action graphique

retour
Vive les décroissants

Préface de Jean-Philippe Fleury

240 pages | 19 x 29 cm | 2017
24 euros isbn 978-23730902-6-0

Voici le recueil tant attendu du meilleur des grinçantes aventures d’une bande de décroissants, publiées tous les mois dans le journal La Décroissance. Une bonne claque donnée à la société de consommation qui aliène et détruit nature, beauté, liberté... mais aussi à ceux qui la critiquent, souvent pris dans des contradictions férocement moquées ici. De superbes dessins tout aussi mordants complètent cet ouvrage qui devrait faire date !


PRESSE

"Les décroissants, ces êtres étranges dont on a parfois du mal à saisir les contours. Parfois caricaturaux, surtout caricaturés, un peu mystiques, un peu missionnaires, ils ont choisi de mettre en pratique leurs pensées. Bien évidemment, c’est plus facile à dire qu’à faire, comme disait ma grand-mère. Depuis le milieu des années 2000, dans La Décroissance, le journal qui s’en revendique, Druilhe & Domi en font une bande dessinée ou ils montrent les luttes, les attitudes, raillent les escrocs de l’écologie (on s’amusera à reconnaître Nicolas Hulot, Pierre Rabhi, Y.-A. Bertrand et quelques autres) et, fort heureusement, se moquent aussi des contradictions des militants. Un bon gros livre savoureux."
Jean-François Caritte - Psikopat

"Rassemblant une sélection de plus de 10 ans de dessins, Vive les décroissants passe en revue bon nombre des dénonciations des décroissants, comme la consommation aliénée, les nouvelles technologies et les faux amis. Le tout poussé par le style efficace de Druilhe, parfaitement adapté au sujet. On rit vert, car on est bien conscient que chaque blague contient sa part de vérité."
Vincent Gerber - Le Courrier

"Avec ses cheveux filasse qui lui tombent toujours dans les yeux, Stef est une sorte de super loser de la décroissance. Il ne manque pas d’idées débiles pour sauver notre planète. Toujours plus écolo que les écologistes dans la théorie, il a beaucoup plus de mal quand il s’agit de passer à la pratique. Vive les décroissants montre qu’on peut vouloir vivre en dehors de la folie capitaliste du monde et avoir de l’humour."
Frederic Bosser - dBD