge Axelle.

« Ce texte tendre, initialement publié en 1969 et rédigé d’après les confidences de ses proches et de Fernande, sa fille tant aimée, tranche avec les catégories si hermétiques de notre monde actuel, nous qui nous targuons d’être plus

01/12/17

Grand entretien de Nicholas Carr.

À lire dans le numéro de décembre du magazine Books.

23/11/17

Une longue recension de Remplacer l'humain dans La Vie.

« À méditer avant de commander votre Google Car. »

16/11/17

On parle de Vive les décroissants dans dBD Magazine.

« Avec ses cheveux filasse qui lui tombent toujours dans les yeux, Stef est une sorte de super loser de la décroissance. Il ne manque pas d’idées débiles pour sauver notre planète. Toujours plus écolo que les écologistes dans la théorie, il

09/11/17

Clémentine Delait se raconte dans Le Monde des Livres.

« Loin d’être barbante, Clémentine Delait n’a jamais eu honte de sa caractéristique physique. Au contraire, elle prenait grand soin de sa pilosité. Appréciée et populaire, elle était aussi une femme à poigne, une "sacrée mâtine" qui tenait

06/11/17

Un bel article sur Makhno par Freddy Gomez dans A contretemps.

« le » livre nécessaire sur Makhno, celui qui touche à la vérité profonde d’un perdant magnifique dont aucun apologue ou détracteur ne sut, à vrai dire, jamais saisir les failles. »

Pour lire la suite de l'article : http://acontretemps.org

06/11/17

Recension de La Bande noire par François Jarrige dans Territoires contemporains.

« Yves Meunier, présenté comme originaire du Creusot et ancien instituteur, et dont le père fut ouvrier fondeur dans les usines Schneider, propose ici une enquête passionnante et vivante sur l’épisode de la Bande noire, ces groupes

01/11/17

Une recension de Remplacer l'humain par Sébastien Navarro dans CQFD.

« Un bel uppercut qui dézingue l'emprise numérique. »

01/11/17

Une recension de Le Néant et le politique à lire dans La Décroissance.

« Une analyse décapante du phénomène Macron. »

27/10/17

Un article de Roger-Pol Droit sur Le Néant et le politique dans Le Monde des Livres.

« De discours officiels en commentaires médiatiques, on célèbre l'évanouissement de la politique. Sans qu'on entende beaucoup de refus critiques de cette éviction. Sans que les philosophes se bousculent pour en dénoncer les dangers et en

09/10/17

Recension de La Bande noire par Noël Godin dans Siné Mensuel.

« Le tout premier ouvrage non romancé (palpitant de bout en bout, des hourras pour Yves Meunier) sur la téméraire Bande noire qui, entre 1882 et 1884, dans le bassin minier de Saône-et-Loire, dynamita moult édifices religieux et résidences

04/10/17

Recension du livre Utopie et Socialisme par Francine Frejus dans Modes d'emplois.

« L’ouvrage de Martin Buber est d’abord paru en 1946 en hébreu et en allemand puis traduit en français en 1977. Réédité dans l’excellente collection "Versus" de la non moins excellente maison d’édition L’échappée, Utopie et Socialisme est

26/09/17

Entretien radiophonique de Patrick Schindler dans l'émission « Pas de Quartiers ».

PdQ reçoit en direct notre compagnon Patrick Schindler à propos de la parution de son livre Contingent rebelle. Un journal foutraque et militant de ses exploits antimilitaristes au service militaire, sur fond de Comités de soldats et de l

22/09/17

Une recension du livre Le Néant et le politique par Jean Rouzaud.

« Si par hasard, vous considérez le macronisme comme une épidémie brutale qui a contaminé le pays à une vitesse supersonique, alors lisez ce livre, c’est l’antidote le plus puissant que j’ai trouvé. »

À lire en intégralité sur le site de

06/09/17

Entretien d'Éric Sadin par Patrick Chesnet dans Charlie Hebdo.

« Dans son dernier livre, La Silicolonisation du monde. L'irrésistible expansion du libéralisme numérique, l'auteur explore l'obsession d'une industrie à régenter, "silicoloniser" le monde. Pour notre "supposé bien-être..." »

09/08/17

Recension de Contingent rebelle par Charles Jacquier dans Le Monde diplomatique.

« Né en 1956, Patrick Schindler, anarchiste et antimilitariste, devance en 1974 l’appel sous les drapeaux, comptant que son homosexualité, sa consommation de drogue et un possible piston devraient contribuer à le faire réformer. Il se

17/07/17

Recension de Contingent rebelle par Pierre Sommermeyer dans Le Monde libertaire.

« Demander à un objecteur de conscience de rendre compte d’un livre racontant le service militaire effectué par l’auteur dans les années 1970 relève d’une certain prise de risque. Une fois passées les présentations de l’histoire de la

03/07/17

Recension par Charles Jacquier dans Le Monde diplomatique.

« Ce livre issu d’un colloque tenu à la Bibliothèque nationale de France en 2013 en parallèle à l’exposition "Guy Debord. Un art de la guerre" permet de lire autrement l’auteur de La Société du spectacle grâce à la publication d’inédits,

22/06/17

Bernard Morlino parle du Désert des ambitions dans Le Magazine littéraire.

« Ardent mémorial pour le sphinx du café de Flore. »

08/06/17

Recension de Makhno. Une épopée par Sébastien Banse dans Les Lettres françaises.

« Si l’on ne devait inscrire sur la tombe d’un homme que les années intensément vécues, celles où il s’est senti agir, où il a tenu les rênes de son destin, l’épitaphe de Nestor Makhno lirait : 1918-1921. Avant cela, les prémisses d’un

01/06/17

Recension de La Trompette du Jugement dernier par Jean-Louis Panné dans L'Anticapitaliste.

« L'essai de Nicolas Dessaux, écrit dans une langue précise, se lit comme une enquête philologique rigoureuse, aux arrière-plans politiques, destinée à faire comprendre l'importance de Bauer et Marx. Voilà qui l'amène à livrer l'histoire

01/06/17

Recension du livre Aux origines de la décroissance dans le journal Kairos.

« C'est sans honte, et sans vouloir user de ces techniques de marketing qu'on abhorre, qu'on ose dire que Aux origines de la décroissance est le bouquin à avoir chez vous ou ailleurs sur quelconque chemin de voyage. Compilation de 50

23/05/17

Recension de La Bande noire par Frédéric Thomas dans Dissidences.

« L’intérêt de cet essai tient en partie au regard impressionniste qu’il porte sur une micro-société – et sur la contre-société (avec ses chansons notamment) des mineurs : Montceau-les-Mines et ses alentours. Y domine l’exploitation croisée

18/05/17

Un article de Catherine Segala dans l'Anticapitaliste.

« Comment écrire sur celui qui n’a rien fait et rien voulu ? Christin a tissé des textes de Cossery, des réflexions sur la vie des héros Cossériens, et le lecteur voit apparaître le portrait d’un être exceptionnel qui a vécu toute sa vie

10/05/17

Recension publiée dans la revue S!lence.

« Un livre riche de questions sur les enjeux de ce nouveau régime artistique. »

29/04/17

Un article de Linda Lê à découvrir dans En attendant Nadeau.

« L’essai de Rodolphe Christin est aussi bien la confession d’un lecteur qu’un portrait d’Albert Cossery en jeune fainéant, en contemporain de Cioran et de Debord, en amoureux des beautés à peine pubères, en vieil alchimiste, en écrivain

26/04/17

Recension du livre Aux origines de la décroissance par Victorine de Oliveira dans Philosophie Magazine.

« Cette anthologie des pionniers de la notion de décroissance dessine une large galaxie, de Günther Anders à Simone Weil, en passant par Orwell, Thoreau ou Tolstoï. Elle a ainsi le grand mérite d’orienter vers l’éthique un débat souvent

25/04/17

Long article de Sébastien Lapaque publié dans Marianne.

« Des esprits à la lucidité alarmée venus d'univers très variés, tous conscients du fait qu'on ne peut pas croître de manière infinie dans un monde fini. »

03/04/17

Article par Nicolas Tellop dans Le Magazine littéraire.

« Avec Donald Freeman à la scénarisation et Norman Pett au dessin (connu pour avoir créé la pin-up Jane), le récit conserve toute sa vigueur et sa portée. Fidèle, le découpage en strips combine la vitalité zoomorphique des personnages avec

26/03/17

Thomas Chauvineau parle du Désert des ambitions dans sa chronique sur France Inter.

08/03/17

Recension par Pierre Charrel dans BoDoï.

« Historique, la réédition de cette adaptation en bande dessinée de La Ferme des Animaux datant de 1951 l’est à plus d’un titre ! Il s’agit en effet de la toute première transposition pour le 9e art du classique de George Orwell. »

16/02/17

Recension de La Trompette du Jugement dernier par Michael Löwy dans L'Anticapitaliste.

« Notre connaissance de Marx sort enrichie de cette lecture, qui nous montre un jeune philosophe qui s'amuse royalement en jetant un canular insolent au visage de la pensée bienséante. »

11/02/17

Un article publié par Michel Pourcelot.

« Nouvelle attaque en règle contre l’art contemporain, le livre d’Alain Troyas et Valérie Arrault Du narcissisme de l’art contemporain en démonte les figures imposées et pointe ses bulles spéculatives. »

Pour lire l'article en entier : http

09/02/17

Recension du Sacrifice des paysans sur le site de l'Inra.

« À travers cet ouvrage, deux sociologues livrent une analyse de la modernité sur la question paysanne. Ils y décortiquent le développement du capitalisme aux dépens du monde paysan - plus de 60 % de la population avant 14-18, à peine 3 %

09/02/17

Bel article de Carlos Pardo dans Le Monde diplomatique.

« L’ancien résistant, toujours aussi franc-tireur et farceur, convaincu que tout se passe au zinc, traverse la ville selon son humeur, mû par le goût de l’insolite, et conte l’histoire des cafés et des quartiers, qu’il se plaît à restituer,

01/02/17

L'incroyable histoire des pirates de la liberté dans l'émission « Affaires sensibles » sur France Inter.

01/02/17

Recension de La Trompette du Jugement dernier par Medhi Benallal dans Le Monde diplomatique.

« En Allemagne, après la mort de Georg Friedrich Hegel (1831), conservateurs et jeunes hégéliens républicains se déchirent. Les premiers occupent les rares hauts postes universitaires ; les seconds sont des "intellectuels précaires" en

01/02/17

Recension de Troquets de Paris dans Télérama.

« Ce livre à la typo lie-de-vin s'ouvre comme une bonne boutanche. Bonheur de retrouver la prose imagée de Jacques Yonnet. L'auteur de l'incomparable Rue des Maléfices nous revient avec soixante chroniques bistrotières parues en 1961 et

06/01/17

Chronique de Vincent Giret dans Le Monde.

« Un livre pénétrant. »

20/12/16

Recension par Jean-Luc Germain dans Le Télégramme.

« Dans ce florilège des meilleurs articles de Jacques Yonnet, le vin des rues coule à flot, les anecdotes pétillent, les personnages les plus variés se mettent à la table de la mémoire pour raconter, le plus souvent en de délicates

20/12/16

Recension par Jean-Luc Germain dans Le Télégramme.

« Dans ce florilège des meilleurs articles de Jacques Yonnet, le vin des rues coule à flot, les anecdotes pétillent, les personnages les plus variés se mettent à la table de la mémoire pour raconter, le plus souvent en de délicates

19/12/16

Recension du livre Utopie et Socialisme par Kevin Victoire sur le site du Comptoir.

« Un livre incontournable pour le socialisme non marxiste. »

Pour lire l'article en ligne : https://comptoir.org/2016/12/19/dix-livres-de-2016-a-se-faire-offrir-pour-noel/

15/12/16

Recension de La Silicolonisation du monde par Olivier Hertel dans Sciences et Avenir.

« C'est "l'industrie de la vie" faite par des startuppers inventifs, des gens cool, en jeans, tee-shirt et baskets, qui ne souhaitent finalement qu'une chose : un monde meilleur. Voilà pour le côté pile. Le côté face est bien plus sombre.

09/12/16

Long article sur La Silicolonisation du monde par Mark Hunyadi dans Le Temps (Suisse).

« On ne saurait tarir d’éloges devant le livre d’Éric Sadin et son opération de décryptage historique, philosophique, économique, idéologique, sociologique, rhétorique de la révolution numérique que nous vivons. Il fait partie avec d’autres

01/12/16

Recension par Noël Godin dans Siné Mensuel.

« Lire Debord, agencé par Emmanuel Guy et Laurence Le Bras, n’est pas le Debord de trop. C’est d’abord qu’on y a droit à 200 pages de notes inédites de l’implacable agitateur qui ne sentent pas le fond de tiroir. Parmi leurs points d’orgue 

17/11/16

Recension de La Silicolonisation du monde par Roger-Pol Droit dans Le Monde des Livres.

« La révolution numérique ne cesse de le répéter : elle rend le monde meilleur. Tout va mieux, à tous points de vue, de jour en jour, comme le voulait la méthode Coué. Mieux informé, mieux soignés, mieux orientés, mieux distraits, mieux

09/11/16

Recension du Progrès m'a tuer par DG dans S!lence.

« Le système capitaliste récupère une certaine écologie pour continuer à renforcer toujours davantage son emprise sur la planète. Cette dénonciation n'est pas nouvelle. L'intérêt de l'ouvrage tient dans la qualité et la diversité d'une

29/10/16

Troquets de Paris à l'honneur dans "Mauvais Genres" sur France Culture.

« Grand sourcier du fantastique urbain et écumeur de zincs, historien-conteur, journaliste et dessinateur, Jacques Yonnet reste l'homme d'un livre : Rue des Maléfices, publié en 1949 chez Denoël et véritable légendaire du Paris popu, de

26/10/16

Recension par Émilien Bernard dans Le Canard enchaîné.

« C'est le genre de personnages qu'il aurait fallu rencontrer au fond d'un vieux bistrot parisien, discourant entre poire et dessert sur la destruction des Halles ou sur les vieux métiers disparus, distillant ses anecdotes comme d'autres

26/10/16

Long entretien d'Éric Sadin par Jean-Marie Durand et Anne Laffeter dans Les Inrocks.

« Spécialiste des questions numériques, le philosophe s'interroge sur l'emprise grandissante du technolibéralisme. »

23/10/16

La Silicolonisation du monde à l'honneur dans l'émission "Le Club des idées" de Laurence Luret.

21/10/16

Grand entretien d'Éric Sadin par Jean-Christophe Féraud dans Libération.

« Mythe de la start-up, précarisation des travailleurs, dépossession des capacités créatrices... Le philosophe Éric Sadin dénonce les ravages de la vision du monde propagée par le "techno-libéralisme". »

19/10/16

La Ferme des animaux dans dBD Magazine.

« Un document historique exceptionnel qui dépasse de loin sa visée contre-révolutionnaire, et démontre à quel point le texte de George Orwell est plus que jamais d'actualité. »

03/10/16

Avant-critique de Troquets de Paris par Laurent Lemire dans Livres Hebdo.

« Dès la première ligne, le style vous prend, vous êtes parti. [...] Comme chez Vialatte surgit une érudition vagabonde. L'histoire, les légendes, les mystères avancent à sauts et à gambades. D'un bistro à une librairie, le "remettez-nous

08/08/16

Article sur le Syndrome du bien-être publié sur le site de RTBF.

« Dans Le Syndrome du bien-être, deux enseignants chercheurs suédois et néozélandais, Carl Cederström et André Spicer, s'intéressent à ceux qui sont devenus des "ayatollahs du bien-être". En visant un corps parfait, un régime alimentaire

26/07/16

Recension du Gaffeur par Bernard Quiriny dans L'Opinion.

« Grand roman de l’étouffoir bureaucratique, Le Gaffeur est un texte pionnier dans un genre nouveau à l’époque, la contre-utopie, façon 1984. Le gaffeur, c’est Javelin, habitant moyen d’un monde futuriste et gris, « la Cité ». Un jour, de

21/07/16

Recension du Progrès m'a tuer par Kévin Boucaud dans Slate.

03/07/16

Recension de Smart stadium par Annie Zimmermann dans la revue Urbanisme.

« Voici une réflexion incisive et clairvoyante qui va sans nul doute en irriter plus d’un. À commencer par les industriels du sport, stratégiquement alliés à ceux de la haute technologie pour mieux "monétiser les stades". Car la question

29/06/16

Recension de Smart stadium dans la revue Ballast.

« Le stade subit de plein fouet la révolution numérique. L’objectif ? Fournir une "expérience augmentée du stade". D’une part, l’architecture du stade satisfait aux exigences du téléspectateur qui profite de dizaines de caméras et angles de

09/06/16

Recension du Syndrome du bien-être par Nicolas Santolaria dans Slate.

« De nos états de conscience les plus troubles à la régulation de l'écosystème bactérien de nos intestins, la quête du bien-être qui nous obnubile est-elle en train de tourner au cauchemar ? C’est l’hypothèse avancée par Carl Cedeström et

08/06/16

Recension du Syndrome du bien-être par Jean-Luc Porquet dans Le Canard enchaîné.

« Voilà un livre qui passe au crible l'actuelle et omniprésente propagande du bien-être. Et qui met à nu sa logique : en nous intimant l'ordre de nous sentir bien dans notre peau, ce n'est pas tant notre bonheur quelle vise. Elle cherche

08/06/16

Entretien des auteurs du Syndrome du bien-être par Philiippe Vion-Dury dans Socialter.

« Running, yoga, méditation, "quantified self", street food vegan, cure détox après un repas trop lourds... on ne compte plus les tendances, souvent nées outre-Atlantique, sommant les individus de prendre soin d'eux, de retrouver leur

20/05/16

Entretien des auteurs du Syndrome du bien-être dans Les Inrocks.

« Méditer, perdre quelques bourrelets, manger cinq fruits et légumes par jour, marcher trente minutes par jour… Il semblait acquis que la recherche du bienêtre mène à une amélioration de soi et de la société. Le problème est que d’après

04/05/16

Recension de Pirates de la liberté par Christophe Goby dans Le Monde diplomatique.

« Le journaliste Xavier Montanyà éclaire une histoire héroïque et méconnue. Son livre d'aventures est fourni avec un appareil critique conséquent. »

22/04/16

Recension de Smart stadium dans le journal Libération.

« L’universitaire Marc Perelman bâtit depuis quelques années une critique sévère et informée des stades en général et du football en particulier. Cette fois, c’est au stade de foot numérique qu’il s’attaque. Comment l’entrée des techniques

13/04/16

Recension du Temps des révoltes par Christian de Brie dans Le Monde diplomatique.

«  Les années précédant la Première Guerre mondiale furent un âge de fer pour le prolétariat ouvrier et paysan, avec plus de mille grèves par an, et un âge d’or pour les... cartes postales : trois cents millions en circulation chaque année.

27/12/15

Recension du Temps des révoltes par Joël Cyprien dans Courrier picard.

« À l’heure d’Internet et des selfies, difficile de s’imaginer qu’il y a un peu plus d’un siècle, la carte postale constituait un média à part entière. En 1907, on en éditait 300 millions par an. Tout était prétexte à publication. Les

24/11/15

Recension du Temps des révoltes par Laurent Etre dans L'Humanité.

« Dans un bel ouvrage, l'historienne Anne Steiner nous plonge dans la conflictualité sociale du début du siècle dernier... à partir de cartes postales ! Original et passionnant. »

05/10/15

Un article sur Ringolevio dans le magazine Gonzaï.

« Avant de mourir d'une overdose en 1978, le fondateur des Diggers a laissé cette autobiographie culte où il est question de Haight-Ashbury, de l'hypocrisie du mouvement hippie et de la fin des sixties, violente et désenchantée. »

02/09/15

Recension de Misère de la théorie par François Jarrige dans CQFD.

« En ces temps de dépolitisation du monde intellectuel, de plus en plus enfermé dans sa neutralité, son jargon ou ses postures d'experts, la traduction aux éditions L'échappée de Misère de la théorie, l'un des grands textes méconnus de l

27/08/15

Recension de C'est possible ! par Olivier Doubre dans Politis.

« Parmi les salariés de Lip et leurs soutiens, il y eut de nombreuses femmes à reprendre le célèbre slogan : "On fabrique, on vend, on se paie !" Employée chez Lip depuis plusieurs années, féministe, en première ligne dans le plus fameux

31/07/15

Recension de Misère de la théorie par Sébastien Lapaque dans Marianne.

« Que reste-t-il de Louis Althusser (1918-1990) ? On se pose la question tandis que paraît en français Misère de la théorie, le maître-livre d'un historien anglais où les "exercices d'agilité verbale" du penser de la rue d'Ulm sont

23/07/15

Recension de Misère de la théorie par Yvan Lemaitre dans L'Anticapitaliste.

« Riche de verve et d'ironie, ce livre écrit en 1978 contribue efficacement à redonner au marxisme son contenu matérialiste, contestataire, révolutionnaire face à la norme imposée par les intellectuels staliniens ou maoïstes. Avec eux, le

23/07/15

Recension de C'est possible ! par Robert Pelletier dans l'Anticapitaliste.

« En ces temps de reculs sociaux et de luttes contre les licenciements et les fermetures de sites aux résultats plus qu'incertains, cette réédition nous permet un doux retour en arrière sur une lutte pour laquelle le mot exemplaire n'est

22/07/15

Recension de Media crisis par Jérôme Provencal dans Les Inrocks.

« Dans son essai Media Crisis, Peter Watkins, réalisateur du film culte Punishment Park, critique radicalement les mécanismes de manipulation à l'œuvre dans les médias de mass. »

25/06/15

Recension de Misère de la théorie par Olivier Doubre dans Politis.

« L'historien marxiste E. P. Thompson, auteur de la monumentale Formation de la classe ouvrière anglaise, s'en prend ici, avec un humour tout britannique, à la prétention althussérienne de hisser le marxisme au rang de science. Nourri de

10/06/15

Recension de Seuls ensemble par Rafael Behr dans la revue Books.

« Seuls ensemble est l'aboutissement de plusieurs années de recherches empiriques. Sherry Turkle a regardé les gens interagir avec les machines et nouer des relations sur les réseaux sociaux. Son enquête, d'abord clinique, devient peu à peu

03/06/15

Entretien de José Ardillo dans le journal La Décroissance.

« Alors que le gouvernement planifie sa "transition pour la croissance verte", des prestidigitateurs nous font croire qu'il est possible de maintenir une consommation d'énergie massive en utilisant des sources propres et inépuisables. José

28/05/15

Recension de Ringolevio par Olivier Doubre dans Politis.

« L'immense majorité des personnes ayant entamé la lecture de ce livre expliquent immédiatement l'avoir littéralement dévoré. Avec sans doute autant d'ardeur et d'avidité que son auteur Emmett Grogan consuma sa vie. »

20/05/15

Recension de Ringolevio par Émilien Bernard dans Le Canard enchaîné.

« Fiévreuse et passionnée, la légendaire autobiographie de Grogan est fidèle à l'esprit de son créateur. Chaque page semble habitée de sa folie créatrice, de sa détermination à bousculer le siècle. Contant les soubresauts d'une époque où

15/05/15

Chronique de Cynthia Fleury sur La Vie algorithmique dans le journal L'Humanité.

« Dans son dernier ouvrage, La Vie algorithmique, Éric Sadin raconte comment la numérisation envahit nos quotidiens avec notre "consentement", qui ne sait plus à quoi il consent. En fait, parler n'intéresse plus. Faire parler les données,

06/05/15

Recension de Présentation des haïdoucs par Antoine Chollet dans Pages de gauche.

« Dans Présentation des haïdoucs, la plume de conteur de Panaït Istrati fait ressurgir de vieux récits de brigands roumains, de ceux qu'Hobsbawn aurait qualifié de "bandits sociaux", entre mythologie, histoire sociale et fable sur la

05/05/15

Entretien d'Éric Sadin dans l'émission « Un jour dans le monde » sur France Inter.

« Data, smartphones, GoogleGlass, Data marketing, SmartCities, QuantifiedSelf... autant d'expressions nébuleuses que de chiffres, que de données (data). Maintenant qu'il est sorti de sa caverne, l'Homme veut contrôler, veut savoir. Et tout

01/05/15

Recension des Illusions renouvelables par Jean-Paul Deléage dans La Nouvelle Quinzaine littéraire.

« José Ardillo livre ici une critique précise et implacable du modèle énergétique et social actuel, appuyée sur une documentation remarquable concernant son histoire récente. Au cœur de cette dernière sont analysées les stratégies des

21/04/15

Entretien d'Éric Sadin dans l'émission « La Grande table » sur France Culture.

18/04/15

Recension de Seuls ensemble par Sébastien Lapaque dans Marianne.

« SMS, réseaux sociaux... Dans son dernier livre, Sherry Turkle, sociologue, analyse comment les nouvelles technologies ont changé notre relation à l'autre et notre perception de la solitude. [...] Sherry Turkle a le goût des choses vues et

08/04/15

Recension de La Vie algorithmique  par Arnaud de Villiers dans Sciences et Avenir.

« Les algorithmes sont partout parce que les données sont partout. Sur Internet, dans nos téléphones mobiles, dans les magasins, bientôt dans les véhicules sans chauffeur et même dans la rue... Ce livre n'est cependant pas un inventaire

02/04/15

Recension de La Vie algorithmique par Roger-Pol Droit dans Le Monde des Livres.

« Dans ce monde sans opacité et sans inconnu, tout se traduit en quantités mesurables qu'il est possible de traiter en temps réel pour prendre en compte les décisions qui s'imposent. Plus personne, dès lors, ne décide du "cours des choses":

01/04/15

Recension de Seuls ensemble par Olivier Hertel dans Sciences et Avenir.

« Des ados ultraconnectés, qui ne communiquent plus que par smartphone interposé avec leurs amis, aux personnes âgées d'une maison de retraite qui parlent de la relation affectueuse avec leur robot, notre rapport avec les autres a changé,

18/03/15

Recension de La Vie algorithmique par Jean-Marie Durand dans Les Inrocks.

« Célébrée ou stigmatisée, la révolution numérique divise ceux qui en subissent les effets autant qu'elle génère des réflexions articulées parmi ses analystes, entre exaltation et scepticisme. Parmi les spécialistes des technologies

13/03/15

Entretien de Sherry Turkle dans Le Monde des Livres.

« Notre fascination pour les objets électroniques bouleverse les relations humaines, s'inquiète Sherry Turkle. Cette psychologue et anthropologue observe depuis quarante ans nos interactions avec les ordinateurs et les robots. Son livre Seu

04/03/15

Recension de Vivre la simplicité volontaire par CJ dans la revue S!lence.

« Ce livre reprend et présente une cinquantaine d'entretiens avec des objecteurs de croissance qui inventent, chacun à leur manière, sans prétention ni dogmatisme, une façon de rompre avec l'imaginaire dominant pour entamer une "grève

10/01/15

Entretien de Franck Veyron dans l'émission « Si l'Amérique m'était contée » sur France Culture.

07/01/15

Recension de Scottsboro Alabama par Philippe Deschemins dans L'Incontournable.

« Une oeuvre graphique exceptionnelle, novatrice et à la puissance visuelle intemporelle. »

03/12/14

Recension de Présentation des haïdoucs par Émilien Bernard dans Le Canard enchaîné.

« À mesure que les paroles des haïdoucs se succèdent, le talent de conteur d'Istrati jaillit des pages, s'élève comme une mélodie populaire. Les bandits revivent devant nous, s'incarnent, tout en rage et en détermination. [...] Prêts à

03/12/14

Recension des Diggers par Patrice Bollon dans Le Magazine littéraire.

« Dans Les Diggers, Alice Gaillard raconte l'histoire de cette poignée d'activistes – pas plus d'une cinquantaine – issue d'une troupe de mime de rue qui, entre 1966 et 1968, enflamma le quartier de Haight-Ashbury, à San Francisco, à coups

23/11/14

Recension de Scottsboro Alabama par Nicolas Michel dans Jeune Afrique.

« Cette œuvre de combat au graphisme résolument moderne replace l'affaire des neuf jeunes Noirs accusés (à tort) de viol par deux jeunes filles blanches dans le contexte plus général de l'oppression capitaliste – dont l'avatar le plus

16/11/14

Recension de L'Usure du monde par Jean-Christophe Féraud dans Libération.

« Est-il bien raisonnable de vouloir s’opposer à l’ "injonction du mouvement", cette "frénésie mobilitaire" qui caractérise le tourisme mondialisé ? Envers et contre notre époque "éperdue d’automatisme ambulatoire", le sociologue Rodolphe

18/10/14

Recension de Scottsboro Alabama par Olivier Cena dans Télérama.

« Lin Shi Khan et Tony Perez, deux artistes inconnus, ont réalisé en 1935 un livre magnifique en linogravure racontant l'histoire de la condition des Noirs, de l'esclavage jusqu'au drame de Scottsboro, en Alabama, où, en 1931, neuf Noirs

18/10/14

Chronique de Giv Anquetil sur L'Usure du monde dans l'émission « Comme un bruit qui court  » (France Inter).

08/10/14

Recension de L'Usure du monde dans le journal La Décroissance.

« Chaque été, les journalistes déplorent qu'environ quatre Français sur dix ne prennent pas part à la grande transhumance des vacances. Que tant de cul-terreux restent chez eux et ne passent pas leurs deux semaines de congés payés à l'autre

17/07/14

Recension de L'Emprise numérique par Thierry Paquot dans la revue Hermès.

« Cet ouvrage au ton vif se lit très agréablement, mêle enquêtes (avec de nombreuses données statistiques) et analyses avec un incontestable brio. On prend plaisir à le lire et l'on partage son entreprise joyeuse de démolition des

11/04/14

Recension de L'Université en miettes par Sébastien Lapaque dans Marianne.

« Dans L'Université en miettes, Yves Dupont dresse un tableau glaçant de la "modernisation" des savoirs depuis trente ans, entre pédagogisme et abandon des humanités. [...] C'est un livre puissant, féroce, intelligent, qui permet de

09/04/14

Recension de Radicalité par Emmanuel Casajus dans Sciences Humaines.

« Quel point commun y a-t-il entre George Orwell, Pier Paolo Pasolini, Simone Weil, Ivan Illich, Herbert Marcuse, Zygmunt Bauman, Christopher Lasch et Jacques Ellul ? La réponse n'est pas à trouver dans l'adhésion à une cause, à une école,

11/03/14

Entretien de Jean-Jacques Delfour dans l'émission « La Grande Table » sur France Culture.

03/02/14

Recension de Construire l'autonomie par CJ dans S!lence.

« La revue libertaire Offensive propose une sélection d'articles sur la question de l'autonomie. Les textes mêlent harmonieusement critiques sociales contemporaines, rappels historiques et expériences alternatives. Ils dessinent un projet

01/01/14

Recension de La Face cachée du numérique par M.G. dans Le Ravi.

« Didactique et accessible au grand public, ce petit essai, signé par un chercheur spécialiste de la crise écologique, par un sociologue de la consommation et par une ingénieure formée aux analyses de cycle de vie, est précis et rigoureux.

14/12/13

Recension de Radicalité par Sébastien Lapaque dans Marianne.

« Ce qui manque le plus souvent à la critique, ce sont des armes théoriques. Cette certitude, confessée dans l'introduction du fort volume consacré aux "penseurs vraiment critiques" qu'ils publient, a incité Cédric Biagini, Guillaume

11/12/13

« De Cornelius Castoriadis à Christopher Lasch, en passant par Ivan Illich, Dany-Robert Dufour ou Michela Marzano, la critique qui se donne à entendre dans Radicalité, par-delà la diversité des parcours et des styles, nous incite en creux à

04/12/13

Un article sur Cuba Gráfica dans la revue Étapes.

« Durant plus de quatre ans, Régis Léger a exploré l'île de Cuba, où il a rassemblé documents et témoignages, aidé par les plus grands spécialistes de l'affiche cubaine. [...] Le livre, richement illustré, est l'un des ouvrages de référence

30/11/13

Recension de Cuba Gráfica dans Télérama.

« Oubliez le Che et son béret noir sur fond rouge, et plongez plutôt dans ce livre passionnant, qui couvre toute la l'histoire de la sérigraphie cubaine – une des meilleures au monde. Politiques, cinématographiques ou publicitaires, elles

17/07/13

Recension de L'Humanité augmentée par Christine Tréguier dans Politis.

« Avec L'Humanité augmentée, livre érudit et radicalement critique, Éric Sadin décode le devenir et les conséquences de la "révolution numérique". Il s'inquiète de ce que la technique passe progressivement du statut de prothèse, permettant

01/07/13

Recension du Goût de l'émeute par Sarah Al-Matary dans La vie des idées.

« La sociologue Anne Steiner réincarne un pan méconnu de l'histoire du mouvement ouvrier : cet avant-siècle où, malgré le suffrage universel et le droit de grève, la méfiance envers les institutions républicaines s'enracine, au prix d'une

22/05/13

Recension de L'Humanité augmentée par Jean-Marie Durand dans Les Inrocks.

« L'ère de l'homme-machine a bel et bien commencé. Dans un essai subtil et brillant, Éric Sadin analyse les effets anthropologiques de la nouvelle hybridation entre corps humains et codes numériques. [...] Cet entrelacement lui offre un

14/05/13

Entretien d'Alice Gaillard dans l'émission « Downtown » sur France Inter.

01/05/13

Recension de Construire l'autonomie par Catherine Segala dans Tout est à nous !

« Mettre plus d'expérimentation réelle dans la politique et plus de politique dans la vie quotidienne, assumer notre dépendance à la nature et aux autres pour une autonomie réelle, épanouissante et porteuse de liberté. Ce recueil de textes

19/03/13

Recension de La Face cachée du numérique par Alexandre Gefen dans Le Magazine littéraire.

« Dans cette période où il semble salutaire de se (re)poser la question de l'humanisation de cette galaxie pour une société continûment fascinée par les surgissements technologiques, les auteurs de La Face cachée du numérique s'attaquent au

06/02/13

Recension de L'Emprise numérique par Sébastien Navarro dans CQFD.

« Illimité ! Le numérique nous fait brutalement entrer dans l'ère de l'illimité. Le monde se résume à un surf en 3D sur google maps et un présent qui bégaie au rythme des clics de souris. Sommée de nous adapter, nous nous adaptons. Quand

04/07/12

Recension du Cauchemar pavillonnaire dans Archiscopie.

« L'auteur dresse dans cet essai un panorama à la fois politique, social et esthétique du mode de vie pavillonnaire et des lotissements créés selon des modèles standardisés répétés à l'envi. Une fois dépeint "l'univers pavillonnaire", il en

05/06/12

Recension du Cauchemar pavillonnaire par Thierry Paquot dans Le Monde diplomatique.

« Et si le "rêve pavillonnaire" se révélait un cauchemar ? C'est la conviction de l'auteur, pour qui le lotissement est l'expression d'une idéologie – l'individualisme –, d'une classe sociale – les couches moyennes de la classe... moyenne –

04/06/12

Recension du Cauchemar pavillonnaire par Nicolas Santolaria dans Technikart.

« La plupart des émissions de feel good TV ont pour cadre l'univers pavillonnaire, ses baraques identiques, ses thuyas transformés en mur de Berlin, ses voisins au bord de la crise de nerfs. Il faut bien le dire, ce décor est extrêmement

26/05/12

Recension du Mouvement situationniste par Benoït Duteurtre dans Marianne.

« Avec Le Mouvement situationniste, Patrick Marcolini évoque le legs et les sources du groupe fondé par Guy Debord, pourfendeur de la société du spectacle. Une étude admirative mais pas idolâtre. »

06/04/12

Entretien des auteures de Contre les publicités sexistes sur le site de TV5 Monde.

04/04/12

Recension de Contre les publicités sexistes par I.D. dans Axelle.

« Avec cette analyse fouillée, les auteures montrent comment la publicité transforme les femmes en objets sexuels, en ménagères écervelées ou en mères parfaites... Heureusement, le livre propose ensuite des stratégies de riposte ! »

04/04/12

Recension de Chroniques du Nord sauvage par David Fontaine dans Le Canard enchaîné.

« "Elficologue" patenté, encyclopédiste des lutins et des fées, le bon géant ardennais Pierre Dubois republie ici une brassée de contes poussés sauvagement il y a plus de trente ans à même les paysages industriels du Nord. [...] À l'écoute

15/03/12

Recension de Contre les publicités sexistes par Béatrice Cantanese dans Têtu.

« Un livre qui permet de rouvrir les yeux sur des stéréotypes qui envahissent notre quotidien. »

07/03/12

Recension de Contre les publicités sexistes dans la revue Offensive.

« Cet ouvrage, écrit par des militantes du Collectif contre le publisexisme, prend le mal à la racine en analysant le système publicitaire et son sexisme avec les grilles d'analyse féministe et de la théorie du genre. L'industrie

18/01/12

Recension de Tricolores par Jean-Yves Camus dans Charlie Hebdo.

« Disons-le tout de suite : voilà un livre fondamental, une œuvre de professionnel des arts graphiques passionné par la communication politique. Son titre : Tricolores, une histoire visuelle de la droite et de l'extrême droite. Son auteur :

14/12/11

Recension de Tricolores par Jean-Luc Porquet dans Le Canard enchaîné.

« Voilà le grand plaisir qu'offre ce livre : nous raconter la droite et l'extrême droite françaises en sortant des clichés rebattus, découvrir des tas d'images jamais vues, du général Boulanger à Sarkozy menant campagne en 2007 [...]

26/11/11

Recension de Tricolores par Gwenael Bourdon dans Le Parisien.

« Certains froissent les tracts sans les lire, passent devant les affiches sans y jeter un œil. Zvonimir Novak, lui, leur fait raconter un siècle de vie politique en France. [...] Au fil de l'ouvrage, on découvre les papillons des

02/11/11

Recension de L'Horreur managériale par Christophe Premat dans Territoires.

« Augmenter la productivité à moindre coût. Pour celui qui n'est pas convaincu de l'absurdité de l'impératif managériale, le livre d'Étienne Rodin est un grand bonheur. Il ne s'agit pas seulement d'un pamphlet politique, mais d'une

01/07/09

Recension des Diggers par Frédéric Prat dans Le Monde diplomatique.

« Une histoire passionnante de ces anarchistes praticiens. »

Pour lire l'article en entier : https://www.monde-diplomatique.fr/2009/07/PRAT/17471

21/04/09

Recension de Gravures rebelles par Anne-Claire Norot dans Les Inrocks.

« Le recueil Gravures rebelles réunit quatre romans graphiques complets, de Masereel, Ward, Patri et Laurence Hyde. [...] Nés durant les crises, ces livres souvent très engagés montrent des individus ordinaires aux prises avec les

09/12/08

Recension des En-dehors par Hélène Favre dans L'Émancipation syndicale et pédagogique.

« Anne Steiner, avec une empathie qui enrichit la clarté de son sujet, raconte bien plus que l'histoire des premiers braqueurs en automobiles de la bande à Bonnot. Un réseau serré de personnages et d'événements de différents plans tisse

07/05/08

Recension des En-dehors par Jean-Luc Porquet dans Le Canard enchaîné.

« En racontant d'une plume alerte l'itinéraire de Rirette Maîtrejean, ses enthousiasmes, ses lectures, ses combats, ses amours, Anne Steiner nous fait croiser les fameux compagnons que furent Libertad, Mauricius, Victor Serge, etc. Et l'on