pour en finir avec

Critique de la servitude volontaire, de l’aliénation quotidienne, de l’oppression et des inégalités, la collection Pour en finir avec développe des analyses radicales. Radicales au sens littéral du mot « qui vise à agir sur la cause profonde des effets qu’on veut modifier ». Radicales car elles prennent en compte toutes les dimensions d’un problème : économique, politique, psychologique et technologique. Radicales parce que le capitalisme ne peut être réduit à un système d’exploitation économique, il envahit toutes les sphères de notre existence et ne tient que sur l’intériorisation d’un imaginaire surpuissant. Radicales parce que le système se nourrit perpétuellement de sa critique et que seul ce qui le sape dans son essence peut le détruire.

Footafric

Ronan David
Fabien Lebrun
Patrick Vassort

La Tyrannie technologique

Cédric Biagini
Guillaume Carnino
Célia Izoard
Pièces et main d’œuvre

Pages