01/04/19

« Le Totalitarisme industriel »

Recension du Totalitarisme industriel par Mehdi Benallal dans Le Monde diplomatique (avril).

Ce recueil rassemble des articles publiés dans les revues La Gueule ouverte (de 1972 à 1977) et Combat nature (de 1974 à 1996). Bernard Charbonneau (1910-1996) répète alors à qui veut bien l’entendre la même vérité brûlante : « Nous sommes captifs d’un espace-temps que nos efforts maladroits pour l’élargir restreignent chaque jour davantage. » Dans un monde soumis entièrement à la science économique et à ses dogmes, chaque gouvernement ne jure que par la croissance et le développement. Mais croissance, développement de quoi ? Les États engloutissent des milliards dans ce qui apparaît à l’auteur, l’un des grands précurseurs de l’écologie politique en France, comme superflu et destructeur : tourisme aérien, industrie militaire, énergie nucléaire, autoroutes... La « ruée incontrôlée du soi-disant progrès » n’épargne rien ni personne. Charbonneau prévient : « Entre la catastrophe ou le totalitarisme planétaire destiné à l’éviter, quelle est encore la marge de notre liberté ? » Un mot revient : « équilibre ». Celui qu’il a notamment vu se rompre autour de lui sur la côte aquitaine de sa jeunesse ; une perte dont il ne s’est jamais remis.

Pour