01/12/22

Entretien avec Guillaume Vallet, auteur de La Fabrique du muscle, par Jean-Baptiste Mallet dans L'Humanité Magazine.

L’économiste Guillaume Vallet, également culturiste, publie « la Fabrique du muscle », dans lequel il théorise un « capitalisme des vulnérabilités » qui se serait bâti sur les insécurités des personnes et montre en quoi la construction

01/12/22

Double-page consacrée à L'Insurgée de Séverine par Frédérique Roussel dans Libération.

Un recueil d’articles de cette journaliste célèbre à la fin du XIXe siècle et première femme directrice de journal montre l’ardeur et la verve qui l’animait pour défendre les opprimés et un libre arbitre à toute épreuve.

Séverine l’avait

30/11/22

Recension du Piège identitaire de Daniel Bernabé par Charles Jacquier dans Le Monde Diplomatique (n°825, décembre 2022).

L’auteur, journaliste et analyste politique espagnol, ne critique pas les identités en tant que telles, mais considère qu’elles ont été récupérées par un marché néolibéral de la diversité qui compromet les mobilisations en faveur du plus

30/11/22

Recension d'On arrête (parfois) le progrès de François Jarrige par Aurélien Bernier dans Le Monde Diplomatique (n°825, décembre 2022).

(...) Dans un style différent — celui de la chronique —, l’historien François Jarrige dénonce lui aussi ce postulat (3). Son dernier ouvrage regroupe plusieurs dizaines de textes, dont la plupart ont été publiés dans le mensuel La

25/11/22

Recension de L'Insurgée de Séverine sur Agora Vox.

Ardente défenseuse des déshérités de ce monde comme des animaux, Caroline Rémy (1855-1929), dite Séverine, a été l’une des pionnières du journalisme de combat et l’une de ces grandes figures des mouvements révolutionnaires, cristallisant

24/11/22

Recension de La Fabrique du Muscle de Guillaume Vallet par Ronan Planchon dans Le Figaro.

La quête du muscle est indissociable de notre système économique, lequel rend les contemporains vulnérables et incertains. Ainsi elle serait intimement liée au capitalisme et au libéralisme.

En ce lundi de novembre, vers 19 h 30, impossible

24/11/22

François Jarrige, auteur d'On arrête (parfois) le progrès, était l'invité de Natacha Triou dans l'émission "La Science CQFD" sur France Culture.

Bois, charbon, pétrole, nucléaire, etc. : l’histoire montre que ces énergies s’additionnent au lieu de se remplacer, au nom du progrès et/ou de l’innovation. Est-ce vraiment le progrès qui peut permettre de réaliser des transitions

21/11/22

Recension d'On arrête (parfois) le progrès de François Jarrige par Mark Hunyadi dans Le Temps.

Dans un essai fouillé et engagé, l’historien François Jarrige se fait fort de redonner ses lettres de noblesse à une notion souvent décriée, la décroissance.

De la généralisation du QR code à la guerre en Ukraine, des origines militaires de

20/11/22

Laurence Le Bras, directrice de la collection "La Librairie de Guy Debord" et Christian Le Guerroué, éditeur, étaient les invités de l'émission "Poésie, et ainsi de suite" de Manou Farine sur France Culture.

Pour le situationniste Guy Debord, la poésie était un moyen d'accéder avec plus d’intensité et d’immédiateté au cœur de ce qui nous bouleverse, de pénétrer dans la vie même, la vie vécue. Plongée au cœur de ses fiches de lectures

18/11/22

Recension d'On arrête (parfois) le progrès de François Jarrige par Claire Legros dans Le Monde.

A travers l’histoire des nombreux mouvements qui, depuis le XIXᵉ siècle, ont protesté contre l’idée d’un « progrès » non régulé, et réclamé d’en débattre, l’historien François Jarrige dresse un panorama saisissant de deux siècles d’une

17/11/22

Entretien de Guillaume Vallet, auteur de La Fabrique du muscle, avec Marion Messina dans Marianne.

Dans le sillage de l'excellent documentaire « Tous musclés », diffusé sur Arte, en 2019, dans lequel il apparaît, Guillaume Vallet, maître de conférences en sciences économiques à l’université Grenoble-Alpes et adepte de bodybuilding,

17/11/22

Entretien avec François Jarrige, auteur d'On arrête (parfois) le progrès, par Galaad Wilgos dans Marianne.

François Jarrige est maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Bourgogne, il a écrit plusieurs ouvrages sur l’histoire sociale et environnementale de l’industrialisation et les contestations du progrès technique. Il

16/11/22

Entretien avec Guillaume Vallet, auteur de La Fabrique du muscle dans Frustration Magazine.

“Mais qu’est-ce que je fous là ?” : est-ce que tout pratiquant assidu de la salle de musculation ne s’est pas déjà posé cette question-là ? “Pourquoi j’irais m’infliger ça ?”, se demandent les autres. Car après tout, se muscler dans une

15/11/22

Entretien d'Yves Marry, co-aUteur de La Guerre de l'attention, avec Mathieu Eisinger pour le podcast Histoires d'A.

Autonomie, Alternatives, Anarchie. Le podcast des émancipations !

L'idée de ce podcast est de redonner ses lettres de noblesse à une pensée politique oubliée et décriée: l'anarchisme. Aller à la rencontre des penseurs et penseuses,

15/11/22

À l'occasion de la réédition d'Histoire générale du Bund d'Henri Minczeles, Léopold Braunstein et Chantal Minczeles, étaient les invités de l'émission "Yiddish Show sur Radio J.

Pour écouter l'émission : www.radioj.fr/podcast/yiddish-show-180

12/11/22

Patrick Pécherot, auteur de Cartouche, le prince des voleurs, dans Bandits & brigands, signe la fiction radiophonique consacrée au bandit dans l'émission "Autant en emporte l'histoire" sur France Inter.

Sous la Régence, dans les ruelles et tavernes mal famées du Châtelet à Paris, les héros s’appellent Bras de Fer ou Tire l’Eustache tous imbattables dans le tire-laine, l’art d’alléger la poche d’un passant en lui subtilisant sa bourse. Un

11/11/22

Recension de L'Insurgée de Séverine par Marion Messina dans Marianne.

Caroline Rémy, dite Séverine (1855-1929) fut une des grandes figures du mouvement révolutionnaire, ainsi qu'une des pionnières du journalisme. Elle écrivit plus de 6 000 articles dans de nombreux journaux dont « L’Humanité », « Le Figaro »

10/11/22

Recension de L'Insurgée de Séverine par Alexandre Chollier dans Le Courrier.

Avec les humbles je suis toujours.» Séverine

J’aime son poids dans la main, lequel ne peut que surprendre lorsqu’on le mesure à cette tranche – ici fine et couleur rouge sang – qui d’ordinaire dit beaucoup d’un livre. J’aime la soie de ses

09/11/22

François Jarrige, auteur d'On arrête (parfois) le progrès, était l'invité de "La Terre au carré" sur France Inter.

Comment définit-on le progrès ? En quoi ce que l'on appelle "progrès" a fait l'objet d'orientations politiques dont les alertes et les critiques à propos de leurs externalités négatives ont été évincées.

En s’appuyant sur ses travaux menés

08/11/22

Recension de Ventres à louer par Vanina dans Courant Alternatif (n°324, novembre 2022.)

Pour accepter la GPA (gestation pour autrui), il faut se focaliser sur un prétendu "droit à l'enfant" en s'asseyant sur les inégalités sociales ; pour faire accepter ce nouveau marché de la reproduction humaine, il faut lui inventer une

08/11/22

Guillaume Vallet, auteur de La Fabrique du muscle, était l'invité d'"Un Nova jour se lève" sur Radio Nova.

Dans « La Fabrique du muscle », paru aux éditions L’Echappée, Guillaume Vallet interroge la quête du muscle, prenant appui sur ses recherches et son expérience personnelle.

Guillaume Vallet est chercheur en sciences économiques et en

08/11/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Jacques Luzi dans Écologie & Politique (n°65, novembre 2022).

Comment comprendre, malgré l’amplification du désastre écologique et de l’administration totale, l’adhésion persistante des populations à l’industrialisme et la quête illusoire, en son sein, d’un salut individuel ? « Face à la

07/11/22

Recension de Contre la résilience de Thierry Ribault, et entretien avec ce dernier par Nicolas Bérard dans L'Âge de faire (n°178, novembre 2022).

Guerres, pandémies, dérèglement climatique... Face aux grandes crises, le gouvernement ne reste pas les bras croisés : il prépare des solutions qui visent moins à les éviter qu’à préparer la population à s’accommoder de ces catastrophes. Ce

05/11/22

Recension de Vivre ma vie d'Emma Goldman par Aurélien, SINR 44, dans Le Combat Syndicaliste (n°475, novembre 2022).

Militante inépuisable, oratrice hors pair et écrivaine prolixe, Emma Goldman s'est faite une place dans ce monde très masculin, et ses écrits circulent encore aujourd'hui. Paradoxalement, son oeuvre majeure à savoir son autobiographie, n'a

05/11/22

Entretien de François Jarrige, auteur d'On arrête (parfois) le progrès, avec Pablo Maillé dans Usbek & Rica.

Entretien avec l’historien François Jarrige, qui déconstruit dans son dernier ouvrage le fameux adage selon lequel « on n’arrête pas le progrès ». Et dessine quelques pistes pour un futur – vraiment – décroissant.

« Saviez-vous qu’au siècle

04/11/22

Recension de Brasero n°2 par Guillaume Malaurie sur Historia.

Le décrochage scolaire qui suppose parfois l’abandon pur et simple de l’école concerne aujourd’hui en France selon les derniers chiffres près de 10% des élèves... 5,2% des 14-16 ans ne sont tout simplement pas scolarisés. Impossible «

04/11/22

Recension de La Fabrique du muscle de Guillaume Vallet par Pierre Thiesset dans La Décroissance (n°194, novembre 2022).

Parmi les caricatures de notre époque fréquemment représentées dans les dessins de La Décroissance, la figure du culturiste tient une place de choix. La production d'un corps musculeux est devenu un phénomène de masse, spécifique à des

04/11/22

Recension de Nature et liberté de Daniel Cérézuelle par Vincent Cheynet dans La Décroissance (n°194, novembre 2022).

Les éditions L'échappée publient dans leur collection poche Nature & liberté. Introduction à la pensée de Bernard Charbonneau, de Daniel Cérézuelle. Une première édition de ce livre avait été publiée chez Parangon en 2006 sous le titre

04/11/22

Entretien avec Guillaume Vallet, auteur de La Fabrique du muscle avec Émilie Écharoux dans Usbek & Rica (n°37, octobre 2022).

Dans La Fabrique du muscle, Guillaume Vallet explore la construction identitaire de l'individu par le bais du corps. La quête du muscle combe aujourd'hui la perte de sens de nos vies dématérialisées, nous dit le maître de conférences en

04/11/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Josée Blanchette dans Le Devoir.

La semaine dernière, j’ai croisé un chien en poussette canine, bien emmitouflé, un symbole assez troublant (et croissant) de notre anthropomorphisme moderne. Je laisse ça aux psys, c’est du lourd.

J’ai aussi pesté contre un concert de

04/11/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora dans Trek Magazine.

Une plongée militante dans les "effets politiques, sociaux et environnementaux d'une industrie dévorante" : l'Isérois Henri Mora fait feu sur la touristification massive et tous azimuts du monde, qu'il soit lointain ou derrière chez vous.

03/11/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par François Bordes dans Le Journal du MAUSS.

Dans les Jardins de Babylone, Bernard Charbonneau analysait la transformation de la montagne en espace ludique, la destruction d’un milieu naturel et d’une société pastorale et son asservissement par une société de loisirs ultra

02/11/22

Henri Mora, auteur de Désastres touristiques, était l'invité de La Fabrique urbaine.

« Activités des plus polluantes dans un contexte où la « transition écologique » est continuellement invoquée, le tourisme et sa complice l’aviation bénéficient pourtant d’un soutien inconditionnel des institutions, des mondes économique et

28/10/22

Recension de Vivre ma vie d'Emma Goldman et de L'Insurgée de Séverine par Ernest London dans Le Monde Diplomatique (n°824, novembre 2022).

Elle fut une combattante indomptable. Emma Goldman (1869-1940), née en Russie, émigre aux États-Unis en 1885, obtient la nationalité américaine en 1887, la perd deux ans après — « dénaturalisation politique ». Elle rejoint, en 1917, la

27/10/22

Recension de L'Insurgée de Séverine par Eugénie Bourlet dans Lire Magazine littéraire (n°513, novembre 2022).

Les articles de cette journaliste engagée, féministe et avant-gardiste sont à découvrir dans un recueil inédit.

"C'est l'arme des gens de rien, la petite arme méprisée qui fait grande oeuvre depuis que le monde est monde." Quelle est cette

25/10/22

Recension d'Histoire générale du Bund d'Henri Minczeles par Rachel Binhas dans Marianne.

Il y a des défaites qui laissent des traces qu’on ne se lasse pas de revisiter. Ces occasions manquées sont des terreaux de nostalgie. C’est ce sentiment que suscite la lecture de la réédition bienvenue de l'« Histoire générale du Bund. Un

24/10/22

Recension de L'Insurgée de Séverine par Jean-Claude Leroy sur Lundimatin.

Au moins pour la trilogie qu’a laissé l’enthousiaste communard, le nom de Jules Vallès est resté dans les mémoires. Séverine lui est souvent rattachée, à raison, puisqu’elle fut effectivement amie et disciple du fondateur et directeur du Cr

22/10/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Mattéo Caranta dans l'émission "À la source" sur France Culture.

À quel niveau de degrés celsius se situe notre bonheur ? On renonce à l’abondance, on discute les conditions d’une sobriété salutaire, le col roulé est à deux doigts de devenir un marqueur politique. Le confort est devenu à enjeux politique

20/10/22

Entretien avec Guillaume Vallet, auteur de La Fabrique du muscle, avec Laure Coromines dans L'ADN.

Chez les hommes comme chez les femmes, la musculation fait de plus en plus d'adeptes. Pourquoi notre époque valorise autant les corps musculeux ? Réponses du sociologue Guillaume Vallet.

Guillaume Vallet est sociologue spécialiste de l

20/10/22

Recension de L'Insurgée de Séverine par Christophe Goby sur Marsactu.

« Allume ta croix au foyer des chaumières, aux cuisines des châteaux, aux fournaises des usines, et fais-le flamboyer sur le monde, ce vivant drapeau rouge sur lequel nul n’osera porter la main.» Ecce homo, voici un texte publié dans le Cri

19/10/22

Recension de Ringolevio d'Emmett Grogan par Daniel Pinós dans Chroniques Noir et Rouge (n°10, octobre 2022).

Ringolevio se lit comme un polar, le livre s'ouvre sur un récit fascinant et vibrant d'un jeu qui lui donne son titre. Le Ringolevio est un violent affrontement de rue, quelque part entre le Rollerball et le jeu d'enfance 1, 2, 3 soleil.

18/10/22

Recension de Nature et Liberté de Daniel Cérézuelle sur Agora Vox.

L’homme n’habite plus une terre qu’il ne sait que surexploiter au nom d’une économie au service d’elle-même. A l’heure cruciale où tous les politiques se réclament de « l’écologie », il est urgent de redécouvrir Bernard Charbonneau (1910

16/10/22

Recension de L'Insurgée de Séverine, par Sylvain Boulouque dans Le Monde Libertaire.

La belle collection Lampe tempête vient de s’enrichir d’un nouveau volume, l’insurgée. Avec un "e"... Comme à l’accoutumée la maquette et la mise en page font du livre un bel objet avant même de découvrir le plaisir de la lecture.
Le volume

15/10/22

Entretien de Marie-Josèphe Devillers, co-coordinatrice de Ventres à louer, avec Matthieu Delaunay sur Mediapart.

Tandis que les influents promoteurs du marché de la reproduction humaine continuent de valoriser en vue de faire légaliser la vente d’enfants par des mères porteuses, les éditions l'Echappée publient "Ventres à louer". Entretien avec Marie

12/10/22

Recension d'Histoire générale du Bund d'Henri Minczeles par Francis Pian dans l'émission "Au fil des pages" sur Radio Libertaire.

11/10/22

Article de Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience, sur Lundi matin.

Le 13 octobre, la France fêtera pour la première fois sa « Journée nationale de la résilience ». Thierry Ribault, chercheur au CNRS et auteur de Contre la résilience, à Fukushima et ailleurs, nous délivre pour l’occasion quelques éléments

05/10/22

Article présentant les éditions L'échappée par Anne Crignon dans Siné Mensuel (n°122, octobre 2022).

Une maison d'édition résiste à la technofolie ambiante. L'échappée publie des livres qui montrent la perversité d'une pensée commune sous influence.

Dans toute la Gaule occupée par les multinationales du high-tech, un petit village résiste.

04/10/22

Entretien avec Romain Roszak, auteur de La Séduction pornographique, avec Ronan Planchon dans Le Figaro.

ENTRETIEN - Un rapport sénatorial dévoilé le 27 septembre dénonce les conditions auxquelles les actrices de films X sont soumises. Pour Romain Roszak, auteur de «La séduction pornographique», la pornographie, encouragée par le libéralisme

01/10/22

Recension d'Histoire générale du Bund d'Henri Minczeles par Sylvain Boulouque sur Slate.

«L'Histoire générale du Bund» et «Ghetto de Varsovie» rappellent l'importance de ce parti à part, pilier de la résistance juive contre le nazisme. Le premier en racontant son histoire, le deuxième à travers les écrits d'un de ses dirigeants

24/09/22

Monique Piton, auteure de C'est possible !, était l'invitée de l'émission "Une Histoire particulière" sur France Culture.

Il fut un temps où Besançon était la capitale de l'horlogerie française. Et LIP, une usine de renom, une manufacture de pointe ! Mais la crise des années 70 touche alors l’ensemble de la filière et donne lieu à plusieurs mouvements de grève

20/09/22

Jeanne Burgart Goutal, auteure d'Être écoféministe, était l'invitée de l'émission "En philosophie" sur France Culture.

Comment le plaisir se manifeste-t-il dans le capitalisme ? Peut-on penser le plaisir hors des dualismes induits par rationalité moderne ? Suffit-il alors de se “soucier des autres” pour repenser le plaisir en dehors d’un cadre de domination

20/09/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par Bernard Legros dans Kaïros (n°56, septembre-octobre 2022).

Lors des spéculations sur le "monde d'après", il était question de la place du tourisme international, qui avait été durement touché par les mesures sanitaires. L'image des avions de ligne cloués au sol avait enchanté plus d'un écologiste,

14/09/22

Entretien de Daniel Bernabé, auteur du Piège identitaire dans Front Populaire.

Front Populaire : Comment expliquez-vous que la gauche fasse désormais si bon ménage avec le néolibéralisme ?

Daniel Bernabé : En plaçant le concept de « différence » comme axe principal de son action politique, le récit néolibéral se

10/09/22

François Jarrige, auteur d'On arrête (parfois) le progrès, était l'invité d'"En quête de politique" sur France Inter.

« En quête de politique » examine la genèse d’un phénomène politique, un Isme : découvrez les premiers technocritiques de l’ère industrielle qu'étaient les Luddites, ouvriers de l’industrie textile naissante dans l’Angleterre du début du

09/09/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Robert Lalonde dans l'émission "Il restera toujours la culture" sur Radio-Canada.

« Hélas, c’est très bon, parce que c’est impitoyable. Il est dur, mais exact… Ce qui m’a touché le plus, c’est sur la désensibilisation, la perte de nos sens et la perte même de notre présence au monde due au fait qu’on a toujours un

09/09/22

Recension de La Fabrique du muscle de Guillaume Vallet par Marie-Flore Pirmez dans Imagine Demain le monde (n°152 , septembre-octobre 2022).

Multiplication des salles de fitness, corps saillants affichés sur les réseaux sociaux, hausse des ventes de suppléments protéinés… La quête du muscle n’est plus l’apanage des bodybuilders et fascine de plus en plus de jeunes, parfois

08/09/22

Recension de Ventres à louer dans L'Écologiste (n°60, août-octobre 2022).

La première mère porteuse est une américaine, c'était en 1976. Depuis, les féministes classiques ont toujours dénoncé cette pratique mais semblent de moins en moins entendues. Une vingtaine de contributations de féministes du monde entier

07/09/22

Entretien d'Henri Mora, auteur de Désastres touristiques avec Aurore Vaucelle dans La Libre Belgique.

Henri Mora est français. Il s’intéresse à la critique sociale et notamment à la critique de la société industrielle, du travail et de la marchandise. Il bataille depuis plusieurs années à la protection des territoires et espaces naturels

01/09/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni dans Books (n°121, septembre-octobre 2022).

Cet ouvrage, publié en français huit ans après sa parution en italien, preuve que son propos reste d'actualité, part d'un constat : les limites du confort sont sans cesse repoussées. Stefano Boni, anthropologue, alerte ses lecteurs à propos

31/08/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni dans Biotempo !.

« Dans cet ouvrage », nous dit Stefano Boni, « je soutiens l’idée que le confort est un élément déterminant et cependant négligé pour comprendre l’évolution récente de l’humanité, notamment au cours des dernières décennies. Les paradigmes

29/08/22

Recension de Vivre ma vie d'Emma Goldman sur Agora Vox.

Si l’anarchie est avant tout une « révolte viscérale », Emma Goldmann a épousé et servi à corps perdu toutes les révoltes de son temps. Cette propagandiste anarchiste à la trempe de tribun en a épuisé aussi toutes les désillusions, d

26/08/22

Guillaume Vallet, auteur de La Fabrique du muscle, était l'invité du "Temps du débat" sur France Culture.

Une étude de 2016, initiée par le Défenseur des Droits montre que 50% des Français estime qu’il est acceptable de ne pas embaucher une personne en raison de son manque d’attractivité physique. Pourtant, peu de gens consentiront à dire que

26/08/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par Jocelyn Peyret dans Silence (n°513, septembre 2022).

Activité des plus polluantes dans un contexte où la "transition écologique" est continuellement invoquée, le tourisme et sa complice l'aviation bénéficient pourtant d'un soutien inconditionnel des institutions, des mondes économique et

23/08/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Concepcion Alvarez sur Novethic.

La quête effrénée du confort n’est pas sans conséquence. Dans son essai "Homo Confort"* publié au printemps dernier, l'anthropologue italien Stefano Boni explique que le coût d’une vie sans effort est environnemental et économique mais

10/08/22

Recension de Ventres à louer par Francine Fréjus dans modes d'emplois (n°78, été 2022).

D epuis quelques années, on voit certains médias, tel Le Monde, se faire les promoteurs de la gestation pour autrui (GPA). On apprend grâce à eux que la gestatrice est un ange qui permet à des parents éplorés de connaître les joies de la

08/08/22

Recension de Vivre ma vie d'Emma Goldman par David dans Alternative Libertaire (juillet-août 2022).

Les éditions L’Echappée ressortent l’autobiographie d’Emma Goldman en format poche. L’occasion de revenir sur ce document de premier plan, enfin accessible en français avec un travail éditorial de grande qualité.

La publication en 2018 de l

02/08/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par Francis Pian dans Le Monde Libertaire (n°1841, été 2022).

C’est peut-être sur la côte méditerranéenne de l’Espagne que le tourisme de masse connaît son premier essor.

À l’initiative de Franco, dénoncé par les anarchistes espagnols, il se développe, protégé par le pouvoir et ses forces de

30/07/22

Recension de La Catacombe de Molussie de Günther Anders par Maurice Mourier sur En attendant Nadeau.

Le temps passé à lire, ou plutôt à relire deux fois après une première lecture, ce gros volume prouve, en ce qui me concerne du moins, qu’il ne se lit pas comme un roman. En effet, contrairement au désir exprimé par son auteur, Günther

30/07/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par Ismaël Houdassine dans Le Devoir.

Le tourisme, avec son corollaire qu’est l’aviation, est aujourd’hui devenu un secteur essentiel de l’économie pour de nombreux pays à travers le globe. La pandémie, qui a confiné pendant de nombreux mois des milliards de personnes et mis à

30/07/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Ismaël Houdassine dans Le Devoir.

L’anthropologue italien Stefano Boni indique en introduction de son essai stimulant que notre quête effrénée d’une existence douillette et sans effort contribue à notre propre aliénation. « La recherche d’un mode de vie débarrassé de toute

27/07/22

Entretien de Marie-Josèphe Devillers, coordinatrice de Ventres à louer avec Laure Daussy dans Charlie Hebdo.

On a découvert cet hiver, au moment de la guerre en Ukraine, que ce pays était devenu une usine à bébés par sa pratique de la gestation pour autrui (GPA). Celle-ci est interdite en France, mais elle se légalise dans plusieurs pays. Une

21/07/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Catherine Marin sur Reporterre.

Des parfums sans odeur, des plats sans goût, des plantes artificielles, des mains scotchées au téléphone... L’Homo sapiens est devenu Homo confort, écrit l’anthropologue Stefano Boni dans un nouveau livre. Et voilà comment s’en débarrasser.

15/07/22

Recension de Pour un anarchisme révolutionnaire du collectif Mur par Mur par Claude Guillon sur son blog Lignes de force.

Depuis la parution, relativement récente il est vrai, des livres de recherches signés de Myrtille, du groupe des Giménologues (livres signalés ici-même ; autrice invitée aux Rendez-vous de Claude), Pour un anarchisme révolutionnaire est le

15/07/22

Recension de Vivre ma vie d'Emma Goldman par Fabrice Nicolino dans Charlie Hebdo.

Née en 1869 dans la Russie tsariste, Emma débarque à 16 ans aux États-Unis, seule, avec 5 dollars en poche. Elle va devenir, pour les flics américains, « la femme la plus dangereuse » du pays. Féministe, elle attaque le mariage, défend un

13/07/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par Nicolas Casaux sur Ricochets.

Le tourisme est généralement présenté comme quelque chose de positif, de neutre. En réalité il n’en est rien.
L’industrie touristique ne cesse de s’accroître, de détruire la nature et les relations sociales humaines. Un livre est particuliè

13/07/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par Maxime Lerolle sur Reporterre.

Le tourisme, « vert » ou de masse, détruit territoires et rapports sociaux. Il transforme tout en marchandise, en produit à consommer, dénonce Henri Mora dans « Désastres touristiques ».

Il y a quelques années, l’auteur de ces lignes avait

12/07/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par Justine Reix dans Vice.

Trier ses déchets pour le recyclage, réduire son utilisation de plastique, manger moins de viande, acheter des produits de saison et… partir tous les étés à l’autre bout de la planète ? Bon, on se doute que ce n’est pas génial pour l’enviro

11/07/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par Ana Minski sur le blog Les ruminant.e.s.

Affirmer que le tourisme est un désastre écologique et social n’a rien d’original. Ainsi que le rappelle Henri Mora, dans son essai, Désastres touristiques. Effets politiques, sociaux et environnementaux d’une industrie dévorante, publié

06/07/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par Anne Gillet dans Bio Tempo !

Activités des plus polluantes dans un contexte où la "transition écologique" est continuellement invoquée, le tourisme et sa complice l'aviation bénéficient pourtant d'un soutien inconditionnel des insitutions, des mondes économique et

06/07/22

Texte de Florent Souillot et Yves Marry, auteurs de La Guerre de l'attention dans La Décroissance (n°191, juillet-août 2022).

Même si le temps de cerveau disponible est de plus en plus englouti devant les écrans, des librairies et kiosques résistent et continuent à faire vivre la culture de l'imprimé. Mais la presse écrite existerait-elle encore sans les

06/07/22

Entretien d'Henri Mora, auteur de Désastres touristiques dans La Décroissance (n°191, juillet-août 2022).

Des stations de ski qui en viennent à surconsommer l'eau pour actionner des canons à neige l'iver aux plages bondées l'été, en passant par les séjours "insolites" dans des cabanes de luxe ou des destinations labellisées "éco-touristiques"

06/07/22

Entretien de Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience dans La Décroissance (n°191, juillet-août 2022).

C'est devenu un mot d'ordre de notre époque, que l'on retrouve aussi bien dans des plans étatiques, des traités de collapsologie ou des guides de développement personnel : face aux crises écologique, sociale, sanitaire, économique,

05/07/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par François Massoulié dans Kaïros (n°55, juin-juillet-août 2022).

Stefano Boni chausse ses lunettes d'anthropologue pour analyse l'impact de nos sociétés techno-industrielles dites développées sur nos existences, lesquelles sont caractérisées dans une très large mesure par l'aspiration au confort.

05/07/22

Recension du Piège identitaire de Daniel Bernabé par Alain Gailliard dans Kaïros (n°55, juin-juillet-août 2022).

(...). Proche de la gauche antilibérale espagnole, le journaliste Daniel Bernabé démontre dans Le Piège identitaire comment, en Europe et aux États-Unis, les gauches de gouvernement se servent du wokisme, du communautarisme et des

05/07/22

Recension du Feu vert de Benard Charbonneau par Bernard Legros dans Kaïros (n°55, juin-juillet-août 2022).

En 1980, le mouvement écologique français avait seulement 12 ans d'existence. Le pionner Bernard Charbonneau (1910-1996) avait choisi ce moment pour en tirer un premier bilan, sans complaisance. Observateur lucide et érudit, il partait de

04/07/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par Pierre-Alix Pajot dans Le Peuple Breton.

Dans son ouvrage Désastres touristiques, Henri Mora revient sur cinquante ans de tourisme de masse : ses conséquences dramatiques aussi bien écologiques, économiques et sur l’aménagement des territoires. Un ouvrage qui pousse à la réflexion

03/07/22

Entretien d'Yves Marry, co-auteur de La Guerre de l'attention par Stéphane Carpentier dans l'émission "RTL Matin Week-end" sur RTL.

02/07/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni sur Reporterre.

Qu’ils sont inoffensifs, en apparence, les escalators, canapés en cuir, robots ménagers et autres instruments de notre quotidien occidental. Le confort qu’ils nous procurent fait l’objet d’un consensus absolu. Mais cette vie sans effort ni

01/07/22

Recension de Ringolevio d'Emmett Grogan par Noël Godin dans CQFD (n°211, été 2022).

(...) C'est l'histoire d'un ex-fricfraqueur de charme, bourlingueur, risque-tout et dynamitero de l'IRA qui, de retour aux States, y lance en 1966, à 24 balais, avec quelques poteaux issus du théâtre-guérilla de rue, le légendaire

30/06/22

Recension de La Guerre de l'attention d'Yves Marry et Florent Souillot et Les Ravages des écrans de Manfred Spitzer par Nicolas Celnik dans Libération.

Troubles du sommeil, perte du lien social ou baisse de la réussite scolaire: l’addiction au téléphone et autres objets numériques peut nuire gravement mais jusqu’à quel point? Les études sont encore floues alors que les multinationales du

30/06/22

Entretien d'Yves Marry et Florent Souillot, auteurs de La Guerre de l'attention dans l'émission "Le grand soir du mardi" sur Radio Libertaire.

28/06/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni dans Trek Magazine (n°211, juin 2020).

Ne plus (jamais) avoir trop chaud ou trop froid. Ne plus se fatiguer trop. Se prémunir, généralement du bout des doigts désormais, via d'innombrables solutions technologiques, de tout inconfort/contrainte/effort... En se penchant sur le

25/06/22

Éric Sadin, auteur de Faire sécession, est l'invité de l'émission "Répliques" sur France Culture.

23/06/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par Mikaël Faujour dans Marianne.

Revoilà les cars de Japonais, les avions d'Américains, les appartements Airbnb en location... L'industrie du voyage, malmenée pendant la crise du Covid, reprend des couleurs. Et si, pour cette période estivale, on arrêtait tout ?

"L'un des

23/06/22

Recension de Ringolevio d'Emmett Grogan par Arnaud Gonzague dans L'Obs.

Si vous pensez que le mouvement hippie fut un instance d'innocence, on vous recommande la lecture de l'autobiographie ricanante d'Emmett Grogan (1943-1978). Grogan, gueule d'ange emportée par les drogues à 35 ans, pur produit des bas-fonds

23/06/22

Recension de La Guerre de l'attention d'Yves Marry et Florent Souillot par Alexandre Chollier dans Le Courrier.

La guerre de l’attention1 fait partie de la multitude de livres consacrés aux questions du numérique en général et à l’addiction aux écrans en particulier. Ton résolument critique, avis informé mais surtout fondé et articulé sur une

21/06/22

Extrait de Pouvoir de détruire, pouvoir de créer de Murray Bookchin proposé par la revue Topophile.

1995, Murray Bookchin expose ce que serait la structure politique d’une société écologiste et libertaire, c’est-à-dire décentralisée et autogérée. La commune apparaît alors comme la base d’une société libre et d’une individualité

20/06/22

Recension de Ringolevio d'Emmett Grogan par Jean-Claude Leroy sur Lundi Matin et Mediapart.

Ça commence par le ringolevio, on apprend tout de suite à quoi correspond ce mot inconnu à tout novice européen. Le ringolevio est un jeu de rue pratique par les gamins de New York réunis en bande, les bandes s’opposent qui doivent capturer

14/06/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Laure Adler dans l'émission "C ce soir" sur France 5.

14/06/22

Recension de Survivre et vivre coordonné par Céline Pessis et double-page consacrée à Alexandre Grothendieck par Youness Bousenna dans Socialter (n°52, juin-juillet 2022).

Alors que naissait une écologie technocratique, le mouvement "Survivre et vivre" fondé par le mathématicien de génie Alexandre Grothendieck a formulé, entre 1970 et 1975, une critique radicale de l'hégémonie de la raison technoscientifique

13/06/22

Recension de Vivre ma vie d'Emma Goldman par Francis Pian dan Le Monde Libertaire.

Emma Goldman, « la femme la plus dangereuse des États-Unis » selon le FBI, méritait une réédition intégrale de ses mémoires, Living my lifeVivre ma vie, dans une version reliée, en 2018. Devant le succès rencontré, les éditions de L

12/06/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par Mark Hunyadi dans Le Temps.

Henri Mora décrypte dans un essai les effets d’un système devenu mondial, le tourisme, sachant en pointer du doigt les excès et les contradictions.

Brûlot anti-touristique dénonçant les «effets politiques, sociaux et environnementaux d’une

12/06/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par Christophe Bourseiller dans l'émission "Ce monde me rend fou" sur France Inter.

08/06/22

Recension du Piège identitaire de Daniel Bernabé par Denis Baillon dans La Décroissance (n°190, juin 2022).

Le livre Le Piège identitaire de Daniel Bernabé, militant de gauche espagnol a rencontré un franc succès de l'autre côté de Pyrénées. Il vient d'être traduit aux éditions L'échappée. De façon très vivante, l'auteur retrace l'histoire de la

08/06/22

Recension de Vivre ma vie d'Emma Goldman par Noël Godin dans CQFD (n°210, juin 2022).

Trois ans et demi après la parution en français de la version intégrale de l’autobiographie explosive d’Emma Goldman (1869-1940), Living my Life, publiée en deux volumes à New York en 1931 et 1934, les éditions L’Échappée sont reparties à l

07/06/22

Recension de Désastres touristiques d'Henri Mora par Aude Vidal sur son blog Écologie politique.

38 milliards d’euros, c’est le montant du soutien accordé à l’industrie touristique française en 2020 et 2021. À cette somme il faut encore ajouter 15 milliards de soutien à l’aviation avant de comparer avec les 100 milliards du plan dit «

06/06/22

Article de Laure Batier, co-traductrice de Vivre ma vie d'Emma Goldman, consacré à celle-ci dans Moins ! (n°58, mai-juin 2022).

Née dans l'Empire russe en 1869, émigrée aux États-Unis à l'âge de 16 ans, elle fut bouleversée parla condamnation de huit militants anarchistes dont quatre furent pendus "pour l'exemple" à Chicago. Ces évènements tragiques déterminèrent

03/06/22

Entretien avec Yves Marry et Florent Souillot, auteurs de La Guerre de l'attention avec Latifa Madani dans L'Humanité.

Numérique. Une guerre totale, c'est ainsi que les auteurs osent qualifier la numérisation massive de nos modes de vie. À l'appui d'un travail de terrain, ils évoquent une "véritable mutation anthropologique des cerveaux" en cours et livrent

02/06/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Guillouët Matilin sur le site de la Fabrique écologique.

Stefano Boni considère que l’un des principaux problèmes de nos sociétés occidentales contemporaines réside dans la recherche incessante du confort. Cette amélioration des conditions de vie s’est déroulée au détriment de nos cinq sens, de

02/06/22

Long article d'Anne Steiner, co-auteure de RAF. Guérilla urbaine en Europe occidentale dans L'Humanité Magazine.

Entre le 11 mai et le 24 mai 1972, la République fédérale d’Allemagne (RFA) est secouée par une vague d’attentats à la bombe frappant les quartiers généraux américains de Francfort et d’Heidelberg, les locaux de la police d’Augsbourg et de

31/05/22

Entretien avec Marie-Josèphe Devillers, coordinatrice de Ventres à louer, par Matthieu Delaunay sur Mediapart.

Alors que les violences faites aux femmes sont enfin reconnues comme un fléau mondial, les influents promoteurs du marché de la reproduction humaine oeuvrent sans relâche à valoriser et à faire légaliser la vente d’enfants par des mères

28/05/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Mattéo Caranta dans l'émission "La Revue de presse des idées" sur France Culture.

27/05/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Mikaël Faujour dans Marianne.

Dans « Homo confort » (L'échappée), l'anthropologue italien Stefano Boni analyse la quête du confort, fait central des sociétés développées. Il y met en évidence un impensé politique et ses conséquences : perte d'autonomie individuelle et

25/05/22

Recension de Vivre ma vie d'Emma Goldman par David Neau sur le site À voir-à lire.

Emma Goldman raconte sa vie, qui croise à plusieurs reprises la grande Histoire. Certes, la militante parle de ses engagements politiques et sociaux, mais elle revient aussi sur ses émotions. Sa grandeur d’âme laisse pantois. Elle nous

24/05/22

Entretien de Stefano Boni, auteur d'Homo confort avec Nicolas Celnik dans Libération.

L’anthropologue explique notre passivité face à l’urgence climatique et sociale par notre dépendance au confort, qui conditionne désormais notre rapport au monde et nous rend finalement plus vulnérables.

Pourquoi, alors que nous connaissons

23/05/22

Entretien avec Marie-Josèphe Devillers, coordinatrice de Ventres à louer, dans l'émission "La révolution sera féministe" sur Radio galère.

23/05/22

Recension de Ventres à louer par Ana Minski sur son blog Les ruminant-e-s.

Ventres à louer, une critique féministe de la GPA, édité aux éditions L’échappée, est un essai coordonné par Ana-Luana Stoica-Deram et Marie-Josèphe Devillers. Ce sont vingt-quatre autrices de différents pays et de différentes disciplines

20/05/22

Ventres à louer recommandé par Josée Blanchette dans Le Devoir.

Ils étaient là, devant moi, à badiner sur le choix du prénom, Pâquerette ou Anémone, à raconter leur projet de GPA (gestation pour autrui) comme on choisit les poules de sa basse-cour, une Chantecler et une New Hampshire. Il y a la donneuse

14/05/22

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves de Rémy Ricordeau dans Infosurr (mai-juin 2022, n°155).

Trente-quatre ans après la publication des oeuvres de Cravan aux éditions Gérard Lebovici, l'ouvrage de Rémy Ricordeau, Arthur Cravan, la terreur des fauves, vient le replacer au centre du jeu (ou des enjeux) de tout ce qui vibrait au début

14/05/22

Entretien avec Ana-Luana Stoicea-Deram et Marie-Josèphe Devillers, coordinatrices de Ventres à louer, par Maxime Le Nagard sur Front Populaire.

Qu'est-ce encore que le progrès quand il s'agit de vendre des enfants ? Qu'est-ce que l'émancipation quand il s'agit de louer le ventre des femmes pauvres de par le monde ? Ana Deram et Marie-Josèphe Devillers présentent Ventres à louer (éd

13/05/22

Entretien avec Florent Souillot et Yves Marry, auteurs de La Guerre de l'attention, dans Biocontact

Vous avez récemment coécrit le livre La Guerre de l’attention : comment ne pas la perdre, en partant du principe que la surconnexion et l’addiction aux écrans sont les maux de notre siècle. Quelles en sont les conséquences sanitaires ?

Les

13/05/22

Ringolevio d'Emmett Grogan conseillé par Bruno Bachelier dans L'Est Républicain.

« Attention livre culte ! », prévient Bruno Bachelier, de la librairie Reservoir Books de Besançon, en empoignant Ringolevio d'Emmett Grogan. Né à New York dans un milieu très pauvre à la fin 1950, il intègre très tôt les gangs, qui à cette

11/05/22

Entretien d'Yves Marry et Florent Souillot, auteurs de La Guerre de l'attention avec Catherine Marin sur Reporterre.

La « guerre de l’attention » nous fait passer notre temps devant les écrans, écrivent Yves Marry et Florent Souillot. Et les Gafam s’enrichissent. Face à cette « emprise émotionnelle », les auteurs promeuvent les espaces de déconnexion en

05/05/22

Recension du Piège identitaire de Daniel Bernabé par Blandine Doazan dans Marianne.

Chéri par le droite, le thème de l'identité fait aussi saliver la gauche. Il entraîne une extension illimitée des "droits individuels", qui finit par s'accorder avec les lois du marché les plus brutales. Un phénomène analysée par Daniel

04/05/22

Entretien de Daniel Bernabé, auteur du Piège identitaire avec Mikaël Faujour pour Le DDV.

Les éditions L’échappée viennent de publier « Le Piège identitaire », traduction d’un essai du journaliste espagnol Daniel Bernabé, qui a rencontré un certain succès après sa sortie en 2018 et causé beaucoup de débats au sein de la gauche

04/05/22

Entretien de Ana-Luana Stoicea-Deram, coordinatrice de Ventres à louer, avec Pierre Thiesset dans La Décroissance (mai 2022, n°189).

Alors que des "marches des fiertés" bien peu soucieuses de la dignité se déroulent sous le slogan "GPA, nos corps nos choix" et qu'un candidat "écologiste" à l'élection présidentielle en vient à parler de "GPA éthique", un livre nécessaire

04/05/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Pierre Thiesset dans La Décroissance (mai 2022, n°189).

N'y allons pas par quatre chemins : le livre Homo confort. Le prix à payer d'une vie sans efforts ni contraintes est une petite pépite. L'auteur italien Stefano Boni, professeur d'anthropologie, pointe le coût du progrès. "Le confort tel

04/05/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni sur Agora Vox.

Vivre avec moins de technologie permet-il de mieux vivre ? L’aspiration de notre espèce au confort se solde par une dévastatrice addiction technolâtre ainsi que, rappelle l’anthropologue Stefano Boni, par « l’appauvrissement de notre

03/05/22

Entretien de Florent Souillot, co-auteur de La Guerre de l'attention. Comment ne pas la perdre avec Jean Petaux pour la librairie Mollat.

03/05/22

Recension de Béton d'Anselm Jappe par Galaad Wilgos sur Le Comptoir.

Certaines choses sont tellement omniprésentes qu’elles disparaissent de notre conscience pour ne former plus qu’un décor neutre. L’exemple le plus frappant est sans nul doute l’architecture, qui détermine bien plus nos vies que ce que l’on

02/05/22

Recension du Piège identitaire de Daniel Bernabé par Baptiste Touverey dans Books (mai-juin 2022, n°119).

Les politiques de diversité et la défense des minorités sont parfaitement estimables en elles-mêmes. Mais elles ont nui à la seule lutte vraiment essentielle, celle des classes. Telle est la thèse inconoclaste d'un jeune journaliste de l

02/05/22

Recension du Feu vert de Bernard Charbonneau par Théo Moy dans La Croix.

Paru en 1980, Le Feu vert, essai du penseur écologiste Bernard Charbonneau sous-titré Autocritique du mouvement écologiste, livre de précieux conseils aux militants écologistes, dans les victoires comme les défaites. Utile, au lendemain d

01/05/22

Recension de Vivre ma vie d'Emma Goldman par Isabelle Faure dans Nature & Progrès.

Anarchiste, communiste, antimilitariste, s’opposant à la violence capitaliste, militante de l’égalité femmes-hommes, Emma Goldman mêle son histoire à la grande histoire avec beaucoup d’honnêteté. Née en 1869 dans l’Empire russe, exilée aux

01/05/22

Recension du Feu vert de Bernard Charbonneau par Edouard Ballot dans Nexus (mai-juin 2022, n°140).

Bernard Charbonneau (1910-1996), auteur de Le Feu vert. Autocritique du mouvement écologique et précurseur de la critique du surdéveloppement, estimait il y a plus de quarante ans que le mouvement écologique n'avait d'autres choix de que

01/05/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Frédéric Manzini dans Philosophie Magazine (mai 2022, n°158).

Vous aspirez à vivre sans contrainte mais aussi sans fatigue ni effort ? Alors sans doute êtes-vous un Homo confort à en croire Stefano Boni, qui rebaptise ainsi l’homme contemporain. L’anthropologue italien estime en effet que, davantage

01/05/22

Recension du Piège identitaire de Daniel Bernabé par J.-P. Duteuil dans Courant Alternatif (mai 2022, n°320).

C'est par une lecture quelque peu "tiraillée" de Michel Foucault que le postmodernisme, sortant de sa bulle universitaire, a envahi les espaces critiques laissés vacants du fait d'une inversion des rapports de force entre les classes

01/05/22

Recension de Fils de voleur de Manuel Rojas par Carlos Pardo dans Le Monde Diplomatique (mai 2022).

es parents étaient nomades. Non nomades de la steppe, mais nomades des villes, errant de cité en cité et de république en république. Ils appartenaient aux tribus qui préférèrent les troupeaux aux clôtures maraîchères, et les joies de la

01/05/22

Recension du Piège identitaire de Daniel Bernabé par R. B. dans Le Monde Libertaire (n°1839, mai 2022).

Le Monde Libertaire a publié le 17 janvier dernier des extraits d'un article de Daniel Bernabé, un auteur qui combine sa carrière d'écrivain avec ses publications journalistiques d'analyse politique et sociale dans des médias espagnols - un

28/04/22

Entretien avec Marie-Josèphe Devillers, coordinatrice de Ventres à louer, dans l'émission "Femmes Libres" sur Radio Libertaire.

28/04/22

Entretien d'Yves Marry, co-auteur de La Guerre de l'attention par Didier Bonvin sur RTS.

25/04/22

Recension de La Guerre de l'attention par Yves Marry et Florent Souillot dans Kaïros (avril-mai 2022, n°54).

"Lève les yeux !" (de ton écran), tel est le nom de l'association dans laquelle Yves Marry et Florent Souillot sont actifs. C'est un peu dire qu'ils connaissent bien le sujet de l'invasion de nos vies par le numérique. Comme bien d'autres,

23/04/22

Recension de La Guerre de l'attention d'Yves Marry et Florent Souillot par Renée Greusard dans L'Obs.

Sans tabou, Renée Greusard livre dans cette chronique (un peu) sa vie intime, et finalement parle beaucoup des nôtres. Cette semaine, elle s’interroge sur la dictature de la réponse immédiate liée aux réseaux sociaux (...).

Pour lire la

21/04/22

Entretien de Stefano Boni, auteur d'Homo confort, avec Laure Coromines dans L'ADN.

En proie à une certaine fatigue existentielle, une seule chose nous motiverait désormais : la recherche du confort. Mais cette quête effrénée a un coût… Interview de l’anthropologue Stefano Boni qui décortique les conséquences d'une vie

20/04/22

Tribune de Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience sur Reporterre.

Dans la logique macroniste, les catastrophes sont inévitables et, en dépit de la mort qu’elles sèment, il ne s’agit pas de les empêcher mais de « vivre avec ». Cette résilience mise en valeur par le pouvoir vise avant tout à ce que ses

14/04/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Elena Scappaticci dans Usbek & Rica.

L’ÉDITO / Il n’est pas courant, a priori, d’associer le gain de confort dans nos vies, acquis social majeur des dernières décennies par bien des aspects, à la notion d’idéologie. Et pourtant ! Politiser la question du confort, c’est aussi

09/04/22

La Guerre de l'attention d'Yves Marry et Florent Souillot, lecture conseillée par Normand Baillargeon dans Le Devoir.

Je constate souvent, comme vous j’en suis sûr, et parfois avec effroi, de troublants comportements sur les réseaux sociaux, où sévissent des trolls, où on pratique sans gêne les attaques souvent anonymes contre des personnes et où on se

08/04/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Yves Tenret sur le site de Bon pour la tête.

Stefano Boni, l’auteur d’«Homo confort», ouvrage qui vient de paraître à L’échappée, tend à démontrer dans ce livre que la recherche d’un mode de vie centré sur le confort, une vie débarrassée de toute contrainte, de fatigue ou d’effort,

08/04/22

Recension du Feu vert de Bernard Charbonneau dans Les Affiches d'Alsace et de Lorraine.

Si l’homme s’est trouvé « dans l’obligation de maîtriser la nature, à plus forte raison devrait-il reconnaître celle de se maîtriser soi-même » constatait  Bernard Charbonneau (1910-1996), un des penseurs majeurs de « l’écologie politique »

07/04/22

Entretien d'Yves Marry, co-auteur de La Guerre de l'attention par Teddy Follenfant sur RCF Vaucluse.

06/04/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni dans l'émision "Et maintenant ?" sur France Culture.

Nous réalisons que le confort a un coût. Et que les expériences désagréables ou négatives que nous avons perdues par son truchement avaient une valeur forte.

Le confort est là, il est omniprésent, pour le plus grand nombre. La marche du

04/04/22

Recension de Ventres à louer par Olivia Elkaim dans La Vie.

À la faveur de l’élection présidentielle et alors que le sujet est revenu dans l’actualité, avec la guerre en Ukraine, pays où la GPA est autorisée, les militants favorables à ce mode de procréation poussent leurs pions.

Les images des

04/04/22

Recension de La Guerre de l'attention d'Yves Marry et Florent Souillot dans Psychologies Magazine (avril-mai 2022).

Nous passons trop de temps devant nos écrans. Mais qu'en est-il de l'attention, première victime de cette connexion quasi permanente ? Les auteurs nous parlent d'une véritable "guerre" menée au détriment de notre capacité de concentration.

03/04/22

Recension de La Catacombe de Molussie de Günther Anders par Pierre Thiesset dans La Décroissance (avril 2022, n°188).

(...) Autre livre à signaler de ce précurseur de la décroissance qu'est Günther Anders : La Catacombe de Molussie. Dans ce long roman antifascite écrit dans les années 1930, l'écrivain imagine une tyrannie comparable au nazisme, où des

01/04/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par la rédaction d'Escape the City.

Homo confort, c’est une « histoire du confort ». Une critique acerbe de notre obsession du bien-être et du temps libre, clés de voûte de notre mode de vie techno-industriel.

Des kolkhozes soviétiques aux suburbs américaines, en passant par

30/03/22

Recension d'Homo confort de Stefano Boni par Erwan Manac'h dans Politis (n°1699, 31 mars - 6 avril 2022).

La technologie et le consumérisme nous ont offert une vie sans aspérités qui nous déconnecte de notre environnement, analyse Stefano Boni dans un essai anthropologique vivifiant.

Notre société va mal, car nous avons confondu confort et bien

29/03/22

Recension du Piège identitaire de Daniel Bernabé par Aude Vidal sur son blog Écologie politique.

En 2018, le journaliste et essayiste Daniel Bernabé publiait en Espagne un ouvrage critique des tendances de la gauche à servir les besoins de reconnaissance des minorités tout en abandonnant toute prétention à lutter contre l’organisation

28/03/22

Recension du Piège identitaire de Daniel Bernabé par Jean-Claude Leroy sur Mediapart.

« Le capitalisme n’hésite pas à jeter les gens à la poubelle quand il n’a plus besoin d’eux, mais il sait faire preuve d’une délicatesse exquise quand il s’agit de ne pas offenser leurs convictions. »

Faire de la question identitaire une

22/03/22

Recension de La Guerre de l'attention. Comment ne pas la perdre d'Yves Marry et Florent Souillot par Matthieu Delaunay sur Mediapart.

Après avoir ruiné nos corps à coup de pesticide, de bagnole, d’eau polluée, de nucléaire, de graisse et de sucre, voilà que le techno capitalisme - version 2.0 du capitalisme - se jette impitoyablement sur notre faculté d’Être au monde. Sa

19/03/22

Recension de La Guerre de l'attention d'Yves Marry et Florent Souillot par Christophe Bourseiller dans l'émission "Ce monde me rend fou" sur France Inter.

"Un livre excellent !" Pour écouter l'émission : www.franceinter.fr/emissions/la-chronique-de-christophe-bourseiller

17/03/22

Entretien de Florent Souillot, co-auteur de La Guerre de l'attention, avec Jean-Baptiste Ghins dans l'émission "Tu m'en liras" tant sur RCF.

Tu m’en liras tant est le rendez-vous hebdomadaire de tous ceux qui souhaitent nourrir leur âme et leur intelligence à l'école d'auteurs talentueux et inspirants.  Retrouvez notre équipe de 4 jeunes passionnés de littérature, d'histoire et

16/03/22

Entretien de Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience, avec Catherine Duthu pour l'émission "Journal de 8h" sur France Culture.

16/03/22

Recension de La Guerre de l'attention d'Yves Marry et Florent Souillot par Fabrice Nicolino dans Charlie Hebdo (n°1547, 16 mars 2022).

Au lieu de distribuer ordinateurs et tablettes dans les écoles, il serait plutôt bon ton de donner le livre « La guerre de l'attention » à ces chers élèves. Un réquisitoire imparable contre un danger qui nous concerne tous.

La Guerre de l

15/03/22

Entretien de Renaud Garcia, auteur du Désert de la critique par Samuel Lacroix dans Philosophie Magazine.

Dans Le Désert de la critique, qui vient de reparaître aux éditions de L’Échappée avec une nouvelle préface de l’auteur, le philosophe anarchiste Renaud Garcia s’attaque au courant de la déconstruction — par la gauche. Nous l’avons

14/03/22

Article de Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience dans L'Écologiste (n°59, février-avril 2022).

Face aux catastrophes industrielles en cours, le concept de résilience est devenu partie intégrante de la technologie du consentement : chacun est exhorté à "rebondir", "vivre avec" et finalement cogérer le désastre car ce serait bon pour

14/03/22

Recension de La Guerre de l'attention d'Yves Marry et de Florent Souillot par Jean-Claude Leroy sur Lundi Matin.

Alors que depuis des années les organismes institutionnels, médiathèques publiques en premier lieu, s’appliquent à ringardiser le livre sur papier pour mieux imposer la lecture sur écran, dire tout d’abord que c’est d’un livre sur papier

10/03/22

Tribune du Collectif Attention sur Reporterre.

Si la surexposition des enfants aux écrans est bien un « mal du siècle », alors les réponses politiques doivent être à la hauteur, écrivent les auteurs de cette tribune. Et cela doit commencer par un changement majeur de paradigme dans l

07/03/22

Cédric Biagini, coordinateur de Brasero, est l'invité de l'émission "Trous noirs" sur Radio libertaire.

05/03/22

La Catacombe de Molussie de Günther Anders mis à l'honneur par Nikola Delescluse dans l'émission "Paludes" sur Radio Campus Lille.

05/03/22

Recension de La Guerre de l'attention d'Yves Marry et Florent Souillot par Pierre Thiesset dans La Décroissance.

C'est d'un sujet crucial que traite l'ouvrage La Guerre de l'attention : la captation de notre temps de cerveau disponible par les écrans. Il suffit de voir dans les rues et les transports en commun ces regards vidés, happés en permanence

05/03/22

Recension du Feu vert. Autocritique du mouvement écologique de Bernard Charbonneau par Vincent Cheynet dans La Décroissance (n°187, mars 2022).

Les éditions L'échappée ont la bonne idée de republier dans leur collection poche un des chefs-d'oeuvre de l'écologie politique : Le Feu vert. Autocritique du mouvement écologique. Cet essai fera gagner un temps considérable aux jeunes

04/03/22

Recension de La Guerre de l'attention d'Yves Marry et Florent Souillot sur Reporterre.

Ce livre s’ouvre sur un constat terrible, mais réaliste : « Dans le monde entier, des vies se déroulent devant un écran. » Comme des moustiques autour d’un lampadaire, plusieurs milliards d’humains vivent tête baissée, « le regard vide et l

27/02/22

Recension de La Guerre de l'attention d'Yves Marry et Florent Souillot par Jean-Claude Leroy sur Mediapart.

Impact sur l’environnement et impact sur les cerveaux, ça fait beaucoup pour une seule cause, la connexion absolue prévaut sur les connectés et se substitue à eux. L’objet gagne sur le sujet, sous les applaudissements des profiteurs et

25/02/22

Recension de La Collapsologie ou l'écologie mutilée de Renaud Garcia par Ana Minski sur le blog Les ruminant-e-s.

Depuis plusieurs années, les collapsologues et autres effondristes sont sur le devant de la scène. Ces experts de l’effondrement sont présents dans les médias, les cercles de pouvoir et les avant-postes du libéralisme…

Pour toute personne

16/02/22

Yves Marry, co-auteur de La Guerre de l'attention, est l'invité du podcast Et si tu posais ton tel ?.

Peut-on vivre sans smartphone aujourd’hui ? Faut-il tout rendre numérique ? Est-ce que cela nous facilite vraiment la vie ?

Dans cet échange avec Yves Marry, nous abordons la notion d’attention, d’économie de l’attention, des lieux de

12/02/22

Article consacré à Bernard Charbonneau par Matthieu Giroux dans Marianne.

Certains penseurs sont tellement en avance sur leur époque que la pertinence de leur œuvre ne peut être justement considérée que des décennies plus tard. Précurseur de l’écologie politique et critique de la société technicienne, le méconnu

11/02/22

Recension de Brasero dans L'Histoire (n°492, février 2022).

Une nouvelle revue d’histoire ! Ou plutôt de « contrehistoire », car les deux directeurs, Cédric Biagini, fondateur des éditions L’Échappée,
et Patrick Marcolini (université de Montpellier) entendent marcher à rebours de la production actue

10/02/22

Recension de La Guerre de l'attention d'Yves Marry et Florent Souillot par Bela Loto Hiffler sur le site du M.I.R.

[Ce texte n’est pas une fiche de lecture académique mais s’apparente plutôt à un retour subjectif qui n’engage que son auteure, Bela Loto Hiffler]. 

Avant de lire l’ouvrage, je suis allée voir du côté du dictionnaire* pour vérifier la

09/02/22

Recension de La Guerre de l'attention d'Yves Marry et Florent Souillot par Matthieu Giroux dans Usbek & Rica.

Dans La Guerre de l’attention (L’Échappée, janvier 2022), Yves Marry et Florent Souillot décrivent l’émergence d’un « capitalisme attentionnel ». À la manœuvre, les GAFAM qui cherchent coûte que coûte à s’approprier notre temps de cerveau

09/02/22

Recension de Brasero par Jean-Pierre Cescosse sur Diacritik.

Attendu que :

vous souhaitez ardemment vous rafraîchir la mémoire quant à la Commune de Kronstadt, au Grand Jeu et aux Phrères Simplistes, à Claude Tchou (ça vous dit quelque chose), à Jean-Louis Brau, à Ali Ibn Muhammad (ça ne vous dit

08/02/22

Recension de Brasero par Sylvain Boulouqe dans L'Ours.

Saluons l’arrivée d’une nouvelle revue historique, rebelle et révoltée, tout en couleur et en illustrations, comme une petite étincelle qui cherche à rallumer le feu dans la plaine de l’ennui.

La déclaration introductive est sans concession

07/02/22

Intervention d'Yves Marry, co-auteur de La Guerre de l'attention, dans le 12:45 d'M6.

Pour regarder le passage (à partir de la 5ème minute) : www.6play.fr/le-1245-p_1056/le-1245-du-07-02-2022-c_12922485

07/02/22

Recension de La Guerre de l'attention d'Yves Marry et Florent Souillot par Myrtille Wendling dans Le Temps.

Du 6 au 8 février, les Journées mondiales sans téléphone portable nous invitent à réfléchir à nos addictions aux écrans. Comment (tenter de) s’en défaire? «Le Temps» a posé la question aux auteurs du livre «La Guerre de l’attention», publié

07/02/22

Entretien d'Yves Marry, co-auteur de La Guerre de l'attention par Valentin Dunate sur France Info.

Selon une enquête publiée ce lundi, 53% des enfants ont augmenté leur consommation numérique depuis le début de la crise sanitaire.

Dans cet appartement des quartiers nord de Marseille, il y a huit téléphones, deux tablettes, deux consoles

07/02/22

Entretien d'Yves Marry et Florent Souillot, auteurs de La Guerre de l'attention par Édouard Laugier dans Le nouvel Économiste.

Une guerre est menée pour notre attention. Et nous sommes en train de la perdre, estiment Yves Marry et Florent Souillot. Les deux auteurs, par ailleurs fondateurs de l’association Lève les yeux, alertent sur les nombreux dommages d’un

06/02/22

Entretien d'Yves Marry et Florent Souillot, auteurs de La Guerre de l'attention par Aurore Vaucelle dans La Libre Belgique.

Jusqu’à 13h30 par jour. Tel est le temps que passent sur leur écran les jeunes de 16 à 24 ans. Les conséquences de cette habitude sont immenses, tant sur le plan individuel que sur le plan collectif, s'inquiètent Florent Souillot et Yves

05/02/22

Recension de Brasero par Noël Godin dans Siné Mensuel (n°115, février 2022).

Des gouzis-gouzis aux éditions de L'échappée qui lancent la revue de contre-histoire pyromanesque Brasero, dont l'objectif est de "tisonner les braises de l'histoires pour faire jaillir les étincelles de l'utopie". Avec en guise de meneurs

05/02/22

Publication des bonnes feuilles d'Homo confort. Le prix à payer d'une vie sans efforts ni contraintes de Stefano Boni dans Socialter (n°50, février-mars 2022).

Archiconsensuel, le confort caractéristique du mode de vie moderne montre chaque jour un peu plus le prix qu’il exige: aliénation, individualisation et destruction des écosystèmes. Dans son ouvrage Homo confort. Le prix à payer d’une vie

05/02/22

Entretien d'Yves Marry et de Florent Souillot, auteurs de La Guerre de l'attention dans Le Figaro.

ENTRETIEN - Auteurs de La guerre de l’attention (L’Échappée) et cofondateurs de l’association Lève les yeux!, Florent Souillot et Yves Marry alertent contre la surexposition aux écrans et expliquent les ressorts de la guerre que mènent les

04/02/22

Intervention de Florent Souillot, co-auteur de La Guerre de l'attention dans l'émission "L'école du futur" sur SQOOL TV.

Marjorie Paillon accueille aujourd'hui Florent Souillot, co-auteur de "La guerre de l'attention", présente l'économie de l'attention ainsi qu'Anne Alombert, enseignante-chercheuse à l'université Paris VIII qui parle de la déconnexion et des

04/02/22

Entretien de Jeanne Burgart Goutal, auteure d'Être écoféministe. Théories et pratiques par Lucie Delaporte et Fabien Escalona sur Mediapart.

Dans le champ politique, les médias, le business du bien-être, les références à l’écoféminisme font florès et semblent être brandies avec toujours plus de facilité. Un comble pour ce courant critique du patriarcat et du capitalisme, dont

03/02/22

Entretien d'Yves Marry et de Florent Souillot, auteurs de La Guerre de l'attention par Marion Messina dans Marianne.

Orienter vos opinions, dicter vos désirs, encourager vos pulsions et déranger continuellement votre attention pour vous rendre captifs est désormais un enjeu économique de poids. Yves Marry et Florent Souillot, cofondateurs de l’association

02/02/22

Recension du Feu vert. Autocritique du mouvement écologique de Bernard Charbonneau par Fabrice Nicolino dans Charlie Hebdo (n°1541, 2 février 2022).

J'ai un peu honte de faire si vite, mais bon, la maison d'édition L'échappée (celle de Charlie s'appelle Les Échappés) publie souvent du bon. Je suis loin de toujours applaudir, et heureusement, mais la (re) publication du Feu vert, de

02/02/22

Brève de Fabrice Nicolino annonçant la parution de La Guerre de l'attention. Comment ne pas la perdre d'Yves Marry et de Florent Souillot dans Charlie Hebdo (n°1541, 2 février 2022).

Signalons un autre livre, lui aussi commencé - oh, la valse des bouquins ! - consacré au désastre des écrans. Dans La Guerre de l'attention, Yves Marry et Florent Souillot en appellent fort justement à la révolte. Ouf ! Ce n'est pas

02/02/22

Recension de La Guerre de l'attention. Comment ne pas la perdre d'Yves Marry et Florent Souillot par Delphine Tanguy dans La Provence.

"C'est une guerre qui nous fait passer l'essentiel de notre temps devant un écran. Une guerre dont nous sommes à la fois les victimes et les agents quand nous réagissons sur Twitter, quand nous notons un chauffeur sur Uber, quand nous

01/02/22

Recension de La Nature du combat de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul par Margaux Cassan dans la revue Études.

La préface de Frédéric Rognon, spécialiste de la pensée de Jacques Ellul (1912-1994), précise l’ambition de ce texte : c’est un livre sur une amitié de soixante-dix ans et un combat mené en commun pour la préservation de l’environnement.

01/02/22

Recension de La Guerre de l'attention. Comment ne pas la perdre d'Yves Marry et Florent Souillot par Alain Adriaens sur le site de Pour.

L’attention dont il est question ici est cette faculté que nous avons d’être capables d’être branchés sur le réel, d’analyser celui-ci et de l’enregistrer, en partie. Les auteurs s’attachent à analyser la captation de cette attention par

01/02/22

Recension de Brasero par L. M. sur le site de Ballast.

Voilà paru le premier numéro, graphiquement flamboyant, de la revue de contre-histoire des éditions L’échappée. Le préambule nous avertit : on entre ici dans une exploration des marges, contestations et autres événements obscurs. Mais,

29/01/22

Recension de La Guerre de l'attention. Comment ne pas la perdre d'Yves Marry et Florent Souillot par Nicolas Berard dans L'Âge de faire (n°170, février 2022).

Deux nouveaux ouvrages nous éclairent sur les dégâts de la surexposition aux écrans, qui s’explique notamment par lestechniques de captologie employées par les géants de la tech pour s’emparer de notre attention. Les jeunes sont les

27/01/22

Recension de Faire sécession d'Éric Sadin par Cécile Renourd dans la revue Études.

Comment « faire commun », guidés par le souci du respect de la dignité de chaque personne, dans des sociétés en proie à un endormissement des consciences et à une marchandisation croissante ? La surveillance numérique généralisée et les

24/01/22

Entretien d'Yves Marry, co-auteur de La Guerre de l'attention par Agathe Perrier dans Marcelle.

L’attention est un peu l’or du XXIe siècle. À l’instar du pétrole, de puissantes entreprises veulent se l’accaparer. À commencer par les GAFAM, ces géants du numérique qui dépensent des milliards pour que l’on reste les yeux rivés sur nos

23/01/22

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves de Rémy Ricordeau par Michaël Moretti sur Sitaudis.

Jeanneney nous abreuva des lettres de Tonton à Anne, cette conservatrice de musée qui fut protégée aux frais du contribuable. Comme la postfacière, l’excellente Annie Le Brun, je suis peu amateur de correspondance amoureuse.  Elle retiendra

21/01/22

Brève annonçant la parution de La Guerre de l'attention. Comment ne pas la perdre d'Yves Marry et Florent Souillot dans La Croix L'Hebdo.

Les écrans aimantent nos regards, et ce n'est pas par hasard. Derrière leur surface lisse se livre une bataille pour capter et garder notre attention. Fondateurs de l'association Lève les yeux, Yves Marry et Florent Souillot signent cette

19/01/22

Recension de La Séduction pornographique de Romain Roszak par Francine Fréjus dans modes d'emplois (n°76, hiver 2022).

Mais enfin, alors que la pornographie était encore particulièrement marginale il y a trente ans, elle est devenue une consommation courante. Pire, dans certains milieux, pour certains médias, en consommer devient à ce point naturel que ne

14/01/22

Recension de Faire sécession d'Éric Sadin sur le site Agora Vox.

Le techno-libéralisme « innerve la société de partout » et la met sous pression. Les intérêts de l’industrie numérique dictent le rythme de notre époque et celui de nos vies selon la « doxa de l’inéluctable »... Leur impact, rappelle Eric

12/01/22

Traduction d'un article de Daniel Bernabé, auteur du Piège identitaire, par Éric Vilain sur le site Monde Nouveau.

En avril 2018, Daniel Bernabé publie son troisième ouvrage, La Trampa de la diversidad, un essai dont l’origine remonte à un article intitulé « La trampa de la diversidad, una crítica al activismo » qu’il a publié dans La Marea le 29 mars

11/01/22

Recension de Brasero par François Bordes dans La Revue des Revues.

Les Éditions L’Échappée se sont rapidement fait une place en librairie et dans le paysage éditorial français. Graphisme original et talentueux, esprit libertaire et technocritique, ouverture aux nouvelles approches de critique sociale si

05/01/22

Yves Marry, co-auteur de La Guerre de l'attention. Comment ne pas la perdre, est l'invité de l'émission "Vous êtes formidable" sur France 3 Provence-Alpes-Côtes d'Azur.

05/01/22

Publication des bonnes feuilles de La Guerre de l'attention. Comment ne pas la perdre d'Yves Marry et Florent Souillot sur Actualitté.

BONNES FEUILLES – C’est une guerre qui nous fait passer l’essentiel de notre temps devant un écran. Une guerre dont nous sommes à la fois les victimes et les agents quand nous réagissons sur Twitter, quand nous notons un chauffeur sur Uber,

04/01/22

Entretien de Jeanne Burgart, autour d'Être écoféministe par Cécile Andrzejewski dans Marie Claire.

Si l’écoféminisme a fait son apparition dans les années 1970, il commence seulement à faire parler de lui en France. Jeanne Burgart Goutal, philosophe et autrice de "Être écoféministe. Théories et pratiques" nous éclaire sur la philosophie

04/01/22

Entretien de Renaud Garcia, auteur de La Collapsologie ou l'écologie mutilée par Alejandra Varela dans Clarín.

Rara avis del ecologismo, el filósofo francés Renaud García se opone a la mirada de la colapsología y propone volver a lo humano.

No se trata aquí, en las páginas que componen este libro donde la ecología se convierte en una excusa para ir

04/01/22

Recension de Fils de voleur de Manuel Rojas par Martine Laval dans Siné Mensuel (n°114, janvier 2022).

(...) Dans la même veine libertaire, le Chilien Manuel Rojas (1896-1973), avec son Fils de voleur, marie critique politique, roman initiatique et road trip. Au début du XXe siècle, un jeune gars sort de prison et parcourt l'Amérique du Sud

04/01/22

Recension de Fils de voleur de Manuel Rojas par Noël Godin dans CQFD (n°205, janvier 2022).

Un chef d'oeuvre étourdissant nous acoquinant avec des gibiers de potence chiliens "voulant choisir leur destin" tout en glaviotant sur les saloperies établies (...).

Pour lire la suite : https://cqfd-journal.org/

03/01/22

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves de Rémy Ricordeau par Nedjib Sidi Moussa dans Le Monde Diplomatique (janvier 2022).

Pour Rémy Ricordeau, la fureur de vivre d’Arthur Cravan (1887-1918) — Fabian Avenarius Lloyd à l’état civil —, boxeur et poète prédadaïste salué par André Breton, se lit comme « l’affirmation d’une singularité qui ne veut se laisser

25/12/21

Recension de La Catacombe de Molussie de Günther Anders par Nicolas Weill dans Le Monde des Livres.

Le penseur allemand Günther Anders (1902-1992) a attendu plus de cinquante ans pour voir paraître son unique roman philosophique, parabole de la résistance à l’oppression.

Malgré le soutien de quelques éditeurs français comme Ivrea, Fario

20/12/21

Recension de Brasero par Freddy Gomez sur le site d'À contretemps.

L’objet est beau comme un orage, comme un vent qui lève, comme un feu qui prend. À l’heure du néant sous copyright, de la salissure éditoriale, du tout-pareil dans le banal ou l’extravagant, la couverture d’un rouge claquant léché de

20/12/21

Entretien de Cédric Biagini et Patrick Marcolini, coordinateurs de Brasero, avec Sylvain Boulouqe sur le site Les Influences.

L’idée : Avec cette nouvelle revue créée par Cédric Biagini et Patrick Marcolini, rappeler et mieux comprendre les luttes sociales du passé, alors que sévissent la société de l’oubli et la perte de références communes. Entretien.

Brasero do

18/12/21

Entretien d'Éric Sadin, auteur de Faire sécession, avec Simon Brunfaut dans L'Écho.

Dans son nouvel ouvrage*, le philosophe Éric Sadin, spécialiste des enjeux numériques, tente de comprendre comment s’opposer à la situation d’"isolement collectif" dans laquelle nous nous trouvons en créant une nouvelle organisation de la

15/12/21

Faire sécession d'Éric Sadin dans la liste des 10 essais de l'année d'Usbek & Rica.

Les vacances sont le moment propice à la prise de hauteur et à la réflexion. C’est pourquoi la rédaction d’Usbek & Rica a sélectionné pour vous les dix essais les plus importants de l’année écoulée. Et si le Père Noël vous donnait du grain

15/12/21

Recension de Brasero par C. Q. dans Socialter (n°49, décembre 2021-janvier 2022).

Nouvelle revue annuelle de "contre-histoire" publiée par les éditions L'échappée, Brasero documente "les contestations, les marges, les personnages et évènements obscurs, oubliés ou méconnus" ou dit, plus poétiquement, fait "tisonner les

13/12/21

Jeanne Burgart Goutal est l'invitée de Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek dans l'émission "Par Jupiter" sur France Inter.

Bonjour la France Inter ! Aujourd'hui, Charline Vanhoenacker et Juliette Arnaud reçoivent la philosophe et penseuse de l'écoféminisme Jeanne Burgart Goutal pour parler de son roman graphique, "ReSister", à paraître aux éditions Tanal.

Biogr

13/12/21

Entretien de Pierre Bitoun, co-auteur du Sacrifice des paysans, avec Mathilde Karsenti dans Marianne.

Selon un rapport publié par le ministère de l’Agriculture vendredi 10 décembre, la France a perdu 100 000 exploitations agricoles ces dix dernières années, tandis que l'âge moyen des agriculteurs continue d'augmenter. Comment sortir de

11/12/21

Recension de Brasero par Guillaume Malaurie dans Historia.

Ce n’est pas tous les jours qu’une nouvelle revue d’Histoire voit le jour. Alors bienvenue à Brasero ! Bienvenue au grand club Clio quand bien même cette revue se veut de contre-histoire !

Une revue « crème » comme disent les ados, avec sa

10/12/21

Fils de voleur de Manuel Rojas mis à l'honneur par Nikola Delescluse dans l'émission "Paludes" sur Radio Campus Lille.

08/12/21

Recension de La Technique et la Chair de Daniel Cérézuelle par Pierre Thiesset dans La Décroissance (n°185, décembre 2021-janvier 2022).

"Ce que remet en question le développement technique accéléré, c'est non seulement la nature mais aussi la liberté et l'autonomie des personnes : dans son recueil d'essais philosophiques La Technique et la chair, Daniel Cérézuelle nous

08/12/21

Recension de La Nature du combat de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul par Vincent Cheynet dans La Décroissance (n°185, décembre 2021-janvier 2022).

Voilà la cadeau à faire pour les fêtes ! Des lecteurs nous demandent régulièrement le titre d'un ouvrage introductif à la pensée de Jacques Ellul et Bernard Charbonneau : La Nature du combat tombe à point. Il est constitué de textes croisés

06/12/21

Recension de Fils de voleur de Manuel Rojas par Sylvain Boulouque dans Le Monde Libertaire (n°1834, décembre 2021).

Classique oublié de la littérature chilienne, le roman de Manuel Rojas est un véritable plaisir de lecture accompagné d'une force dans la critique sociale hors du commun (...).

Pour lire la suite : www.monde-libertaire.fr

06/12/21

Recension de La Catacombe de Molussie de Günther Anders par Sylvain Boulouque dans Le Monde Libertaire (n°1834, décembre 2021).

Fable sur le totalitarisme nazi, La Catacombe de Molussie, texte inédit en français, est le récit romancé d'une société totalitaire qui ressemble au national-socialisme et des complicités actives et passives d'une partie de la population (.

04/12/21

Éric Sadin, auteur de Faire sécession, est invité dans l'émission "La Couleur des idées" de Pascale Seys et Simon Brunfaut sur la RTBF.

Ce samedi, Simon Brunfaut reçoit le philosophe et écrivain français Eric Sadin. Celui-ci travaille sur les mutations en cours dans nos sociétés contemporaines néolibérales liées à la place toujours plus importante du monde du numérique et

04/12/21

Recension de Brasero par Christophe Bourseiller dans l'émission "Ce monde me rend fou" sur France Inter.

"C'est brillantissime". Pour écouter l'émission : www.franceinter.fr/emissions/la-chronique-de-christophe-bourseiller

03/12/21

Recension de La Nature du combat de Jacques Ellul et Bernard Charbonneau par Noël Godin dans CQFD (n°204, décembre 2021).

Quelques suggestions de livres-cadeaux de fin d'année au filminate de mercure.

Une mise en cause féroce de la civilisation "décroissante" par deux précurseurs cinglants, tous les deux bordelais, de l'écologie offensive, ayant notamment

01/12/21

Recension de Brasero par Catherine Marin sur Reporterre.

Connaissez-vous cet apéritif à base de feuilles de coca dont les Français se régalèrent pendant plus de trente ans, entre 1863 et 1916, avant qu’il soit interdit à la vente par une loi sanitaire (tout autant que disciplinaire : les

01/12/21

Recension de Fils de voleur de Manuel Rojas d'Elena Paz dans Que tal Paris ?.

Considérée comme l’œuvre phare de l’écrivain chilien Manuel Rojas, Fils de voleur raconte à la première personne l’histoire d’Aniceto Hevia, un jeune homme originaire de Buenos Aires. Profondément marqué par les activités illicites de son

30/11/21

Entretien de Cédric Biagini et Patrick Marcolini, coordinateurs de Brasero, avec Kévin Boucaud-Victoire dans Marianne.

Les essayistes Cédric Biagini et Patrick Marcolini coordonnent le premier numéro de la revue annuelle de contre-histoire « Brasero », aux éditions L'échappée, d'inspiration libertaire. Contre la tendance des « studies », ils entendent

29/11/21

Recension de Brasero par Nicolas Celnik dans Libération.

Cette nouvelle revue de contre-histoire a pour ambition de scruter tout ce qui se joue aux marges de la société. Elle livre des récits originaux et fascinants sur les soucoupes volantes trotskistes ou la naissance de la contre-culture.

Il

28/11/21

Recension de Brasero par Frédéric Thomas sur le site de Dissidences.

Éclairer « l’histoire de manière oblique, en privilégiant les contestations, les marges, les personnages et événements obscurs, oubliés et méconnus » (page 1), tout en s’inscrivant à contre-courant d’une certaine mode historiographique

26/11/21

Entretien d'Éric Sadin, auteur de Faire sécession, avec Matthieu Delaunay sur Mediapart.

Après L’Ère de l’individu tyran. La fin d’un monde commun (Grasset, 2020), le philosophe Éric Sadin, contempteur de la télé socialité généralisée, donne à lire dans Faire sécession. Une politique de nous-mêmes (L’échappée), un texte

26/11/21

Recension de Fils de voleur de Manuel Rojas par Christian Roinat sur le site America Nostra.

L’automne serait-il la saison propice aux rééditions de textes devenus des classiques ou ce qu’on appelle des romans-cultes ? Cette année, les reprises d’œuvres qui ont gagné leurs galons et que des éditeurs considèrent comme indispensables

24/11/21

Éric Sadin, auteur de Faire sécession, est l'invité de Thinkerview.

22/11/21

Jeanne Burgart Goutal, auteure d'Être écoféministe, est l'invitée de l'émission "La Terre au carré" sur France Inter.

L’éco féminisme postule que les mécanismes de violence et de domination qui permettent la destruction de la nature et l'oppression des femmes sont les mêmes. Mais comment sont liées ces formes d'oppression ? À quoi correspond ce mouvement

22/11/21

Entretien d'Éric Sadin, auteur de Faire sécession. Une politique de nous-mêmes, avec Dominique Martinez dans La Nouvelle Vie ouvrière (novembre).

Un an après L'Ère de l’individu tyran, où le philosophe et écrivain Éric Sadin faisait le constat d’une crispation et d’une atomisation croissantes de la société, il revient avec Faire sécession. Une politique de nous-mêmes, distinguant là

19/11/21

Brève annonçant la parution du premier numéro de Brasero dans Le Monde des Livres.

Le premier numéro de la revue Brasero, publiée par L'échappée, est paru le 19 novembre (184 pages, 22 euros). Dirigée par Cédric Biagini et Patrick Marcolini, cette "revue de contre-histoire" s'attache à étudier les contestations, les

16/11/21

Entretien de Renaud Garcia, auteur du Désert de la critique par Kévin Boucaud-Victoire sur le site du Comptoir.

Spécialiste de Christopher Lasch, Piotr Kropotkine et Léon Tolstoï, auxquels il a consacré des ouvrages, Renaud Garcia enseigne la philosophie au lycée, à Marseille. Ses recherches portent sur l’anarchisme, la critique sociale et la

15/11/21

Recension de La Catacombe de Molussie de Günther Anders par Éric Dussert dans Le Matricule des Anges (n°228, novembre-décembre 2021).

Entre 1932 et 1938, le philosophe allemand n'a cessé d'enrichir le manuscrit de son roman La Catacombe de Molussie. Sa traduction paraît enfin.

Pour inaugurer leur collection "Illusio", les éditions L'échappée ont choisi de produire un

14/11/21

Recension de La Catacombe de Molussie de Günther Anders de Matthieu Giroux dans Usbek & Rica.

Dans La Catacombe de Molussie (1938), roman dystopique traduit pour la première fois cette année en français par les éditions de L’Échappée, Günther Anders met en scène un dialogue sans fin entre deux prisonniers. À travers leurs récits

14/11/21

Recension du Désert de la critique de Renaud Garcia par Galaad Wilgos dans Marianne.

Ce livre du philosophe libertaire Renaud Garcia, initialement paru en 2015, analysait l'idéologie de la déconstruction, dont la portée traverserait toute la gauche. Il s'attachait à opposer la "pensée critique" à la déconstruction, les

12/11/21

Tribune d'Éric Sadin, auteur de Faire sécession dans Libération.

Avec le métavers, Mark Zuckerberg fait entrer internet dans un nouvel âge, où la technologie contrôlera nos existences. Face à cette évolution anthropologique, il faut défendre le hasard et le collectif dans les rapports humains, alerte le

12/11/21

Entretien de Daniel Cérézuelle, auteur de La Technique et la Chair, avec Laurent Ottavi dans Marianne.

Daniel Cérézuelle est philosophe. Après avoir étudié aux États-Unis sous la direction de Hans Jonas, il s’est consacré à l'exploration des racines et des manifestations de « l’imaginaire techniciste ». Cette question lui semble décisive

10/11/21

Recension de La Nature du combat de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul par Jean-Claude Leroy sur Mediapart.

« Que voulez-vous, il faut essayer de ne pas être des enfants de chœur, et de ne pas s’enthousiasmer parce qu’il y a un ‘‘parti politique’’… différent (?), qui grignote à droite et à gauche ! Qu’est-ce que cela peut faire au ‘‘système’’ ? »

09/11/21

Entretien du collectif Mur par Mur, auteur de Pour un anarchisme révolutionnaire par Kévin Boucaud-Victoire sur le site du Comptoir.

Collectif anarchiste, Mur par Mur a publié il y a quelques mois « Pour un anarchisme révolutionnaire ». Un livre qui tente de tracer les contours d’une société anarchiste – c’est-à-dire sans État, capitalisme, ni relations de domination –,

08/11/21

Recension de Faire sécession d'Éric Sadin par Sébastien Navarro sur le site d'À contretemps.

L’image pourrait être celle-ci : un arrêt de bus par une matinée encore noire de nuit, des grappes d’adolescents silhouettés comme des lampadaires. Les corps, immobiles, sont fichés en poteau, les cous sont ployés vers l’avant, les yeux

06/11/21

Recension de Fils de voleur de Manuel Rojas par Ernest London sur le site de la Bibliothèque Farenhehit 451.

En racontant les jeunes années d’Aniceto Hevia, l’écrivain chilien Manuel Rojas livre ses souvenirs d’enfance : sa famille en perpétuel déménagement pour suivre les activités professionnelles du père, voleur renommé, puis la soudaine

05/11/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par Charles Jacquier dans Europe (n°1111/1112, novembre-décembre 2021).

(...) Malgré de fortes convictions républicaines et un réel attachement à son pays, il ne tombe pas dans les travers d’un engagement étroit et borné, ne renonçant jamais à ses idées mais sans en être dupe, exercice aussi délicat que

04/11/21

Recension du Désert de la critique de Renaud Garcia par Pierre Thiesset dans La Décroissance (n°184, novembre 2021).

Dans notre numéro d'octobre 2015, nous interrogions Renaud Garcia à propos de son livre Le Désert de la critique. Son analyse de l'évolution de la gauche radicale chic nous paraissait particulièrement pertinente : il pointait du doigt son

04/11/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par Bruno Le Dantec dans CQFD (n°203, novembre 2021).

Dans le mythique Confessions d'un rebelle irlandais, récemment réédité en français, le combattant indépendantiste irlandais Brendan Behan, disparu dans les années 60, contait à mots chantants une vie de lutte et de bringue.

« Le soleil

04/11/21

Recension de Faire sécession. Une politique de nous-même par Pierre Thiesset dans La Décroissance (novembre).

"Toute idée naît de l'action et doit retourner à l'action" : cette citation de Proudhon, Eric Sadin la fait sienne. Chez lui, la pensée critique ne se cantonne pas aux abstractions théoriques, mais part des conditions d'existence. Elle n

02/11/21

Chronique de La Machine s'arrête d'E. M. Forster par Julien Bellanger dans l'émission "Pour aujourd'hui et pour demain" sur Le Son Unique.

On retrouve comme chaque mois l'association PiNG - Julien Bellanger nous partage ses réflexions sur la science-fiction et l'utilisation des tutoriels

Quel rapport? Et si l'usage des tutos, le retour à des choses simples, accessibles,

01/11/21

Recension de La Numérisation du monde de Fabrice Flipo sur le site d'Agora Vox.

Le déploiement à marche forcée du « numérique » est-il compatible avec les « équilibres vitaux de la biosphère » et les besoins véritables de l’humain ? Pour le philosophe Fabrice Flipo, le doute n’est pas de mise : l’industrie du numérique

01/11/21

Renaud Garcia, auteur du Désert de la critique, est l'invité de l'émission "Trous noirs" sur Radio libertaire.

Le « post-modernisme » fait fureur dans certains milieux intellectuels et militants. Sous l'influence des sciences sociales américaines, les « déconstructeurs » s'attachent à rendre visibles sous chaque idée ou comportement les multiples

31/10/21

Éric Sadin, auteur de Faire sécession est l'invité de Marc Weitzmann dans l'émission « Signe des temps » sur France Culture.

Boosté par les réseaux sociaux, un nouvel activisme remplace-t-il le militantisme encarté d'autrefois?

Le scandale des Facebook papers extrêmement documenté grâce aux fuites organisée par l’ingénieure Frances Haughen ancienne employée

30/10/21

Publication de bonnes feuilles de Faire sécession d'Éric Sadin dans L'Humanité.

Dans Faire sécession, Éric Sadin s'alarme du délitement rapide du pacte social avec le déploiement de la « télésocialité ». Le philosophe décortique les représentations biaisées de ce nouvel âge très violent de la mondialisation, pour mieux

29/10/21

Brève présentant la revue Brasero dans Livres Hebdo.

Pour en lire plus : www.livreshebdo.fr

28/10/21

Entretien d'Eric Sadin autour de Faire sécession, avec Kévin Boucaud-Victoire, dans Marianne.

Comment reprendre le contrôle de nos vies ? C'est la question que pose Éric Sadin, dans son dernier ouvrage, « Faire sécession ». Pour le philosophe, connu pour son analyse fine de la numérisation du monde, il n'y a plus rien à attendre des

27/10/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par Jean-Luc Germain dans Le Télégramme.

Il existe des livres qui vous renseignent, d’autres qui vous dépaysent, vous dérangent ou vous indiffèrent. Et puis, de temps à autre, il se présente sous vos yeux la pépite absolue, le texte qui nourrit, réchauffe, réconforte, vous fait

22/10/21

Entretien d'Éric Sadin, auteur de Faire Sécession, avec Clément Boileau dans La Libre Belgique.

Google cherche à recruter des philosophes pour évaluer son impact sur la société. Objectif : renforcer l’éthique de ses programmes d’intelligence artificielle. Un "délire total", selon Éric Sadin, philosophe et auteur technocritique. [...]

20/10/21

Long entretien d'Eric Sadin sur Faire Sécession, réalisé par Blaise Mao, à lire en intégralité sur le site de la revue Usbek & Rica.

Dans Faire sécession (L’échappée, 2021), son nouvel essai, Éric Sadin appelle à « institutionnaliser l’alternatif  » et à développer une « culture de l’opposition catégorique », plus à même selon lui de changer le cours du monde que la

19/10/21

Recension de Faire sécession, par Matthieu Delaunay, sur son blog HIC&NUNC de Mediapart.

Pendant ces dix-huit derniers mois frappés au sceau du Covid, beaucoup d’intellectuels se sont lancés dans les réflexions melliflues, publiant chroniques componctueuses et abécédaires de confinements pour mieux vivre en télé socialité

15/10/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par Elisabeth Pierre dans la revue Bières & mets (n°9, automne 2021).

Têtu comme une mule, aussi volage et libre que l’air, Brendan Behan, l’enfant terrible de Dublin, né en 1923, confesse dans cette autobiographie explosive ce qu’il a toujours été : un rebelle irlandais. Il n’a eu de cesse de concilier

12/10/21

Entretien de l'équipe de traduction de La Catacombe de Molussie avec Yves Tenret dans l'émission "La vie est un roman" sur Aligre FM.

06/10/21

Recension de La Numérisation du monde de Fabrice Flipo par Jean-Luc Porquet dans Le Canard enchaîné.

01/10/21

Entretien de Fabrice Flipo, auteur de La Numérisation du monde, par Pierre Thiesset dans La Décroissance (octobre 2021).

L’industrie du numérique détruit non seulement l’esprit et les liens humains, mais aussi notre milieu : consommation massive de minerais, d’énergie, émissions de gaz à effet de serre supérieures à celles du transport aérien, accumulation de

28/09/21

Entretien de Romain Roszak, auteur de La Séduction pornographique, par Loïc Chaigneau sur le site de L'Affranchi.

Le livre de Romain Roszak, qu'il place sous l'égide de Michel Clouscard, m'est apparu comme un excellent ouvrage de philosophie pour au moins deux raisons. D'abord parce qu'il y a un travail de fond, de recherche, de conceptualisation, de

27/09/21

Recension de La Numérisation du monde, par Pauline Porro, sur le site de Marianne.

Après La Face cachée du numérique en 2013, le philosophe Fabrice Flipo poursuit son travail critique dans La Numérisation du monde (L'échappée). Un ouvrage dense, qui dézingue ce qu'il reste du mythe du numérique propre et écologique.

Pour

24/09/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par Juliette Démas dans Ouest-France.

Célébrité de l’île d’Émeraude, mal connu en France, l’anticonformiste Brendan Behan se raconte dans ses Confessions d’un rebelle irlandais, livre réédité. Pêle-mêle, on y retrouve une libération, un retour au bercail, de nouveaux séjours en

22/09/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par Alain S. dans Chroniques Noir et Rouge (n°6, septembre 2021).

Pour Brendan Behan, la politique fut une affaire de famille (père,peintre en bâtiment, militant de l'IRA, prisonnier pendant la guerre civile de 1922, mère, oncle auteur de l'hymne irlandais, grands-parents...) « ITS RUNS IN THE FAMILY »,

13/09/21

Recension du Désert de la critique de Renaud Garcia par Freddy Gomez sur le site d'À contretemps.

Qu’est-ce qui fait qu’un livre marque une époque ? Sans doute sa capacité à se saisir, dans une période de confusion intellectuelle sans limites, du corpus idéologique qui l’inspire et qui, par une de ces ruses que la raison affecte, est

06/09/21

Entretien avec Jeanne Burgart Goutal, auteure d'Être écoféministe par Valentine Faure dans Le Monde.

La philosophe, qui préface ce livre culte de Susan Griffin paru en 1978 et traduit en français pour la première fois, explique, dans un entretien au « Monde », l’importance de ce texte fondateur du mouvement écoféministe.

Philosophe et

06/09/21

Longue contribution de Romain Roszak, auteur de La Séduction pornographique, sur le site de Lundi Matin.

Le débat sur la pornographie se divise habituellement en deux camps. D’un côté une critique générale et réactionnaire qui prétend défendre les bonnes mœurs, de l’autre une critique partielle et « progressiste » qui en dénonce le caractère

06/09/21

Recension de Marx. Hégel de Guy Debord par Frédéric Thomas sur le site de Lundi Matin.

Ce livre reprend les fiches de lecture de Guy Debord, l’un des principaux théoriciens de l’Internationale situationniste (IS), consacrées à Marx, Hegel et aux marxistes. L’un des attraits majeur de cet essai est de mieux cerner le parcours

04/09/21

On achève bien les éleveurs, conseil de lecture de Charlotte Perry dans l'émission "Des vies françaises" sur France Inter.

Pour échapper à la société de contrôle et aux normes sanitaires qui imposent, notamment, le puçage électronique des brebis, Charles a fait le choix de "disparaitre" avec son troupeau et de vivre sous les radars de l'administration, quelque

01/09/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par Charles Jacquier dans Le Monde Diplomatique (septembre 2021).

Volontaire de l’Armée républicaine irlandaise (IRA), Brendan Behan est arrêté en 1939 avec des explosifs et envoyé dans des institutions anglaises pour jeunes délinquants ; il en fera le récit dans Borstal Boy (1958). De retour en Irlande,

27/08/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par Tom Buron dans Les Lettres françaises (Juillet-Août 2021).

« C'était l'été, le soleil était haut dans le ciel, les feuilles robustes et vertes, et les journées étaient de celles qui prouvent que le Christ est bien mort pour nous »

Membre de l'IRA, poète, nouvelliste, dramaturge, buveur jovial de

25/08/21

Entretien avec Romain Roszak, auteur de La Séduction pornographique, par Marion Messina dans Marianne.

Si représenter la sexualité a longtemps été subversif, cela n’est plus le cas depuis les années 1970. Avec « La séduction pornographique » (L'échappée), Romain Roszak, professeur de philosophie, livre une étude exigeante et complète sur le

16/08/21

Recension de La Séduction pornographique de Romain Roszak sur le site d'Agora Vox.

Plus rien n’échappe à l’emprise d’Eros, dieu de l’amour et du marketing mieux servi que jamais par les « technologies numériques ». Les populations planétaires urbanisées et connectées sont submergées par un tsunami d’images hypersexuées.

14/08/21

Recension de Contre la résilience de Thierry Ribault par Clara Guillard dans Libération.

La résilience est partout : dans l’intitulé de la dernière loi environnement (Climat et résilience), dans la bouche d’Emmanuel Macron (contre le terrorisme, la résilience). Utilisée à l’origine dans le domaine de la physique pour désigner

11/08/21

Contre la résilience de Thierry Ribault présenté par Valentin Robillard, libraire au Furet du Nord, dans l'émission Lisez avec le Furet sur France Bleu.

Pour écouter l'émission (épisode du 11 août) : www.francebleu.fr/emissions/lisez-avec-le-furet/nord

11/08/21

Recension de RAF d'Anne Steiner par Willem dans Charlie Hebdo (n°1516, 11 août 2021).

Quand, en 1968, Baader et ses amis incendiaient un grand magasin Fritz Teufel, avec le sens de la formule, déclarait : "Il vaut toujours mieux incendier un grand magasin que le diriger." Cette affaire annonçait la création de la RAF... la

07/08/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par Sylvain Boulouqe dans L'Ours.

Un texte passionnant, une littérature coup de poing. Un peu comme la vie de l’auteur qui est en elle-même un roman, tant cet homme a eu du mal à se plier aux ordres, à tous les ordres, même aux siens… Cette autobiographie du dramaturge

06/08/21

Longue contribution de Jeanne Burgart Goutal, auteure d'Être écoféministe, dans Socialter (n°47, août 2021), "Êtes-vous écoféministes ?".

La destruction de la planète et l’exploitation des femmes sont les deux faces d’un même système oppressif. Une fois énoncé ce postulat fondateur, portique d’entrée de l’écoféminisme, les lignes se brouillent. Une épaisse jungle se découvre

01/08/21

Entretien de Jeanne Burgart Goutal, auteure d'Être écoféministe, par Tiphaine Guéret dans CQFD (n°200, juillet-août 2021).

Au sein des luttes pour la défense des terres, une constante : la présence massive de femmes. Et parmi elles, des écoféministes considérant qu’il existe un lien tangible entre domination patriarcale et accaparement des terres. Autrement dit

28/07/21

Recension de Contre la résilience par Timothée de Rauglaudre dans Le Monde diplomatique (août).

«Tout porte à croire que la résilience est à l’humain ce que Bugs Bunny est au lapin. » Thierry Ribault a découvert la résilience à Fukushima. Là-bas, cet art du « vivre avec » a été érigé en politique d’État après la catastrophe nucléaire.

14/07/21

Entretien avec Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience, sur le site de Sciences Critiques.

Alors que la catastrophe nucléaire de Fukushima se poursuit, dans l’indifférence quasi générale, depuis plus de dix ans maintenant, le gouvernement japonais a mis en œuvre, dès le lendemain de l’accident, une « politique de résilience »

08/07/21

Entretien de Renaud Garcia, auteur de La Collapsologie ou l'Ecologie mutilée, par Fabien Ginisty dans L'Âge de faire (juillet-août).

Doit-on être collapso pour être écolo ? Sûrement pas, répond le philosophe Renaud Garcia, dans son livre La Collapsologie, ou l’Ecologie mutilée. Pour lui, effondrisme peut même rimer avec technocratisme et capitalisme, et c’est un problème

01/07/21

Recension de Révolutionnaire et dandy d'Anne Steiner, par Marion Poirson-Dechonne, sur le site Marenostrum.

Très vivant, le livre d’Anne Steiner éclaire la figure flamboyante et méconnue d’Eugène Vigo, que la célébrité de son fils cinéaste a peut-être contribué à reléguer dans l’ombre. Elle en montre la complexité et ses contradictions, tout en

30/06/21

Avis de parution de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan dans les Chroniques Camusiennes édité par la Société des Études Camusiennes.

Brendan Behan a-t-il vraiment rencontré Albert Camus ? Eh bien, c'est ce que prétend ce membre de l'IRA dans ses Confessions d'un rebelle irlandais. Réédité par les éditions L'échappée dans la collection « Lampe-tempête », son

30/06/21

Recension de la RAF, d'Anne Steiner et de Loïc Debray, par Patrick Schindler sur le site du Monde libertaire.

Les éditions L’Echappée ont fait parvenir au rat, un exemplaire de RAF, Guérilla urbaine en Europe occidentale d’Anne Steiner et Loïc Debray (12€). Dans la préface très synthétique de cette nouvelle édition de poche, (la première édition

29/06/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par Bernard Quiriny dans L'Opinion.

Traduit une première fois à la fin des années 1980 chez Gallimard, Confessions d’un rebelle irlandais est le deuxième volet de l’autobiographie de Brendan Behan (1923-1964), poète, dramaturge, icône de la culture irlandaise et de la cause

29/06/21

Recension de Marx.Hegel, de Guy Debord, par Jean-Claude Leroy sur le site de Mediapart.

Voici le troisième volume, sur une série de cinq, de l’intégrale des notes de lectures de Guy Debord compilées sous la direction de Laurence Le Bras pour les éditions L’Échappée. De fort beaux volumes édités avec soins, présentés, annotés,

28/06/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par Ernest London sur le site de la Bibliothèque Farenheit 451.

Après trois années d’internement en Angleterre, à la Borstal Institution, pour ses activités au sein de l’IRA, Brendan Behan (1923-1964), revient à Dublin. Avec une gouaille intarissable, un sens de l’autodérision inimitable et une  vaste

28/06/21

Recension de Contre la résilience de Thierry Ribault par Laura Fernandez Rodriguez dans La Gazette des Communes.

 

Résilience des habitants, des politiques publiques, des territoires… Rien de plus trompeur, selon Thierry Ribault, chercheur en sciences sociales au CNRS.

Résilience des habitants, des politiques publiques, des territoires… La crise

26/06/21

Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan dans les coups de coeur de Mathieu, libraire au Chat Borgne, dans l'émission Le Coin des Libraires sur France Bleu Belfort Montbelliard.

26/06/21

Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience, est invité dans l'émission "La Couleur des idées" de Pascale Seys et Simon Brunfaut sur la RTBF.

Les scénarios du pire, la question de la souffrance, de la perte et des catastrophes s'invitent dans La Couleur des idées, qui vous propose de partir de l'hypothèse suivante : et si, ce qui ne nous détruit pas ne nous rendais pas plus fort

25/06/21

Recension de Contre la résilience de Thierry Ribault par Alain Max Guénette dans AGEFI Indices.

La notion de résilience s’est imposée d’une façon tellement massive qu’elle mérite sans doute d’être interrogée ce que fait le chercheur en sciences sociales Thierry Ribault.

La notion de résilience va de pair avec celle de résistance. En

24/06/21

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves, de Rémy Ricordeau, par Macha Séry dans Le Monde des Livres.

Parce qu'elle fut fulgurante, la trajectoire du poète pugiliste Arthur Cravan (1887-1918) a été abondamment commentée et souvent associée aux autres comètes littéraires que furent, en leur temps, Jacques Vaché et Jacques Rigault. Même

22/06/21

Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience, est l'invité de l'émission "Trous noirs" sur Radio libertaire.

La fusion des cœurs de trois réacteurs de la centrale de Fukushima a envoyé dans l’atmosphère une quantité d’êtres radioactifs équivalente à plusieurs centaines de fois l’émission de la bombe à Hiroshima le 6 août 1945 ; 300 tonnes d’eau

17/06/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par Marie Chaudey dans La Vie.

Les lettres irlandaises ne manquent pas de fortes têtes. Mais avec Brendan Behan (1923-1964), on tient la plus grande gueule du lot. Cet enfant terrible de Dublin a voué sa trop brève existence à tous les combats pour l'indépendance de l

15/06/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par François Moreau dans Les Inrocks.

Images d’archive et entretiens exclusifs avec le musicien à l’appui, Julien Temple retrace la vie et l’œuvre du leader édenté des Pogues dans un film documentaire imbibé, touchant et inespéré.

“I’ve got a really good constitution.” Nous

11/06/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par Pierre-Jean Bourgeat sur son blog Dans l'herbe tendre.

(Prison de Strangeways)

La plupart des types qui étaient avec moi étaient des Anglais à peu près de mon âge, bien qu'il y eut un ou deux détenus plus vieux (...)

Tous ces types étaient considérés comme les durs de la 8ème Armée, les "Rats

11/06/21

Recension de Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan par Macha Séry dans Le Monde.

Il faut saluer la réédition des Mémoires du dramaturge et poète irlandais, homme libre - même quand il croupissait en prison.

Aussi fort en gueule que résistant du gosier, le dramaturge et poète dublinois Brendan Behan (1923-1964) a vécu sa

05/06/21

Matthieu Conquet de l'émission "Et je remets le son" sur France Inter présente Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan dans Retours gagnants.

De Fontaines D.C. à Dexy's Midnight Runners, l'influence de l'écrivain irlandais Brendan Behan est partout. Retour gagnant aussi pour Jacques et les Sparks, un certain goût tropical avec Club Club Coco et un live fantastique de CAN... Bonne

03/06/21

Recension de L'Empire du non-sens de Jacques Ellul dans Réforme.

C’est contre le « système technicien » que doivent se révolter les artistes. Dans un texte publié pour la première fois en 1980, le théologien Jacques Ellul livre une réflexion critique sur l’art qui entre bruyamment en résonnance avec l

03/06/21

Recension de Bandits & brigands par L. S. dans Révolution Prolétarienne (n°813, juin 2021).

Dans son célèbre roman Le Christ s’est arrêté à Eboli (1945, trad.fr. 1948), l’écrivain et peintre italien Carlo Levi (1902-1975) notait : « Je n’ai pas l’intention de faire ici un éloge du brigandage, comme il semble que ce soit à la mode

03/06/21

Recension de Marx. Hegel, par Arnaud Jamin, sur le site Diacritik.

Avez-vous remarqué l’injonction qui nous est faite ces temps-ci concernant l’identité française ? Posséder un passeport ou une pièce administrative, vivre tranquillement dans le pays, tenter de s’y faire une place ou même simplement y

01/06/21

Confessions d'un rebelle irlandais de Brendan Behan dans les coups de coeur d'Hélène Guibert, libraire à Atout Livre, dans l'émission À Livre Ouvert sur France Info.

01/06/21

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves, par Sylvain Métafiot sur le site du Comptoir.

C’est un drôle de bonhomme qui déambule dans le quartier Latin en cette année 1912. Un géant d’1m95, cheveux courts et verbe haut, harangue les passants à propos d’une tout jeune revue antilittéraire, Maintenant, dont il est l’unique

01/06/21

Grand entretien de Romain Roszak, auteur de La Séduction pornographique, à lire dans La Décroissance (juin).

Un secteur de l'industrie des loisirs connaît une croissance exponentielle depuis qu'Internet a tout envahi : la pornographie. Devenue un phénomène massif accessible d'un clic sur des plateformes de vidéos en ligne, elle correspond

28/05/21

Recension de L'Intelligence artificielle ou l'Enjeu du siècle, d'Éric Sadin, par Jean-Claude Leroy sur le site de Mediapart.

Par le titre qu’il donne à son ouvrage, Éric Sadin s’inscrit clairement dans la lignée de Jacques Ellul, mais aussi de bien d’autres penseurs dont il ne manque de citer les noms, car c’est d’une culture diversifiée et stimulante qu’émergent

28/05/21

Entretien de Frédéric Thomas, auteur de Rimbaud révolution, avec Laurent Courtens à l'occasion de l'exposition "Les Orages" organisée par l'Iselp.

L'œuvre d'Arthur Rimbaud (1854 - 1891) est incendiaire, incandescente, "orageuse". Elle est aussi puissamment et profondément politique, marquée par les espoirs portés par la Commune de Paris autant que par la violence de son écrasement.

26/05/21

Recension de Béton d'Anselm Jappe par Stéphane Gaessler sur En attendant Nadeau.

Béton, livre réquisitoire d’Anselm Jappe contre le matériau le plus utilisé de la planète, a pour point de départ l’effondrement, le 14 août 2018, du viaduc du Polcevera à Gênes, ouvrage d’art du célèbre ingénieur italien Riccardo Morandi

24/05/21

Anselm Jappe, auteur de Béton, est l'invité d'Isabelle Carrère dans l'émission Un coin quelque part sur Cause Commune.

Le béton est utilisé depuis l’antiquité dans sa forme simple, puis il s’arme — de fer ou d’acier, et envahit peu à peu les constructions, les logements sociaux et les chantiers dans l’urbanisme contemporain tellement il est facile et pas si

20/05/21

Entretien autour de Bandits & brigands et recension du livre par Mari Otxandi et Hervé Delouche dans la revue 813 (n°139, printemps 2021).

Sur les traces d’Eric Hobsbawm, auteur iconoclaste qui publia en 1969 un livre sur les bandits devenu référence, les éditions L’Échappée se réapproprient le thème... et la méthode, parfois critiquée. Il fut notamment reproché à Hobsbawm d

20/05/21

Longue contribution de Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience, dans le hors-série de Socialter, "Libérer le temps".

La nouvelle idéologie de la résilience voudrait que tout ne soit qu’une question d’adaptation : pas de malheur auquel on ne saurait s’adapter, dont on ne saurait sortir plus fort. Cette résiliothérapie, en nous aliénant aux conditions

19/05/21

Recension de Contre la résilience de Thierry Ribault dans la revue Aide-Mémoires (n°96, avril-mai-juin 2021).

Gunther Anders se demandait : « le malheur est-il un mérite ? ». A en lire Thierry Ribault, c'est ce que la résilience voudrait nous faire gober. Ce concept, cette « imposture solutionniste » met en avant la perte, la chute comme moyen de

17/05/21

Long entretien de Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience, par Pauline Porro dans Marianne (n° 1261).

Se relever. Psys, politiques, manageurs nous serinent avec cette idée. L’économiste et chercheur au CNRS Thierry Ribault explore, dans Contre la résilience, les ressorts de ce concept, un peu trop à la mode.

Pour lire l'entretien en ligne :

16/05/21

Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience, a participé à l'émission "L'Expérience" d'Aurélie Charon, Contre la catastrophe - Retours à la centrale nucléaire du Bugey sur France Culture.

Pourquoi aller à Saint-Vulbas ? Pour examiner de plus près ces quatre tours de la centrale nucléaire aperçue depuis la salle de répétition par les étudiants de l'école de théâtre de Lyon. Lisiane Durand accompagne la troupe qui interroge la

14/05/21

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves de Rémy Ricordeau par Guy Girard dans Chroniques Noir et Rouge (n°5, mai 2021).

Est-il encore possible, aujourd'hui, de faire scandale ? De dénoncer avec une violence inattendue et sans parade possible, l'insanité morale de ce monde, en quelque domaine de l'activité humaine où elle s'exerce ? Cela qui fut le privilège,

06/05/21

Recension de Pour un anarchisme révolutionnaire du collectif Mur par Mur par Sébastien Navarro sur le site d'À contretemps.

L’objet est sobre. Pas de sous-titre racoleur ni d’épigraphe de connivence. Un titre sans fioriture qui pourrait être celui d’un tract : Pour un anarchisme révolutionnaire. Le nom des auteurs est cimenté au sein d’un mystérieux Collectif

05/05/21

Recension de Béton d'Anselm Jappe dans la revue Archiscopie (n°25, avril 2021).

Comment le béton, nocif pour les sols et la santé, énergivore, responsable  de 4 à 8% des émissions mondiales de CO2, et symbole de l'obsolescence, s'est-il imposé à l'échelle planétaire ? Philosophe et théoricien de la critique de la

04/05/21

Recension de La Machine s'arrête d'E. M. Forster par Caroline Monpetit dans Le Devoir.

On ne sait pas si Steve Jobs ou Jeff Bezos ont lu le livre La machine s’arrête, publié par l’écrivain britannique Edward M. Forster en 1909. Mais Edward Forster a, lui, vu venir, un siècle avant l’heure, l’invention de l’ordinateur, du

04/05/21

Anselm Jappe, auteur de Béton, est l'invité d'Aldo Bearzatto dans le podcast La Fabrique urbaine.

03/05/21

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves de Rémy Ricordeau sur le site d'Agora Vox.

Arthur Cravan (1887-1918), boxeur-poète et inventeur de la critique d’art « pugilistique », s’affirma avant-guerre en esprit frappeur de la "subversion culturelle » et en percutante « incarnation même de l’indépendance de la poésie » .

Andr

02/05/21

Recension de L'Empire du non-sens de Jacques Ellul par Frédéric Thomas dans Dissidences.

L’Empire du non sens, paru en 1980, est un livre étonnant. S’appuyant largement sur les thèses de Guy Debord – « nous rejoindrons Debord dans sa remarquable saisie de la société du spectacle » (page 33) –, de Theodor Adorno et, de manière

02/05/21

Recension de Béton d'Anselm Jappe par Frédéric Thomas dans Dissidences.

L’écroulement du viaduc Morandi à Gênes, en août 2018, constitue « l’élément déclencheur » (page 7) de ce court essai  d’Anselm Jappe, théoricien de la critique de la valeur, et auteur notamment de La Société autophage (La Découverte, 2017)

02/05/21

Entretien avec Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience par Aurore Vucelle dans La Libre Belgique.

Thierry Ribault est chercheur en sciences sociales au CNRS. Il a travaillé plusieurs années au Japon sur les problématiques sociétales nipponnes.

Lors de la catastrophe de Fukushima, en mars 2011, il observe la manière dont les politiques

01/05/21

Recension de Pour un anarchisme révolutionnaire du collectif Mur par Mur par Nicolas Casaux sur le site de Ricochets.

En ce 1er mai, journée internationale des travailleurs, où l’on commémore la lutte des anarchistes contre l’État et le capitalisme, pour la liberté et l’égalité, le massacre d’Haymarket Square et les huit de Chicago.
L’anarchisme possède un

01/05/21

Dans le cadre du festival Colères du présent, Guy Lesniewski de la radio PFM et Hervé Delouche de la revue 813 accueillent Jean-Luc Sahagian, Patrick Pécherot, Cédric Biagini et Jacques Baujard pour discuter de Bandits & brigands.

30/04/21

Recension de L'Empire du non-sens de Jacques Ellul par A.C. sur le site de Ballast.

Gare à celui ou celle qui pénétrera dans ce dédale d’improvisations géniales, d’intuitions pénétrantes, de critiques puissantes, mais aussi d’insultes gratuites, de raccourcis désolants et parfois même d’une mauvaise foi confondante. Car

30/04/21

Recension de Pour un anarchisme révolutionnaire du collectif Mur par Mur par P. M. sur le site de Ballast.

S’opposant à l’idée selon laquelle il existerait « une logique d’ensemble dans le monde social en sorte que les luttes devraient converger vers un point central », le sociologue Geoffroy de Lagasnerie affirmait récemment que ce qui marque

28/04/21

Recension de Béton d'Anselm Jappe par Alexandre Chollier dans Le Courrier.

A sa sortie, un ami m’avait au détour d’une conversation confié: «Ce livre parlera au géographe.» Il ne se trompait pas. Mais l’automne passa, puis l’hiver, avant que je ne trouve, avec le retour du printemps, le temps de me plonger dans

28/04/21

Recension de L'Empire du non-sens de Jacques Ellul par Pierre Thiesset dans La Décroissance (n°179, mai 2021).

Signalons deux rééditions d'ouvrages de Jacques Ellul. L'Empire du non-sens s'intéresse au devenir de l'art dans un milieu technicien "réfractaire à toute symbolisation", qui évacue le sens et la question "pourquoi jusqu'ici l'homme a vécu

28/04/21

Recension de Contre la résilience de Thierry Ribault par Evelyne Pieiller dans Le Monde Diplomatique (mai 2021).

Jusqu’où aller dans la mise en œuvre de nouvelles contraintes, et comment y aller ? Comment faire pour qu’elles apparaissent justifiées, voire bénéfiques, pour s’assurer de leur acceptabilité sociale ? Le recours aux sciences cognitives

24/04/21

Entretien et recension de Contre la résilience de Thierry Ribault par Rachel Mulot dans Science et avenir (22 avril 2021).

Pour le sociologue Thierry Ribault, la résilience est une « technologie du consentement », visant à rendre les catastrophes de Tchernobyl ou celle de Fukushima acceptables. Le point de départ de mon livre Contre la résilience n’est pas

24/04/21

Recension de Mémoires de prison d'un anarchiste d'Alexandre Berkman par Ulysse Baratin sur En attendant Nadeau.

À vingt-deux ans, Alexandre « Sacha » Berkman (1870-1936) passa quatorze ans au pénitencier de Pennsylvanie. Anarchiste russe émigré aux États-Unis, il avait tenté d’assassiner un patron briseur de grève qui venait de faire tuer une dizaine

23/04/21

Recension de Bandits & brigands par J. P. dans Silence (mai 2021).

À l'aune des légendes humaines, une classe particulière traverse les siècles, ornée d'un couvre-chef révolutionnaire et populaire. Il s'agit de brigands et bandits de grand chemin, souvent regroupés sous le vocable Robin des bois local

23/04/21

Recension de La Photo numérique d'André Rouillé par M. B. dans Silence (mai 2021).

Le passage de la photo argentique à« La photo numérique est-il une simple révolution technique ? Que non !, répond l'auteur qui montre avec pertinence tous les changements que cela accompagne. Si la photo argentique, arrivant après le

23/04/21

Recension de Béton d'Anselm Jappe par J. P. dans Silence (mai 2021).

À travers une histoire de matériaux nous apprenons que le béton était déjà utilisé par les Romains dans certaines de leurs constructions dont le Colisée à Rome. Mais, dès la fin du 19e siècle, c'est une autre technologie qui voit le jour :

21/04/21

Recension de Révolte consommée par Bernard Legros dans Kaïros (avril-mai 2021).

« [Il y a un] lien paradoxal entre le modernisme et la contre-culture des années 1960 et 1970, qui s’est trouvée banalisée et intégrée à la culture dominante, aboutissant à l’hégémonie du “gauchisme culturel”, à un conformisme

20/04/21

Recension de L'Empire du non-sens de Jacques Ellul sur le site d'AgoraVox.

Critique libertaire de l’état de notre civilisation « postmoderne », Jacques Ellul (1912-1994) est l’un des pionniers de l’écologie polique. Sa pensée dissidente est redécouverte à travers la réédition récente de deux de ses livres,

15/04/21

Être écoféministe de Jeanne Burgart Goutal reçoit le 7ème Prix du livre de la Fondation de l'écologie politique.

La Fondation de l’Ecologie Politique accorde depuis 2014 un «Prix du Livre d’Ecologie Politique» à un ouvrage francophone qui, par la qualité des idées et réflexions qu’il expose, concourt de manière significative à l’approfondissement de

13/04/21

Recension de Bandits & brigands et entretien avec Patrick Pécherot par Alexis Ferenczi sur le site de Vice.

Louis Dominique et sa bande ont multiplié braquages de diligences, cambriolages et coups d'éclat au début du XVIIIe siècle.

La France sait exporter ses bandits de fiction. Arsène Lupin, le gentleman cambrioleur de Maurice Leblanc adapté par

13/04/21

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves par Guillaume Contré dans Le Matricule des anges (avril).

C'est un Cravan à la fois boxeur et amoureux qu'on nous propose dans ce recueil en forme de mosaïque qui rassemble documents d'époque (articles de journaux français, anglais, américains, consacrés à ses "outrances"), un fameux Prosopoème da

10/04/21

Frédéric Lavignette et Anne Steiner interviennent dans l'émission Liabeuf et la police. Un homme en colère, "Une histoire particulière" sur France Culture.

Le soir du 8 janvier 1910, Jean-Jacques Liabeuf sillonne les rues du IVe arrondissement de Paris avec la ferme intention de se venger d’une condamnation injuste. Cet ouvrier cordonnier veut "dégringoler un flic".

Épisode 1 : La nuit de la

08/04/21

Recension de La Séduction pornographique de Romain Roszak par Stéphanie Combe dans La Vie.

Dans une approche originale, le philosophe Romain Roszak dissèque le phénomène et il conclut sans appel : au nom d’une exigence éthique et politique, il faut que cesse cette production.

Dans son essai, Romain Roszak, professeur agrégé de

08/04/21

Recension de Contre la résilience de Thierry Ribault par Geneviève Azam dans Politis (n° 1648, 8 avril).

Le discours « positif » de l’adaptation aux catastrophes est du pain bénit pour la science économique, qui promeut le « vivre-avec » et rend invisibles celles et ceux qui sont détruits ou promis à une mort lente.

Projet de loi « portant

07/04/21

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves, par Noël Godin dans Siné Mensuel (avril).

Postfacé par l'exquise démone Annie Le Brun, un hommage chamboulant à l'"icône de l'insubordination radicale" et de la désertion éperdue" Arthur Cravan.
" Si j'écris, c'est pour faire enrager mes collègues", trompetait le poète-boxeur Crava

07/04/21

Recension de Contre la résilience par Pierre Thiesset dans La Décroissance (avril 2021).

L'injonction à la "résilience" est partout : on la retrouve sermonnée par les coachs en développement personnel, l'armée, le gouvernement, les écologistes officiels... De l'"opération résilience" face à une pandémie de coronavirus au projet

04/04/21

Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience, est invité dans l'émission "L'Histoire en roue libre" sur Cause Commune.

La résilience sature l’espace social et politique à mesure que les effets du dérèglement climatique se font sentir. Elle est utilisée par de nombreux responsables politiques, invoquée pour faire face à de multiples catastrophes lors

02/04/21

Recension de Contre la résilience de Thierry Ribault par Pia de Quatrebarbes dans L'Humanité.

Emmanuel Macron l’a lâché en mars 2020 : il nous enjoignait de retrouver la « résilience » qui nous permettrait « de faire face aux crises à venir » . À l’ombre du Covid-19 et du réchauffement climatique, cette notion s’est imposée dans le

01/04/21

Recension de L'Empire du non-sens de Jacques Ellul sur le site de La Revue du comptoir.

Publié une première fois en 1980, L’Empire du non-sens de Jacques Ellul reparaît dans la collection Versus, dirigée par Patrick Marcolini, et agrémenté d’une préface inédite de notre camarade Mikaël Faujour. À travers une critique sociale,

01/04/21

Recension de Bandits & brigands par Nour Aucomte dans Le Monde diplomatique (avril 2021).

Voyou, scélérat, flibustier, gangster, truand, rebelle… « Le brigand au grand cœur (…) débute sa carrière de hors-la-loi parce qu’il est victime d’une injustice ou parce qu’il est persécuté par les autorités pour un acte qu’elles estiment

31/03/21

Recension de Contre la résilience de Thierry Ribault par L. M. sur le site de Ballast.

Qui n’a jamais rencontré de près ou de loin un discours vantant la résilience face à un mal, individuel ou collectif ? Le concept est omniprésent, mobilisé à tout-va, et s’engouffre dans le sillage des drames écologiques, sanitaires et

30/03/21

Recension de Contre la résilience de Thierry Ribault par Sébastien Navarro sur le site d'A Contretemps.

« Ce qu’il y a de plus terrifiant dans la radioactivité, c’est qu’elle anéantit l’esprit, cela je le sens profondément en moi. Sur la moindre chose de la vie quotidienne, j’ai des doutes. Il n’y a plus aucune certitude. Tout vacille. Tout

29/03/21

Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience, est invité dans l'émission "Le Temps du débat" sur France Culture.

Des ONG écologistes au Conseil d’État, le manque d'ambition du projet de loi Climat et Résilience est sévèrement décrié. Est-on encore en mesure de respecter nos engagements en matière de lutte contre le dérèglement climatique ? Ou bien

27/03/21

Rémy Ricordeau, auteur d'Arthur Cravan, la terreur des fauves, est l'invité de Christiane Passevant dans l'émission "Chroniques rebelles" sur Radio libertaire.

23/03/21

Recension de Contre la résilience de Thierry Ribault de Stéphane Mandard dans l'émission "De cause à effets" sur France Culture (à partir de 35:00).

22/03/21

Entretien avec Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience, de Stéphane Mandard dans Le Monde.

Alors que le projet de loi Climat et résilience est examiné à l’Assemblée nationale, le chercheur en sciences sociales, qui publie « Contre la résilience », se livre à une critique virulente de la « technologie du consentement » visant,

22/03/21

Entretien avec Romain Roszak, auteur de La Séduction pornographique, par Stéphanie Combe dans La Vie.

Une demande d’enquête criminelle a été déposée par 70 élus fédéraux québécois le 15 mars, à l’encontre de Mindgeek, société mère du géant de la pornographie en ligne Pornhub, basée à Montréal. En cause : l’hébergement de vidéos de

18/03/21

Thierry Ribault présente Contre la résilience à l'émission "Zoom écologie" sur Fréquence Paris Plurielle.

Pour notre 2e émission consacrée à la catastrophe nucléaire en cours depuis Fukushima, nous recevons le chercheur Thierry Ribault pour son livre Contre la résilience, à Fukushima et ailleurs (ed. L’échappée). On aborde avec lui les

18/03/21

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves de Rémy Ricordeau par Yves Tenret sur le site Bon pour la tête.

Voilà pour la première fois réunies les correspondances passionnées qu’Arthur Cravan envoya à deux de ses grands amours, Sophie Treadwell et Mina Loy. «Arthur Cravan. La terreur des fauves» contient également une revue de presse qui

15/03/21

Entretien de Rémy Ricordeau, auteur d'Arthur Cravan, la terreur des fauves, par Mohamed El Khébir sur Radio libertaire.

12/03/21

Entretien de Thierry Ribault, auteur de Contre la résilience, par Nolwenn Weiler dans Basta !

À Fukushima, autorités et experts ont invité les habitants à s’accommoder au plus vite d’une situation gravissime. Thierry Ribault explique comment le concept de résilience peut servir à étouffer toute réflexion sur les causes réelles des

11/03/21

Recension de Contre la résilience par Joseph Confavreux sur le site de Mediapart.

L’accident de la centrale de Fukushima et la contamination des régions alentour furent l’occasion de mettre en place une « politique de la résilience » que le chercheur Thierry Ribault décrit comme une pure technologie du consentement.
Il ne

11/03/21

Recension de Contre la résilience de Thierry Ribault par Gaspard d'Allens sur le site de Reporterre.

À en croire les partisans du nucléaire, tout va désormais bien à Fukushima et l’avenir de l’énergie atomique serait dégagé. À rebours de l’entreprise de normalisation du désastre et sa rentabilisation capitaliste, trois auteurs — Sabu Kosho

10/03/21

Recension de Contre la résilience par Patrick Piro dans Politis (n° 1644, 10 mars).

Dans notre époque enflée de crises planétaires, il est une béquille familière proposée aux souffrant·es : la résilience. Cette capacité à survivre en situation adverse est en général perçue comme une qualité. Thierry Ribault, chercheur en

09/03/21

Recension de L'Empire du non-sens par Mark Hunyadi dans Le Temps.

Voici un aspect moins connu du théologien protestant et grand philosophe de la technique que fut Jacques Ellul (1912-1994) : sa vision de l’art moderne, qui l’intéressait précisément dans son rapport à ce qu’il a baptisé « le système

09/03/21

Recension de Contre la résilience par Alexandre Chollier dans Le Courrier.

D’introduction ou de conclusion, ce livre n’en a pas. Et pourtant chacun de ses chapitres pourrait valoir à la fois comme l’une et comme l’autre, tant les enjeux qui y sont soulevés nécessitent d’être remis sur le métier, et notre posture

09/03/21

Recension de Révolutionnaire et Dandy par Annie Thonon dans le journal Kaïros (février-mars).

Révolutionnaire et Dandy est un livre passionnant et instructif. Anne Steiner, historienne, spécialiste de l'anarchisme et des luttes sociales de la Belle Époque, retrace avec virtuosité les trois grandes phases de la vie courte et intense

08/03/21

Entretien de Jeanne Burgart Goutal, auteure d'Être écoféministe, par Laury-Anne Cholez sur le site de Reporterre.

Reporterre — On entend beaucoup parler d’écoféminisme mais le concept semble encore mal compris, à la fois chez les écologistes et les féministes. Quelle en est votre définition ?

Jeanne Burgart Goutal — L’écoféminisme n’est pas un concept

08/03/21

Long article à partir de Béton. Arme de construction massive du capitalisme, par le collectif des orchidées, sur le site de la revue Lundimatin.

« Le béton incarne la logique capitaliste », comme le dit Anselm Jappe, auteur de Béton, arme de construction massive du capitalisme paru l’année dernière aux éditions L’échappée. C’est cette affirmation que vise à éclairer cet article qui

08/03/21

Publication des bonnes feuilles de Contre la résilience. À Fukushima et ailleurs sur le site de la revue Lundimatin.

Alors que nous nous apprêtons à commémorer les 10 ans de la catastrophe de Fukushima, voici un extrait du livre tout juste paru de Thierry Ribault intitulé Contre la résilience. À Fukushima et ailleurs aux éditions L’échappée. En se servant

08/03/21

Recension de L'Empire du non-sens par Jean-Claude Leroy sur le site de Mediapart.

« Aujourd’hui, être ‘‘moderne’’, ne serait-ce pas justement vouloir sortir de la modernité ? »
Connu pour ses écrits sur la technique, Jacques Ellul est assurément, avec son ami Bernard Charbonneau, un précurseur de l’écologie politique. Dè

07/03/21

Thierry Ribault présente Contre la résilience à l'émission "Offensive sonore" sur Radio Libertaire.

[Cette émission passera sur radio libertaire mi-avril. On l'a mise en avance pour qu'elle soit présente en ligne le 11 mars (date anniversaire de la catastrophe au Japon]. Emission du 16 avril 2021, nous recevons Thierry Ribault auteur du

06/03/21

Émission de Laura Raim consacrée à Thierry Ribault et son livre Contre la résilience, sur le site Hors-Série.

La résilience désigne, à première vue, une bien jolie chose : une ressource psychique précieuse qui permet de traverser une épreuve traumatique et d’en sortir plus fort. Dans son bestseller de 1999 Un merveilleux malheur, le neuropsychiatre

05/03/21

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves, par Linda Lê dans En attendant Nadeau.

André Breton, dans son Anthologie de l’humour noir, loue la conception toute nouvelle de l’art et de la littérature qu’avait Arthur Cravan (1887-1918), pseudonyme de Fabian Lloyd, neveu d’Oscar Wilde, conception qui est celle « du lutteur

04/03/21

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves, par Tim Buron dans Les Lettres françaises (mars 2021).

Dès l’ouverture d’Arthur Cravan, la terreur des fauves, qui paraît aux éditions de l’Échappée, Rémy Ricordeau donne le ton : « cette publication n’a pas d’autre objectif que de restituer la charge subversive originelle de sa démarche ». Et

01/03/21

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves, par Jean-Philippe de Tonnac sur Marenostrum.

Le mérite de ce volume pensé par Rémy Ricordeau est, comme on le dirait d’un soin énergétique, de refaire circuler le fluide de la vie sauvage dans le corps immense d’Arthur Cravan – 1m95 tout de même ! -, de le libérer des fers dans

26/02/21

Entretien de Jeanne Burgart Goutal, auteure d'Être écoféministe, par Audrey Guiller et Nolwenn Weiler dans Kaizen (n°55, mars-avril 2021).

Jeanne Burgart Goutal enseigne la philosophie et le yoga. Dans son ouvrage, Être écoféministe, elle montre qu’au-delà d’une apparente hétérogénéité, les écoféministes du monde entier sont reliées par la lutte contre toute forme d’oppression

26/02/21

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves, par Frédéric Beigbeder dans Le Figaro littéraire.

Rémy Ricordeau a rassemblé des lettres, textes et poèmes d'Arthur Cravan et...signé le tout. Un acte post-dadaïste que Cravan aurait apprécié. [...] Le livre de Rémy Ricordeau n'est pas une biographie classique mais un recueil d'articles de

26/02/21

Entretien de Jacqueline Reuss et d'Hervé Denès, traducteurs de Mémoires de prison d'un anarchiste, par Christiane Passevant sur Radio libertaire.

Mémoires de prison d’un anarchiste d’Alexandre Berkman, dans une traduction intégrale et inédite de Jackie Reuss et Hervé Denès, paraît aux éditions l’Échappée et fait suite à l’autobiographie d’Emma Goldman. À plus d’un titre, c’est une

15/02/21

Henri Landré présente Bandits & Brigands dans l'émission Esperluette sur Jet FM.

15/02/21

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves par Jean-Claude Leroy sur le site de Mediapart.

Cravan fut une sorte de dadaïste avant l’heure. Neveu d’Oscar Wilde, Fabian Avenarius Lloyd choisit un pseudonyme à partir du prénom de Rimbaud et peut-être du nom d’un ascendant de son amie de l’époque. Né Britannique à Lausanne en 1887,

15/02/21

Recension de L'Empire du non-sens par Frédéric Manzini dans Philosophie Magazine.

Dans son premier ouvrage, L’Empire du non-sens, le philosophe français Jacques Ellul (1912-1994) se demande ce que devient l’art dans une société contrôlée par la technologie ? Le constat est sévère. Quelles sont les principales idées de

09/02/21

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves de Rémy Ricordeau par Ernest London sur le site de la Bibliothèque Farenheit 451.

Déserteur, poète iconoclaste, boxeur-conférencier, inventeur de la critique d’art pugiliste, farouche pratiquant de toute forme de subversion, Arthur Cravan (1887-1918) a contribué « à dynamiter durablement la morale bourgeoise de son temps

05/02/21

Recension de Vivre la simplicité volontaire par Catherine Marin sur le site Reporterre.

Dans « Vivre la simplicité volontaire. Histoire et témoignages », une cinquantaine de résistants au consumérisme racontent leurs retrouvailles avec eux-mêmes, et le monde. Des témoignages qui remettent au premier plan l’échange et la

05/02/21

Recension de Bandits & Brigands par Christian Delrue dans Le Haïdouc (n°26-27-28, 2020).

Sous le parrainage de l'historien Eric Hobsbawn, et du conteur des haïdoucs, Panaït Istrati, Jacques Baujard et Cédric Biagini signent la préface de Bandits & Brigands, recueil réunissant Émilien Bernard, Thomas Giraud, Sarah Haidar, Linda

04/02/21

Recension de L'Empire du non-sens pas Sébastien Lapaque dans Le Figaro.

L’Empire du non-sens de Jacques Ellul et L’Autre Art contemporain de Benjamin Olivennes: requiem pour des avant-gardes. Ces deux livres permettent d’échapper aux sortilèges de l’art contemporain et à la tyrannie des discours interprétatifs

03/02/21

Recension d'Arthur Cravan, la terreur des fauves, par Philippe Bonnet sur le site Les soirées de Paris.

Dans l’un de ses tout premiers numéros en juillet 1914, L’hérault, hebdomadaire littéraire, agricole et commercial, faisait état de l’apparition d’un jeune poète parisien dont le nom choisi par lui était Arthur Cravan. « Arthur » pour

28/01/21

Recension de Bandits & Brigands par Didier Blain dans CFDT Magazine (janvier 2021).

Le "bandit social" serait au départ d'abord une victime du système, de la société répressive. C'est du moins la théorie des éditeurs de Bandits & Brigands qui huit auteurs, d'Emilien Bernard à Patrick Pécherot en passant par Sarah Haidar,

27/01/21

Recension de Béton par Michael Löwy dans Le Monde diplomatique (février 2021).

Anselm Jappe est l’un des penseurs les plus intéressants de l’école de la critique de la valeur. Dans ce nouvel essai, il développe une mise en cause implacable du béton en tant qu’incarnation de la logique capitaliste. À ses yeux, il est

25/01/21

Entretien de Jeanne Burgart Goutal, auteure d'Être écoféministe, par Barnabé Binctin sur le site de Basta !

Qu’est-ce que l’écoféminisme ? Tout à la fois un corpus théorique, des pratiques en lutte et une grille de déconstruction du monde. Un mouvement pluriel auquel Jeanne Burgart Goutal a consacré une monographie passionnante. Entretien.

Basta 

23/01/21

Anne Steiner, auteur de Révolutionnaire & Dandy, est invitée dans l'émission "Chroniques rebelles" sur Radio libertaire.

21/01/21

Recension de La Collapsologie ou l'Écologie mutilée par Francine Fréjus dans Modes d'emplois (hiver 2021).

N’avez vous jamais ressenti un certain malaise devant ce nouveau courant de la collapsologie ? Au moins, une vague inquiétude face à l’enthousiasme général qu’il provoque dans les médias, alors même que la critique du capitalisme industriel

09/01/21

Recension de Bandits & Brigands par Sylvain Boulouque sur le site Les Influences.

L’idée : découvrir et réfléchir sur l’action sociale et leurs influences sur la société, de quelques magnifiques bandits.

HISTOIRE SOCIALE. Jacques Baujard et Cédric Biagini, maîtres artisans de la maison d’édition L’Échappée, viennent de

06/01/21

Recension de Révolutionnaire & dandy et des En-dehors par Noël Godin dans Siné Mensuel (n°103, janvier 2021).

"Ce n'est pas dans cent ans qu'il faut vivre en anarchiste", grommelait dans les années 1900 le scandaleux estropié Libertad en exhortant les classes dangereuses à piétiner tous les interdits et à réinventer youpitamment la vie. Illico.

Alb

06/01/21

Recension de Bandits & Brigands par Martine Laval dans Siné Mensuel (n°103, janvier 2021).

Cartouche, Phoolan Devi ou encore Sante Notarnicola inspirent votre âme contestataire ? La maison d'édition L'échappée a eu la chouette idée de convoquer huit auteurs pour faire revivre autant de fameux rebelles. Et dans une Patagonie

06/01/21

Recension de Bandits & Brigands par Jean-Paul Guéry dans La Tête en noir (janvier).

En s’appuyant sur le travail de l’historien britannique Eric Hobsbawn (1917 2012) qui dans son livre Les Bandits montrait que le banditisme était, selon lui, d’abord « une manifestation sociale et politique », les Editions de l’Echappée

04/01/21

Recension de Béton d'Anselm Jappe par Antoine Hallé dans CQFD (n°194, janvier 2021).

Anselm Jappe est un philosophe marxiste, théoricien de la critique de la valeur et spécialiste du situationnisme. Dans Béton. Arme de construction massive du capitalisme paru à L'échappée fin 2020, il décortique les liens qui unissent ce

02/01/21

Recension de Bandits & Brigands par Julien Coquet sur le site Toute la culture.

Inspirées par les écrits de l’historien Eric Hobsbawm, les éditions L’échappée ont proposé à des écrivains de se pencher sur quelques figures mythiques de bandits.

Dans un monde marqué par les inégalités et les disparités entre les plus

02/01/21

Dans le cadre de la parution de Béton, entretien avec son auteur Anselm Jappe et Youness Boussenna dans Marianne.

Dans son dernier essai, Anselm Jappe déploie une critique philosophique du béton. Il nous explique, dans cet entretien, en quoi ce matériau phare de l’architecture moderne détruit la beauté du monde.

Le béton est « l’arme de construction

30/12/20

Recension de Bandits & Brigands par Jean-Luc Germain dans Le Télégramme.

Le « banditisme social » est au cœur de cette nouvelle publication des éditions de L’échappée. Plusieurs écrivains se sont emparés de l’histoire réelle de redresseurs de torts, d’ennemis de l’injustice faite à leurs contemporains (souvent

22/12/20

Hervé Delouche et Guy Lesniewski chroniquent Bandits & Brigands dans l'émission Variation en Noir sur PFM.

Le dernier vendredi du mois, dans Variation, noirCnoir prend ses aises et devient Variation en Noir.
Cette émission mensuelle est réalisée en collaboration avec 813, l’association des amis des littératures policières, et, en particulier, av

21/12/20

Recension de Béton d'Anselm Jappe par Jean-François Nadeau dans Le Devoir.

La place du béton dans notre société devrait être un objet de questionnement, mais nous n’en parlons à peu près jamais.

(...) Ce matériau exprime bien le système économique et social dans lequel nous visons, pose Anselm Jappe dans un

18/12/20

Recension de Mémoires de prison d'un anarchiste par Lise Wajeman sur le site de Mediapart.

Quoi de mieux qu’un récit carcéral pour clore une année confinée ? Alexandre Berkman est connu pour avoir été le compagnon de lutte d’Emma Goldman. Tout jeune immigré juif russe aux États-Unis, il commet en 1892 un attentat raté contre un

16/12/20

Recension de Béton. Arme de construction massive par Frédéric Manzini dans Philosophie Magazine.

Accusé béton, levez-vous ! C’est en effet un réquisitoire que signe Anselm Jappe dans Béton. Arme de construction massive du capitalisme (L’Échappée, 2020). Le philosophe allemand d’inspiration marxiste, spécialiste de Guy Debord et auteur,

09/12/20

Entretien avec Jeanne Burgart Goutal autour d'Être écoféministe dans Politis (n°1613).

Très présent depuis 2015, le mouvement écoféministe est à la fois ancien et divers, teinté de postcolonialisme et parfois de spiritualité. Entretien avec Jeanne Burgart Goutal Philosophe

Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides » ou

07/12/20

Recension de Béton. Arme de construction massive du capitalisme par Ludovic Lamant sur le site de Mediapart.

Deux ans après l’effondrement du pont de Gênes,le philosophe marxiste Anselm Jappe livre un réquisitoire contre le béton armé, matériau nocif qui concrétise à ses yeux l’abstraction du capitalisme.
Anselm Jappe s’est lancé dans l’écriture de

07/12/20

Recension de Bandits & Brigands par Bruno Le Dantec dans CQFD (n°193, décembre 2020).

Mythes tout mités pour anars romantiques ? Rêve d'enfants en mal de vie libre et aventureuse ? Angle mort de l'histoire sociale ? C'est tout cela et un peu plus que revisite en douce le recueil de nouvelles Bandits et brigands, édités ces

06/12/20

Recension de Mémoires de prison d'un anarchiste d'Alexandre Berkman par P. V. dans Chroniques Noir et Rouge (n°3, 2020).

Après l’édition intégrale de Vivre ma vie d’Emma Goldman, les éditions de L’échappée ont bien fait de faire de même avec les Mémoires de prison d’un anarchiste d’Alexandre Berkman dont la 1e édition parue en 1977 fut amputée d’une bonne

06/12/20

Très beau portrait de Rirette Maîtrejean réalisé par Céline du Chéné, avec Anne Steiner, dans l'émission "Une histoire particulière" sur France Culture.

À propos de la série

1er épisode : Une anarchiste de la Belle Epoque

Dans ce milieu des anarchistes individualistes, de nombreuses femmes sont présentes et actives. Elle, qui aurait voulu être institutrice, peaufine son éducation grâce aux

04/12/20

Recension de La Machine s'arrête d'E. M. Forster par Clémentine Goldszal dans Elle.

D'E. M. Forster, on connaît surtout les romans adaptés au cinéma par James Ivory ("Maurice", "Chambre avec vue"...). Mais ce chroniqueur affûté de la noblesse anglaise fut aussi un visionnaire ! Dans cette nouvelle parue en 1909, il imagine

03/12/20

Émission consacrée aux Mémoires de prison d'un anarchiste d'Alexandre Berkman, avec la traductrice Jacqueline Reuss dans "La Question Sociale" sur FPP.

Deux ouvrages récemment parus aux éditions L'Echappée, Vivre ma vie d'Emma Goldman et Mémoires de prison d'un anarchiste d'Alexandre Berkman, nous sont présentés par Laure Batier puis Jackie Reuss, deux des trois traducteurs. Le premier

01/12/20

Recension de Mémoires de prison d'un anarchiste et de Qu'est-ce que l'anarchisme ? d'Alexandre Berkman par Noël Godin dans Siné Mensuel.

Un évènement ! Ou plutôt deux : la traduction flamboyante de l'anglais de deux brûlots anti-autoritaires aussi capitaux que les écrits de Voline sur Makhno ou d'Abel Paz sur Durruti.  Le premier (1929), expose avec une clarté torrentueuse l

30/11/20

Recension de Béton. Arme de construction massive du capitalisme par Jean-Claude Leroy sur le site de Mediapart.

C’est, en 2018, l’effondrement spectaculaire et funeste du pont Morandi qui est à l’origine de cet essai. Anselm Jappe explique dès son introduction comment cet ouvrage exemplaire – il avait fait la fierté de l’ingénierie italienne – a pu

30/11/20

Recension de Bandits & Brigands par Ernest London sur le site de la Bibliothèque Farenheit 451 et de Lundi Matin.

Huit figures du « banditisme social » racontées par huit auteurs. Classique ou contemporain, solitaire ou en bande, sur tous les continents, chacun-e à sa manière s’est érigé-e en justicier-ère.

Émilien Bernard brosse le portrait du «

28/11/20

Recension de Bandits & Brigands par Paco Vallat sur le site d'Un dernier livre avant la fin du monde.

L’imagerie populaire regorge de figures de bandits, hors-la-loi somptueux vivant en bande dans les forets, détroussant les riches pour le bénéfice des plus démuni.es. Robin des bois, Marion du Faoüet, Carmine Crocco… Inventés ou basé sur

28/11/20

Céline du Chéné présente Anne Steiner et Miguel Almereyda dans l'Encyclopédie pratique des Mauvais Genres, sur France Culture.

25/11/20

Recension de Bandits & Brigands sur le site Croatan.

L’historien Eric Hobsbawn, dans son livre « les bandits », définit la figure passionnante du bandit social. Avant d’être un criminel, il est avant tout un « damné de la terre » victime d’injustices régulières, ce qui l’oriente vers le

23/11/20

Recension de La Machine s'arrête d'E. M. Forster par Jean-Luc Germain dans Le Télégramme.

Objets connectés qui se « dématérialisent » dans les parois des logements ; communications visuelles à distance ; bunkerisation de l’existence ; voyages planétaires réservés à une élite ; « pasteurisation » des sentiments et des relations

23/11/20

Entretien d'André Rouillé, auteur de La Photo numérique, par Pauline Porro dans Marianne.

Dans "La Photo numérique. Une force néolibérale" (L'Échappée), l'historien et théoricien de la photographie André Rouillé propose une approche critique de la photo numérique et interroge les liens de cette dernière avec le néolibéralisme.

M

22/11/20

Recension de La Machine s'arrête d'E. M. Forster par Fabien Benoît sur le site de Usbek & Rica.

Dans sa nouvelle La machine s’arrête, rééditée à la rentrée par L’Échappée, le romancier britannique décrit un monde gouverné par la technologie où les humains vivent reclus dans de petites unités souterraines, tout confort, d’où ils

20/11/20

Recension de Béton par Emmanuel Lemieux dans Le Caoua des idées.

L’architecte et le philosophe qui publient des livres sur le sujet ne voient pas du tout la même chose dans le béton.
Le premier est un adepte de l’effet « Wahoo » brut de décoffrage. L’architecte Rudy Ricciotti (Mucem) republie sa petite p

19/11/20

Recension de La Collapsologie ou l'écologie mutilée par Alexandre Chollier dans Le Courrier.

L’exercice de la pensée appartient en propre à chacune et chacun, encore s’agit-il de trouver celle ou celui qui nous montrera, par la parole ou l’écrit, comment l’exercer au mieux. Cette idée, glanée dans le livre que Jean-François

18/11/20

Recension de Béton par Jean-Luc Porquet dans Le Canard enchaîné.

Faire un tour à la Défense. En apprécier l'ambiance fantomatique. Croiser les rares salariés ayant échappé au télétravail. Admirer la tour Alto, flambant neuve, livrée le mois dernier, dont les 51 000 m2 de bureaux attendent de trouver

10/11/20

Recension de La Photo numérique par Boris Senff dans 24 heures (Suisse).

La photographie a cette particularité d’aveugler autant qu’elle montre. Devant cette fenêtre sur le monde, le spectateur est happé par une impression de réalité dont on sait désormais qu’elle peut s’avérer traîtreusement trompeuse, mais qui

10/11/20

Recension de La Collapsologie ou l'écologie mutilée par Anne Rumin sur le site de la revue Topophile

Créée par Pablo Servigne et Raphaël Stevens dans Comment tout peut s’effondrer (Seuil, 2015), la « collapsologie » se veut « l’exercice transdisciplinaire d’étude de l’effondrement de notre société thermo-industrielle et ce qui pourrait lui

06/11/20

Recension de La Collapsologie ou l'écologie mutilée par Renaud Garcia dans Mediapart.

Un combat doit être mené, qui ne peut être aussi consensuel que présenté par les catastrophistes qui, se refusant à beaucoup plus qu’à des repentirs, ne font que marcher « innocemment, main dans la main, avec la clique qui demandera

04/11/20

Recension de La Photo numérique. Une forcé néolibérale par Pierre Thiesset dans La Décroissance (novembre).

L'humain connecté d'aujourd'hui, relié en permanence à cette véritable prothèse qu'est devenu son ordiphone, tourne de plus en plus son regard vers les écrans. Un flot d'images vient à lui. Contrairement à l'amateur éclairé de l'époque

04/11/20

Interview d'Anselm Jappe, auteur de Béton. Arme de construction massive du capitalisme, à lire dans La Décroissance (novembre).

Comment le béton a-t-il recouvert notre milieu ? Le livre Béton. Arme de construction massive du capitalisme, publié en ce mois de novembre aux éditions L'échappée, analyse l'histoire de ce matériau ravageur et critique à travers lui l

03/11/20

Recension de La Machine s'arrête par Anne Crignon dans L'Obs (29 oct. - 4 nov.).

Il y a toujours eu de lumineux rabat-joie pour regarder avec circonspection la bestiole nommée « progrès » et déplier l’éventail de ses noirceurs à venir. On se demande si E. M. Forster (auteur du livre qui inspira à James Ivory Retour à

30/10/20

Recension du livre Être écoféministe par Christine Vilnet dans la revue Fémina.

Coup de jeune sur l’écologie et le féminisme : une sensibilité hybride renouvelle les deux mouvements. Son but ? Un monde plus juste. Le courant écoféministe ne résulte pas de la simple addition des deux mouvements auxquels fait référence

20/10/20

Grand entretien d'Anne Steiner sur la "Belle Époque" et Révolutionnaire et Dandy à découvrir dans Ballast.

Lorsque l’on songe à la Belle Époque, quelques images surgissent sans tarder : des corsages perlés, des cannes à pommeau sculpté et des chapeaux à plumes. Mais, depuis plus de 10 ans, l’historienne et maîtresse de conférence Anne Steiner se

19/10/20

Recension de La Collapsologie ou l'écologie mutilée par Freddy Gomez sur le site À Contretemps.

On sait que l’effondrement du bloc dit « socialiste » ne signa pas la « fin de l’Histoire » annoncée par les propagandistes du capitalisme unifié. On sait aussi que, passée l’euphorie des premiers temps de la marchandisation généralisée du

15/10/20

Recension de La Photo numérique par Jean-Claude Leroy sur le site de Mediapart.

La photographie, qui alliait l’optique à la chimie, a régné un petit siècle et demi avant que, débordée par le mode numérique, et plus précisément la photo-numérique, elle ne soit tout à fait supplantée par cette dernière. Cette «

14/10/20

Recension signée Martine Laval de La Machine s'arrête d'E. M. Forster dans Le Matricule des Anges (n°217 octobre-novembre 2020).

Publiée il y a plus d'un siècle, La Machine s'arrête, bijou d'anticipation, décrit de façon imparable notre monde d'aujourd'hui.

"L'humanité, dans son désir de confort, avait dépassé ses limites. Elle avait beaucoup exploité les richesses

14/10/20

Recension de La Machine s'arrête d'E. M. Forster par Émilien Bernard dans le Canard enchaîné.

C'est un monde où la Machine répond à tous vos besoins, comme par magie. Vous n'avez plus de raison de sortir de votre trou, elle supplée à tout. Dans cette "petite chambre de forme hexagonale, comme une alvéole d'abeille", qui vous tient

13/10/20

Recension de La Photo numérique par Thomas Rabino dans Marianne  (9-15 octobre).

Il est des révolutions dont on parle peu, en dépit des bouleversements profonds qui s'ensuivent. C'est le cas de l'avènement de la photographie numérique, qualifiée de "force néolibérale" par l'universitaire et spécialiste André Rouillé.

12/10/20

Recension de La Photo numérique par Nicolas Gastineau dans Philosophie magazine.

Tous les jours, nous sommes noyés dans la masse des photos numériques. Plus personne n'échappe à la grande chorale des pixels : ils rebondissent de textos en Messenger, de WhatsApp à Facebook, de la télé aux écrans du métro. C'est sous

09/10/20

Romain Baxerres, libraire à Caractères présente La Machine s'arrête d'E. M. Forster dans l'émission la Chronique littéraire sur la radio MDM.

09/10/20

Dans le cadre de la parution de La Machine s'arrête, interview de Pierre Thiesset, directeur de la collection "Le Pas de côté", par Pauline Porro dans Marianne.

Marianne : Pourquoi avoir choisi de republier La Machine s'arrête aujourd'hui ?

Pierre Thiesset : Ce texte fait partie des grands chefs-d’œuvre de la littérature d'anticipation. C'est une lumineuse critique de notre société technicienne,

07/10/20

Recension de La Machine s'arrête publiée sur le site de l'association Lève les yeux.

La Machine s’arrête est une nouvelle d’anticipation qui dépeint une humanité confinée, réduite à vivre sous terre en communiquant par écrans interposés et dont tous les besoins sont pourvus par une toute-puissante machine . Publiée en 1909

01/10/20

Recension de Mémoires de prison d'un anarchiste d'Alexandre Berkman par Claire Auzias dans Le Monde Libertaire.

Le titre de ce livre n’est aucunement usurpé ; il s’agit bien des mémoires des quelque quatorze années passées en prison par Alexandre Berkman (1892-1906) pour un fait qu’il qualifie lui-même d’attentat, à portée politique, en tant qu

01/10/20

Recension de Révolutionnaire & dandy d'Anne Steiner par Laurent Lemire dans Historia (n°886, octobre 2020).

De la dèche aux costumes de tweed, Miguel Almereyda aura tout connu : la pauvreté puis l'abondance dans le Paris de la Belle Époque, juste avant la Grande Guerre. Ce patron du journal Le Bonnet rouge meurt en prison à 34 ans dans des

30/09/20

Recension de La Machine s'arrête, d'E. M. Forster, à lire dans le journal La Décroissance (n° 173, octobre).

Nos amis des éditions L'échappée publient La Machine s'arrête : un chef-d'œuvre de la littérature d'anticipation, écrit par E. M. Forster en 1909, qui imagine une civilisation totalement atomisée et ligotée aux réseaux de télécommunication,

29/09/20

Recension de Révolutionnaire et dandy par Bernard Quiriny dans L'Opinion.

Spécialiste de l’histoire du mouvement ouvrier auquel elle a consacré plusieurs livres, Anne Steiner propose aujourd’hui une passionnante biographie de Miguel Almereyda, personnage hors du commun, grandi dans la contestation anar, passé

29/09/20

Grand entretien de Renaud Garcia sur la collapsologie dans La Décroissance (n° 173, octobre).

C'est un postulat de base de la décroissance : la civilisation d'expansion exponentielle ravage notre milieu de vie, sape nos conditions d'existence et court à l'auto-destruction. Un constat que la "collapsologie" partage. Pourtant, même si

25/09/20

Recension de Vivre la simplicité volontaire et d'Aux origines de la décroissance sur le site de la revue Topophile.

Aux origines de la décroissance et Vivre la simplicité volontaire, qui font l’objet d’une réédition en poche, s’inscrivent dans une histoire commune : celle du journal La Décroissance.
Le premier s’inspire d’un numéro spécial très remarqué

22/09/20

Recension de La Machine s'arrête par Frédérique Roussel dans Libération.

Comment se fait-il qu’à une époque donnée, certains écrivains aient comme des visions ? Quelque chose dans l’air du temps qu’ils hument ou qui les choquent leur fait entrevoir ce qui pourrait advenir de la société. Ainsi du Britannique

21/09/20

Recension de La Machine s'arrête de E. M. Forster par Franck Brénugat sur Le Fictionaute.

(...) On ne pourra donc que se féliciter de voir cette maison d’édition L’Échappée, à la ligne éditoriale très engagée, nous faire l’honneur de ressortir ce titre indispensable en ces temps de renoncement, où la « mécanisation universelle »

21/09/20

Recension de La Machine s'arrête sur le site de la Bibliothèque Farenheit 451.

Avec cette nouvelle d’anticipation, écrite en 1909, E.M. Forster
(1879-1970) décrit une société dans laquelle tous les besoins, physiques comme sociaux, sont désormais satisfaits par la Machine. La surface de la Terre, n’étant plus que «

21/09/20

Anne Steiner est l'invitée de Mohamed El Khebir dans l'émission "La société dans tous ses états" sur Radio libertaire.

18/09/20

Jeanne Burgart Goutal est l'invitée d'Adèle Van Reeth dans l'émission "Les Chemins de la philosophie" sur France Culture.

Être philosophe, est-ce un métier ? est-ce une vocation ? Comment se fabrique un concept ? Et quel est le rôle du philosophe dans la cité ?
Jeanne Burgart Goutal enseigne la philosophie au lycée Saint-Charles à Marseille, et son travail s’a

17/09/20

Très belle recension de Révolutionnaire et dandy par Maïté Bouyssy à lire sur le site En attendant Nadeau.

Voici un livre d’histoire – un page-turner, doit-on dire – qui, mieux qu’un roman réaliste, sait passer des destins chaotiques aux arcanes qui ont structuré l’envers politique de la Belle Époque, de l’anarchie aux syndicalistes, des

14/09/20

Recension de Révolutionnaire et dandy par Freddy Gomez à lire sur le site A Contretemps.

Victor Serge, qui avait le sens du portrait, traça, dans ses admirables Mémoires d’un révolutionnaire,celui-ci de Miguel Almereyda : « D’une beauté physique de Catalan bien racé, le front grand, les yeux brûlants, très élégant, journaliste

11/09/20

La Machine s'arrête d'E. M. Forster dans les 10 coups de cœur de la rentrée littéraire du journal L'Écho.

L’échappée, petite maison d’édition liée à la librairie Quilombo, à Paris, vient de rééditer, le 10 septembre, un novelliste du tournant du XXe siècle. Publiée en 1909, «La machine s’arrête» est une dystopie qu’on croirait écrite aujourd

11/09/20

Recension de Révolutionnaire & dandy par Christophe Goby dans CQFD.

Dans Révolutionnaire & dandy, Anne Steiner retrace le parcours de Miguel de Almereyda (alias Vigo), journaliste anarchiste du début du XXe siècle et père du cinéaste Jean Vigo. Chronique express.
Il fut un temps où la presse n’y allait pas

10/09/20

Recension de La Machine s'arrête de E. M. Forster par Julien Coquet sur Toute la Culture.

Dans l’histoire de la littérature, Edward Morgan Forster ne trône pas aux côtés de Frank Herbert, Robert Silverberg ou George Orwell. Ses romans les plus célèbres, classiques de l’autre côté de la Manche, dépeignent surtout la bourgeoisie

10/09/20

Recension de La Machine s'arrête de E. M. Forster par Allan Dujiperou sur Fantastinet.

Les éditions L’échappée nous proposent une réédition de la nouvelle d’Edward Morgan Forster à un moment où elle trouve un écho tout particulier. Cette nouvelle est particulière à bien des titres et l’une des principales raisons tient à la

09/09/20

Recension de Qu'est-ce que l'anarchisme ? d'Alexandre Berkman par Claire Auzias dans Chroniques Noir et Rouge (septembre).

En 1926, Alexandre Berkman a déjà vécu plusieurs vies. Il a plus de cinquante ans, il a milité dans le mouvement anarchiste juif de New York, il a attenté à la vie d'un gros industriel, il a été condamné à vingt-deux ans de prion et en a

09/09/20

Recension de Révolutionnaire & dandy d'Anne Steiner par Dominique Kalifa dans Libération.

Anne Steiner consigne la vie du journaliste révolutionnaire et père du cinéaste Jean Vigo, lequel a toujours voulu témoigner des engagements paternels.

Le 14 août 1917, Miguel Almereyda (Eugène Vigo de son vrai nom) est retrouvé mort dans

08/09/20

Article de Laurent Ottavi sur Vers une vie simple à lire dans Marianne (4-10 septembre).

Le changement de titre était des plus opportuns. Ideal's England est devenu, dans la traduction française de Pierre Thiesset, parue chez L'échappée il y a quelques mois, Vers une vie simple. Ce traité de philosophie pratique, écrit par l'un

08/09/20

Interview d'Anne Steiner par Yves Tenret dans l'émission "La vie est un roman" sur Aligre FM.

01/09/20

Article de Sylvain Boulouque sur Révolutionnaire et dandy à lire sur le site Nonfiction.

Une biographie scrupuleuse et passionnante de l’une des figures centrales de la contestation révolutionnaire de la Belle époque. Pour écrire ce livre, Anne Steiner a eu accès aux archives familiales et personnelles de Eugène Vigo, puis de

13/08/20

Recension de La révolution fut une belle aventure de Paul Mattick par Romaric Godin sur Mediapart.

Ouvrier allemand ayant, adolescent, participé à l’agitation ouvrière des années 1920, Paul Mattick a émigré aux États-Unis et prit part aux mouvements des conseils de chômeurs à Chicago. De cette expérience est née une des pensées marxistes

10/08/20

Entretien avec Pierre Bitoun et Yves Dupont, auteurs du Sacrifice des paysans, réalisé par Ella Micheletti pour Voix de l'Hexagone.

Pierre Bitoun, sociologue et ingénieur d’études à l’INRA, et Yves Dupont, chercheur à l’INRA puis professeur émérite de socio-anthropologie à l’Université de Caen, sont notamment les auteurs du Sacrifice des paysans, une catastrophe sociale

01/08/20

Recension de Être écoféministe de Jeanne Burgart Goutal par Justine Canonne dans Sciences Humaines (Août-Septembre).

« Écologie » et « féminisme » : telle est la combinaison qui a donné lieu au terme « écoféminisme ». Un mouvement qui a la spécificité d’articuler étroitement ces deux notions. Que postule l’écoféminisme ? Qu’il existe des liens entre la

31/07/20

Jeanne Burgart répond aux questions de Victoire Tuaillon pour le podcast "Les couilles sur la table" de Binge.

Qu’est-ce qui relie le patriarcat et la catastrophe écologique planétaire que nous sommes en train de vivre ? Il y a-t-il des mécanismes, des causes et des conséquences communes entre la domination masculine et la destruction du vivant ? 

J

27/07/20

Recension de Vers une simple d'Edward Carpenter sur le site Agora Vox.

Le rêve d'une « néo-ruralité » en mode « télétravail » ou pavillonaire conduirait-il à de nouvelles aspirations collectives face à la situation d'exception qui met à mal nos urbanités et nos solidarités dans un monde que nous découvrons

19/07/20

Recension de Révolte consommée par Aude Vidal dans son blog sur l'écologie politique.

C'est une drôle d'idée éditoriale, que de republier un ouvrage traduit en français il y a quinze ans et qui se pose aussi fièrement contre le reste de son catalogue : la technique qui dépend de ce qu'on en fait, l'agriculture bio qui n'est

09/07/20

Recension d'Être écoféministe de Jeanne Burgart Goutal par Elisa Covo dans Elle.

La défense de l’environnement aurait-elle à voir avec la lutte pour l’égalité femmes-hommes ? C’est ce que prône le mouvement écoféministe, qui fait de plus en plus parler de lui. Décryptage.

« Ni la terre ni les femmes ne sont des

01/07/20

Recension de Révolte consommée par Charles Jacquier dans Le Monde diplomatique (juillet).

Écrit par deux philosophes canadiens au début des années 2000, ce livre interroge les positions des « rebelles contre-culturels » aux États-Unis, depuis les années 1950-1960. Après Pier Paolo Pasolini, ils soulignent que ce « conformisme de

13/06/20

Interview de Jeanne Burgart Goutal par Thibaut Sardier dans Libération (13-14 juin).

Changement climatique, patriarcat, même combat ? C’est en tout cas la thèse de l’écoféminisme. Né dans les années 70 sous la plume de la féministe française Françoise d’Eaubonne, ce courant de pensée considère que l’ensemble des systèmes de

10/06/20

Recension d'Être écoféministe par Guillaume Gamblin dans la revue S!lence (juin).

L’écoféminisme est un mouvement d’une telle diversité qu’il est difficile à cerner. Cette « nébuleuse » regroupe des approches théoriques parfois très conflictuelles les unes envers les autres, et des pratiques plus diverses encore. C’est

04/06/20

Recension de Révolte consommée par Adèle Salem dans le journal Modes d'emplois (été).

La contre-culture, c’est toute une institution outre-Atlantique. Pour nous, Européens, cela reste un élément essentiellement folklorique d’une tranche d’âge et d’une certaine classe sociale nord-américaine en quête de reconnaissance. Le

01/06/20

Recension d'Être écoféministe par Sylvie Koeller dans la revue Études (juin).

De la maison écoféministe, Jeanne Burgat Goutal a voulu visiter toutes les pièces et dépendances, en visiteuse bienveillante, curieuse, charmée parfois, sans s’y laisser enfermer. Les fondations de la maison, ce sont d’abord des textes

31/05/20

Recension d'Être écoféministe, de Jeanne Burgart Goutal, sur le site de la revue Ballast (mai).

Si « écoféminisme » est un mot qui commence à sonner familièrement pour certaines oreilles — féministes, écologistes ou seulement attentives —, le mot, sans être piégé, ne se laisse pas aisément apprivoiser. On freine en craignant l

29/05/20

Recension de Poésie, etc. par Hervé Aubron dans Le Nouveau Magazine littéraire.

Il y a une part d'autobiographie déguisée chez Guy Debord, même dans ses textes en apparence les plus arides. Il s'agit toujours d'expliquer ce qui assaille les existences contemporaines, et aussi la sienne propre. Faire la biographie de

29/05/20

Recension de Qu'est-ce que l'anarchisme ? par Dominique Sureau dans Alternative libertaire (mai).

En lisant ce texte d'Alexander Berkman, on ne peut que penser à Malatesta tant le style se veut simple et compréhensible par tous et la forme dialoguée évoque Les Deux Paysans de Malatesta. Ouvrage de vulgarisation ? Pas forcément. Cette

28/05/20

Recension de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe par Charles Jacquier dans Le Monde Diplomatique (juin 2020).

Après la seconde guerre mondiale, le Royaume-Uni connaît le commencement de la fin de son empire colonial et la construction d’un État social qui permet au plus grand nombre un bien-être et une sécurité relatifs. Mais les espérances de l

18/05/20

Interview de Renaud Garcia, contributeur de Pouvoir de détruire, pouvoir de créer, à lire sur le site Topophile.

Déjà six mois que le virus est apparu, déjà deux que nous vivons reclus chez nous. Pendant ce temps, l’État centralisateur tel un état-major commande la population qui, d’un côté, l’appelle à l’aide tout en pointant ses erreurs et

14/05/20

Interview de Joseph Heath et d'Andrew Potter, auteurs de Révolte consommée, par Mikaël Faujour sur le site du Comptoir.

Il y a une quinzaine d’années paraissait en français Révolte consommée, un démontage en règle de la  « contre-culture », phénomène né aux États-Unis dans les années 1960 qui a essaimé de par le monde et garde son aura subversive. Son

09/05/20

Recension de Vers une vie simple par Vincent Lucchese sur le site de la revue Usbek & Rica.

On croirait lire une critique anticapitaliste du début du XXIe siècle : la société est au bord de l’implosion, les inégalités se creusent, le capitalisme court à sa perte, l’individualisme et la surconsommation disloquent les valeurs

06/05/20

Christophe Cailleaux, coordinateur du livre Critiques de l'école numérique, est l'invité de l'émission "Le Temps du débat" sur France Culture.

Les élèves qui retourneront en classe la semaine prochaine vont découvrir une école qui n'aura rien à voir avec celle qu'ils connaissaient. Alors que beaucoup s'inquiètent des conditions de ce retour, certains réclament un vrai temps de

22/04/20

Recension du livre Vive les décroissants par Jaime Bonkowski de Passos sur le site ActuaBD.

Militant en devenir, jeune plein de bonne volonté quoiqu’un peu naïf, Stef le décroissant vit dans des aventures hilarantes un éveil qui le conduit d’errement en errement à la réalisation du fait que la société dans laquelle il vit fonce

22/04/20

Recension de Révolte consommée par Jean-Claude Leroy à lire sur le site de Mediapart.

On se souvient qu’un livre fameux de deux sociologues français nous avait expliqué combien des idées de mai 68 avait pu être réintroduite dans le marché pour son plus grand profit, combien les demandes de la critique artiste avaient été

16/04/20

Interview de Christophe Cailleaux, coordinateur du livre Critiques de l'école numérique, réalisée par Olivier Chartrain pour L'Humanité.

Pour l’enseignant et syndicaliste Christophe Cailleaux, la technologie doit rester un outil. Il dénonce une captation des financements publics.

Pour lire l'interview en ligne : https://www.humanite.fr/confinement-la-generalisation-de

10/04/20

Recension du livre de Jeanne Burgart Goutal, Être écoféministe, par Julie Beauté à lire sur le site de la revue en ligne Topophile.

Dans la lignée de l’anthologie Reclaim : recueil de textes écoféministes, éditée en 2016 sous la direction d’Émilie Hache, l’agrégée de philosophie et professeure de yoga Jeanne Burgart Goutal propose dans Être écoféministe. Théories et

07/04/20

Tribune de Christophe Cailleaux, Amélie Hart-Hutasse et François Jarrige sur Reporterre.

Les auteurs de cette tribune s’inquiètent des « risques d’une accélération de l’intrusion numérique dans nos vies, dont l’école offre un observatoire édifiant ». Plutôt que soutenir les industriels du numérique éducatif, il s’agirait de «

31/03/20

Recension du Manifeste pour l'invention d'une nouvelle condition paysanne par Roméo Bondon sur le site de la revue Ballast.

L’Observatoire de l’é­vo­lu­tion pour­suit depuis 2003 un tra­vail de docu­men­ta­tion et de défi­ni­tion des chan­ge­ments sociaux qui, actuels, his­to­riques et bio­lo­giques, trans­forment la vie indi­vi­duelle et col­lec­tive. Ce Manife

24/03/20

Grand entretien de Jeanne Burgart Goutal, auteure d'Être écoféministe par Aurélie Marcireau dans Le Nouveau Magazine Littéraire.

Votre livre porte bien son titre car il y est question de théorie et de pratique. Commençons par la théorie : comment définir l’écoféminisme ?

Jeanne Burgart Goutal : Il est délicat de définir « l'écoféminisme », au singulier : ce n'est pas

16/03/20

Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe, coup de coeur de Philipp Leleu, de la librairie du Labyrinthe, dans l'émission Le Label Bleu sur France Bleu.

Voici une date dans l'histoire du roman anglais : Alan Sillitoe décrit l'évolution contemporaine de la classe ouvrière anglaise comme un changement important de la condition de l'homme d'aujourd'hui. Son héros Arthur Seaton a le même âge

16/03/20

Recension de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe par Marc Porée dans AOC.

Dix ans après sa mort, Alan Sillitoe nous revient, plus libre et tonique que jamais. Son ouvrage culte, Samedi soir, dimanche matin, paru en 1958, ressort en français, excellemment traduit par Henri Delgove. D’une colère, d’une insoumission

13/03/20

Zvonimir Novak, auteur du Grand Cirque électoral, est l'invité de Laurent Goumarre et Christophe Bourseiller dans "Le Nouveau Rendez-vous" sur France Inter.

La manif c’est fini ? À l'ère des réseaux sociaux et du tout numérique le tract et la banderole ont l’air d’avoir la vie dure, les manifs sont-elles vouées à devenir des fêtes de rue ?

Pour écouter l'émission en ligne : https://www

12/03/20

Interview de Laurence Le Bras, directrice de la collection "La Librairie de Guy Debord", par Galaad Wilgos dans Marianne.

Laurence Le Bras, conservatrice au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France (BNF), chargée du fonds Guy Debord, retrace le parcours de l'intellectuel situationniste, dont elle a dirigé la publication de deux

11/03/20

Recension de Grand Cirque électoral par Sylvain Peirani dans Le Monde.

À quelques jours des élections municipales, lire Le Grand Cirque électoral, fruit d’un long travail de recherche iconographique, permet de découvrir l’histoire rocambolesque du processus électoral français. Grâce à un style enlevé, à la

10/03/20

Recension du Grand Cirque électoral par Jean-Claude Leroy sur le site de Médiapart.

La classe dominante ayant horreur des éclaboussures, elle a inventé le suffrage universel et s’en porte bien. Le nombre de votants a su grimper en flèche, mais pour le populo le choix reste encore et surtout celui d’attendre toujours le

08/03/20

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Le Monde republie l'article de Séverine paru dans Gil Blas en 1890, « Le droit à l'avortement ».

En 1890, à une époque où la natalité est encouragée par les autorités, la journaliste et féministe signe dans Gil Blas un article dans lequel elle défend l’interruption volontaire de grossesse. Voici ce texte, à relire à l’occasion de la

06/03/20

Grand entretien de Jeanne Burgart Goutal, auteure d'Être écoféministe, par Lucie Fougeron et Eugénie Barbezat dans L'Humanité dimanche (5-12 mars).

L'écoféminisme, quèsaco ? Quand Jeanne Burgart Goutal entreprend une thèse de philosophie sur le sujet en 2013, le terme a disparu en France. Pourtant, il a recouvert un vaste mouvement de pensées et de pratiques variées, du culte de la

05/03/20

Grand entretien de Joseph Heath et d'Andrew Potter, auteurs de Révolte consommée, avec Mikaël Faujour sur le site de Marianne.

03/03/20

Recension du Grand Cirque électoral par Sandrine Samil dans Le Nouveau Magazine littéraire (mars).

[...] C’est ce vieux conflit entre « électionnistes » et « abstentionnistes » que raconte en images Zvonimir Novak, spécialiste de l’imagerie politique, dans Le Grand Cirque électoral. « Fine ou pesante, agressive ou drôle, [l’imagerie

03/03/20

Recension du Grand Cirque électoral par Christophe Goby dans Le Monde diplomatique (mars).

Quand le suffrage « universel » — en fait masculin — est promulgué, en 1848, s’ouvre le « grand cirque électoral », entre pamphlets et affiches. Le livre de Zvonimir Novak en retrace les élans et les désillusions, scandés par une vivifiante

27/02/20

Recension de Vers une simple par Myriam Desvergnes sur le site Avoir-alire.

Un essai qui prône la décroissance, le retour à la terre et une meilleure redistribution des richesses produites. Sa particularité ? Il a été écrit par un écrivain anglais, publié en 1887, qui a lui-même quitté le confort de sa classe

20/02/20

Discussion sur Révolte consommée et la contre-culture dans l'émission "Plus on est de fous, plus on lit" sur Radio-Canada.

18/02/20

Anne Steiner est l'invitée de Xavier Mauduit dans Le Cours de l'Histoire sur France Culture, à l'occasion du cycle d'émissions "Peuple et police, je t'aime, moi non plus".

A la suite de la police napoléonienne et celle des Empires, comment la police s'institutionnalise-t-elle ? Cette police républicaine s'inspire des idéaux de la Révolution de 1789, mais elle aura peut-être plus de difficultés à les appliquer

17/02/20

Recension de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe par Julien Coquet sur le site Toute la culture.

Les éditions L’Echappée et Les Editions du Typhon mettent à l’honneur deux figures marquantes des Angry Young Men. Retour sur Samedi soir, dimanche matin d’Alan Sillitoe et Billy le Menteur de Keith Waterhouse.

Peu connu de l’autre côté de

12/02/20

Recension du Grand Cirque électoral par Arthur Banas dans Socialter (février-mars).

L’histoire électorale a souvent été écrite du point de vue des dirigeants, et selon leur foi ou leur intérêt pour la démocratie représentative. Mais, dans le grand manège des élections ponctué de stratégies de communication, de clientélisme

05/02/20

Recension de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe par Antonin Iommi-Amunategui dans Neon Magazine.

Nez : Brut, fumé, puissant

Contenu : Fin des années 50. Arthur Seaton a 21 ans, il est ouvrier en métallurgie, tombe mille quatre cents pièces par jour sur son tour revolver dans le vacarme de l’ogre-usine, puis empoche son salaire en fin

18/01/20

Zvonimir Novak est l'invité de l'émission "Mediapolis" sur Europe 1 pour parler du Grand Cirque électoral.

16/01/20

Recension du Grand Cirque électoral par François Lavergne dans L'Ours (janvier).

Professeur d'arts plastiques, collectionneur d'images politiques, auteur de plusieurs ouvrages remarqués ici sur les autocollants politiques aux éditions libertaires et sur les tracts, Zvonimir Novak revisite ces corpus et d'autres pour

14/01/20

Recension de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe par Boris Senff dans 24 heures.

Réédition bienvenue que celle de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe. Le roman, paru en 1958, fait partie des oeuvres phares des écrivains britanniques des Angry Young Men - parmi lesquels il faut compter Kingsley Amis ou Harold

10/01/20

Recension du Grand Cirque électoral par Emmanuel Lemieux dans Marianne (10-16 janvier).

La défiance pour le suffrage universel a ses classiques, tels l'article "Élections, piège à cons" de Sartre dans Les Temps modernes en 1973 ou, plus près, l'excellent Contre les élections, du romancier journaliste David Van Reybrouk. Pour

08/01/20

Jeanne Burgart Goutal est l'invitée de l'émission Kreatur n°8 consacrée à l'écoféminisme sur Arte.

https://www.arte.tv/fr/videos/088128-004-A/kreatur-n-8/

L’écoféminisme est un concept né il y a 40 ans. Son principe ? Considérer que les processus d’exploitation de la nature et d’oppression des femmes sont les mêmes. Face à l’urgence

04/01/20

Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe dans les coups de coeur d'Hélène Guibert, libraire à Atout Livre, dans l'émission À Livre Ouvert sur France Info.

Pour réécouter l'émission du samedi 4 janvier 2020 : www.radio.fr/p/finfolivreouvert

04/01/20

Recension de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe par Bruno Le Dantec dans CQFD.

"Une véritable insurrection littéraire", promet la collection Lampe-tempête en rééditant Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe. De la flasque de gin aux lèvres, pas de tromperie sur la came : on plonge direct dans le bain chaud

03/01/20

Recension de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe par Frédérique Roussel dans Libération.

Arthur Seaton, 21 ans, trime toute la semaine à l'usine, à Nottingham, dans le bruit assourdissant de l'atelier de tournage. Le samedi soir est le meilleur moment de la semaine : "L'un des cinquante-deux jours de gloire dans la grande roue

01/01/20

Recension de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe par Patrick Raynal dans Siné Mensuel.

Vivre vite, se saouler fort et prendre sa part de plaisir dans un monde fou et sans sens.

A l'heure où flamboient le jaune des gilets, le rouge des luttes sociales et le noir des Blacks Blocs, la réédition de Samedi soir, dimanche matin, d

21/12/19

Zvonimir Novak est l'invité de l'émission "64 Minutes" sur TV5Monde.

Pour revoir l'émission en ligne : https://www.youtube.com/watch?v=lGaaS8wHzi4

19/12/19

Bel article consacré à Germaine Berton. Une anarchiste passe à l'action signé Alexis Ferenczi sur Vice.

Aujourd’hui, en France, l’assassinat politique apparaît comme un geste un poil désuet, un folklore réservé aux nervis du SAC ou brièvement exhumé par quelques loups solitaires - au hasard, Maxime Brunerie, son 22 Long Rifle et Jacques

19/12/19

Recension de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe par Florence Noiville dans Le Monde des Livres.

C'est l'une des grandes œuvres des Angry Young Men, le mouvement des "jeunes gens en colère" qui marqua la littérature britannique dans les années 1950. Samedi soir, dimanche matin, le premier roman d'Alan Sillitoe (1928-2010), vient d'être

18/12/19

Recension du Grand Cirque électoral par Ulysse Baratin dans En attendant Nadeau.

Nostalgiques des ringardissimes photos du RPR des années 1980 ou amateurs des tracts de la Fédération anarchiste, ce livre s’adresse à vous. Sans rechercher la rigueur universitaire, l’ensemble retrace l’histoire des affiches électorales et

18/12/19

Recension de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe par Linda Lê dans En attendant Nadeau.

Dans L’homme révolté, objet d’une des grandes lectures d’Alan Sillitoe, Albert Camus écrit qu’au contraire du ressentiment, sécrétion néfaste, en vase clos, la révolte « fracture l’être et l’aide à déborder ». Le révolté refuse qu’on touche

17/12/19

Recension du Manifeste pour l'invention d'une nouvelle condition paysanne par Pierre Thiesset dans La Décroissance (décembre 2019).

« Ce n'est pas dans les mots mais dans le paysage que réside la vérité. » Ainsi s'ouvre le Manifeste pour l'invention d'une nouvelle condition paysanne. Ce beau livre met en avant une riche iconographie, peintures et photographies, montrant

01/12/19

Extrait de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe dans La Révolution prolétarienne n°807 (décembre 2019).

"Car je m’attends bien que tout n’aille pas tout seul : il faudra que je me débatte jusqu’à la mort. Pourquoi qu’on fait des soldats de nous, comme si on ne se battait pas assez dans la vie de tous les jours ? On se bat avec les mères et

29/11/19

Recension de Poésie, etc. par Romaric Gergorin sur le site de Postap Magazine.

Un recueil inédit des fiches de lecture de Guy Debord permet de découvrir le laboratoire du fondateur du situationnisme, l’arrière-cuisine où il répertoriait les fragments les plus saisissants des livres pénétrant dans le secret du temps et

27/11/19

Long article consacré aux « Angry Young Men » signé Mathieu Dejean dans Les Inrocks.

Réédité par les éditions L'échappée alors qu'il était épuisé depuis plus de trente ans, Samedi soir, dimanche matin met en lumière un courant littéraire un peu oublié, et qui connaît, depuis un an, un regain d'intérêt : celui des Angry

26/11/19

Recension de Samedi soir, dimanche matin par Berthold Bies dans Le Télégramme.

La collection « Lampe-Tempête » lance un gros caillou dans la mare d’eau tiède qu’est bien souvent l’actualité littéraire en republiant Samedi soir, dimanche matin. En 1959, l’écrivain anglais Alan Sillitoe faisait vibrer la trop sage

20/11/19

Recension du livre Le Grand Cirque électoral par Patrick Chesnet dans Charlie Hebdo (n° 1426).

Zvonimir Novak a un goût prononcé pour l'imagerie politique. Celle des affiches électorales et des programmes officiels, mais aussi celle imaginée par les contestataires de tout poil sur les tracts, autocollants, cartes postales,

20/11/19

Recension signée Martine Laval de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe dans Le Matricule des Anges (n°208 novembre-décembre 2019).

Histoire d'un jeune prolo insoumis dans l'Angleterre des années 50. Réédition de Samedi soir, dimanche matin, roman bourré de rage.

Il a tout du mauvais garçon, le parler, la dégaine, la machiste attitude, irritante en diable. Il est

15/11/19

Recension de Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe par Nicolas Ungemuth dans Le Figaro Magazine.

Samedi soir, dimanche matin n'est pas seulement - avec Lucky Jim de Kingsley Amis - l'un des livres phares des Angry Young Men, ces écrivains britanniques apparus à la fin des années 1950 pour dépoussiérer brutalement la littérature locale,

15/11/19

Recension de Germaine Berton. Une anarchiste passe à l'action signée Dominique Khalifa dans Libération.

En janvier 1923, alors que vient de débuter l’occupation française de la Ruhr, Germaine Berton, jeune militante anarchiste, rentre dans les locaux du journal l’Action française et, faute d’y trouver un Léon Daudet honni, décharge son

12/11/19

Article sur Les Ravages des écrans par Norbert Czarny dans En attendant Nadeau.

C’est une scène devenue très courante : des enfants ou adolescents, réunis en un lieu, ne se regardent pas, ne se parlent pas. Ils ont les yeux fixés sur le petit écran de leur téléphone ou de leur console portable. Rien ni personne n

12/11/19

Recension du livre Les Ravages des écrans par Vincent Edin sur le site d'Usbek & Rica.

Le neurologue et psychiatre allemand Manfred Spitzer abhorre tout ce qui crée de la dépendance chez les humains. Or, il se trouve que les smartphones et les jeux vidéo appartiennent à cette famille, avec des formes d’addiction qui frappent

08/11/19

Recension de Samedi soir, dimanche matin par Patrick Schindler sur le site du Monde libertaire.

Jacques Baujard, qui dirige la collection Lampe-tempête aux éditions L’échappée, nous explique dans la préface de cet ouvrage, sa démarche et l’aventure épique ayant amené les éditions à racheter les droits de Samedi soir, Dimanche matin d

08/11/19

Samedi soir, dimanche matin d'Alan Sillitoe classé dans les 100 romans qui ont façonné notre monde par la BBC.

La BBC s'est lancée dans une grande opération visant à célébrer la littérature anglophone, dans la perspective de l'anniversaire de la publication de Robinson Crusoe, en 1719. Dans le cadre des réjouissances, un jury composé d'écrivains, de

08/11/19

Interview-recension de Christophe Cailleaux, l'un des coordinateurs de Critiques de l'école numérique, par Pascal Hérard sur TV5 Monde.

L'ouvrage collectif Critiques de l'école numérique est un pavé de 400 pages dans "la mare de l'engouement pour l'éducation 2.0". Plus de 20 professionnels y témoignent et analysent les problèmes de plus en plus importants que "le tout

27/04/19

Séverine est mise à l'honneur dans l'émission "Une vie, une œuvre" sur France Culture, un documentaire de Marie Chartron, réalisé par Laurent Paulré.

Esprit indépendant, féministe et libertaire, Séverine fut l'une des premières journalistes de France à vivre de sa plume. Portrait d'une femme qui s'est inscrite dans le paysage médiatique, politique et littéraire de la fin du 19ème,