hors collection

retour
Le Déserteur

Maurienne

128 pages | 12 x 18,5 cm | 2005
10 euros | isbn 2-915830-04-5 

Le Déserteur relate l’itinéraire intellectuel et affectif d’un « refus » pendant la guerre d’Algérie. Fils de résistant, l’auteur n’accepte pas d’être partie prenante dans l’oppression d’un autre peuple. Ce livre est emblématique parce qu’il fut le premier à expliquer et à justifier la désertion pendant la guerre d’Algérie. Publié aux éditions de Minuit en 1960, il fut aussitôt interdit et saisi, avant d’écoper d’un procès. Mais le milieu étudiant le diffusa largement sous le manteau. Cet ouvrage participa au développement du mouvement Jeune Résistance qui engendra par la suite ce qu’on appellera « le gauchisme ». Il est à la charnière du « trahir les traîtres » (thème de Nizan très brûlant à l’époque) et de l’espoir tiers-mondiste (reconverti aujourd’hui en « altermondialisme »).

 
Maurienne, ce mot était le mythe. Son livre comblait les impatiences de notre génération.” Jean-Marcel Bouguereau, L’événement du jeudi, février 1992
 
Ce livre décrit avec minutie le climat politique et social de cette époque. On y suit avec attention la radicalisation politique d’une fraction du monde politique de gauche qui rompt avec les partis établis pour mettre en actes ses idées. L’éditeur a fait précéder ce court mais indispensable récit des préfaces des éditions précédentes. Ces préfaces offrent de riches indications sur les conditions de publication, ainsi que sur certains autres ouvrages qui traitent de ce thème.” Georges Ubbiali, Dissidences