hors collection

retour
Le Désert des ambitions
Avec Albert Cossery

144 pages | 14 x 20,5 cm | 2017
14 euros 
| isbn 978-23730902-2-2

Avec huit romans écrits de la main d’un maître qui détestait les tyrans, Albert Cossery fit peu de bruit malgré son goût prononcé pour la fête. Venu d’Égypte, il s’installe à Paris après-guerre où il fréquente la bohème intellectuelle et artistique du quartier de Saint-Germain-des-Prés. Il y mène une vie proche de celle qu’il exalte dans ses récits réjouissants où l’on découvre les aventures hautes en couleur des gens de peu du Proche-Orient : traîne-savates, sans-le-sou, vagabonds, prostituées, lettrés inadaptés, ascètes et saltimbanques... La frugalité joyeuse de ses personnages, pleins d’humour et de sagesse, subvertit sans cesse l’absurdité du mode de vie occidental contemporain. D’ailleurs, Cossery disait écrire « pour que quelqu’un qui vient de me lire n’aille pas travailler le lendemain ».
En déshabillant les rois imposteurs et en faisant l’éloge de la paresse, ce « Voltaire du Nil », comme on l’a qualifié, magnifie l’aristocratie des moins que rien qui hantent les ruelles en riant, libres de toute possession. Au-delà d’une réflexion sur l’œuvre d’Albert Cossery, ce livre invite à s’affranchir de la société matérialiste en conjuguant sous toutes ses formes le refus de parvenir, pour trouver, dans la simplicité et le détachement, d’autres manières de vivre.

—————
PRESSE

"Ardent mémorial pour le sphinx du café Flore, feu Albert Cossery."
Bernard Morlino - Le Magazine littéraire

"Sensible et acéré, l'hommage de Christin multiplie les angles d'attaque pour mieux cerner l'homme et le créateur Cossery. Nul doute qu'en refermant ce livre le lecteur optera pour une roborative sieste au soleil, les doigts de pied en éventail."
Émilien Bernard - Le Canard enchaîné

"À plus d’un, les livres d’Albert Cossery ont fait changer le cours de leur vie. Dispensant une morale mal réputée quoique presque infaillible, ces quelques romans couleur fable opèrent encore et suscitent parfois, incidemment, des… productions. Voici, averti de soi et donc de son objet, le livre de Rodolphe Christin. [...] Essai fictionnel, errance, adresse, tout à la fois ce cheminement dans le monde d’aujourd’hui avec pour soutien spirituel les ouvrages d’un Égyptien atterri à Paris avant la mitemps du siècle vingtième."
Jean-Claude Leroy - Médiapart

"Comment écrire sur celui qui n’a rien fait et rien voulu ? Christin a tissé des textes de Cossery, des réflexions sur la vie des héros Cossériens, et le lecteur voit apparaître le portrait d’un être exceptionnel qui a vécu toute sa vie comme ses héros dans une sobriété heureuse. Ainsi, les titres des chapitres ne sont pas : jeunesse, maturité, vieillesse, mais « la sobriété joyeuse », « l’humour de la vie », « vie et mort des révolutions », « l’oisiveté, rétive et créatrice » ! [...] À lire pour rêver d’une vie rêvée, et à compléter absolument des ouvrages de Cossery."
Catherine Segala - L'Anticapitaliste